La légende de Rouma et Len'rété

De
Publié par

Il était une fois, il y a 20.000 ans, dans un monde étrange, mélange de modernité technique et de croyances ancestrales, un artiste et serviteur des Dieux nommé Rouma. A la demande de l’Empereur, il est chargé d’une mission dangereuse, voire mortelle. Mais il sera accompagné dans ce voyage par Len’rété, le propre fils de l’Empereur, en qui il croit reconnaître le Dieu qu’il servait auparavant. Leur rencontre et la peur de la mort leur révèle un amour jusque là inconnu. Une course s’engage alors, qui va les mener aux confins du monde, de l’amour, de la vie. Dans cette fable épique et fantastique, l’auteur parle du monde d’aujourd’hui et s’interroge sur sa véritable place dans l’univers. Un voyage vers les contrées de l’imaginaire, mais aussi dans le cœur de ceux qui aiment malgré tout…
Publié le : mercredi 11 octobre 2006
Lecture(s) : 121
EAN13 : 9782748182668
Nombre de pages : 141
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

La légende de Rouma et
Len’rété Claude J. Bobin
La légende de Rouma et
Len’rété


Roman





Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit, 2006
www.manuscrit.com
ISBN : 2-7481-8266-9 (livre numérique)
ISBN 13 : 9782748182668 (livre numérique)
ISBN : 2-7481-8267-7 (livre imprimé)
ISBN 13 : 9782748182675 (livre imprimé)





À mes parents, à Aida, à Stéphane.
Merci de m’avoir permis d’exister.










La terre ne peut pas finir si un seul
homme vit encore. Ayez pitié de la
terre fatiguée, qui sans amour n’aurait
de raison d’être.
Jules MICHELET – Historien français
– 1798/1974
La légende de Rouma et Len'rété







PROLOGUE

Un tombeau bien antérieur à l’époque des
grandes pyramides. Un tombeau inviolé depuis
des millénaires. Un tombeau souterrain qui était
la plus importante découverte archéologique de
tous les temps.
Le professeur Micol dirigeait les ouvriers afin
de libérer complètement les énormes dalles
constituant le monument funéraire des tonnes
de sable qui le recouvraient.
Pendant ce temps, Raphaël restait un peu à
l’écart, puisqu’il ne pouvait pas entrer dans le
tombeau de jour à cause des journalistes qui
espionnaient depuis des mois le site fouillé par
l’équipe de Micol.
Debout dans la chaleur assommante du
désert égyptien, ses cheveux blonds flottant
dans les vents sablés, Raphaël, portant une
barbe naissante et un casque colonial sur le
crâne, songeait aux circonstances qui l’avaient
amené ici.
11 La légende de Rouma et Len'rété
Durant des années, aux États-Unis où il
s’était installé après avoir fui la France, il avait
aimé un homme, John Delorme. Le richissime
John Delorme.
Mais John avait son cœur autre part. John
aimait Yannick et ne pouvait pas admettre la
mort de celui-ci. Il refusait de voir la vérité en
face, et cela lui avait été fatal.
Cela faisait à peine trois ans que John était
mort. Et Raphaël y pensait encore beaucoup.
Et puis il y avait eu un tas d’événements liés
à Vincent, le fils de John. Pour venir en aide à
Vincent, Raphaël avait fait exploser une petite
île en plein océan. Et sur cette île, par un
inexplicable hasard, il avait trouvé une petite
croix.
Cette croix était très ancienne mais elle
n’avait a priori aucune valeur. Elle était de la
taille d’une main, avec un pied et des bras
élargis aux extrémités, et une tête toute ronde.
Un bijoutier avait confirmé le peu de valeur
de l’objet mais lui avait conseillé de contacter
un antiquaire.
Finalement, il en était arrivé à financer une
expédition archéologique dirigée par le
professeur Micol, éminent chercheur dont il
n’avait pas vraiment compris l’intérêt à la vue
de cette croix.
Et voilà qu’après trente mois de recherche, le
professeur Micol demandait à Raphaël de le
12 La légende de Rouma et Len'rété
rejoindre au Caire. Avec une semaine de retard,
Raphaël avait donc quitté la France pour venir
admirer la découverte capitale de l’équipe de
Micol.

Raphaël ne savait pas trop d’où lui venait la
sensation, absurde en réalité, que tout cela avait
un lien avec John. John, dans les dernières
années de sa vie, était obsédé par une forme
géométrique complexe rappelant cette croix.
Mais ce pouvait n’être qu’une
coïncidence !…

Bientôt le professeur Micol, un jeune et
vigoureux barbu de presque 70 ans qui s’aidait
d’une canne pour marcher, vint vers Raphaël.
Il portait un costume blanc et se tenait tout à
fait droit. C’était un homme sympathique et
intelligent, mais il ne laissait jamais paraître la
moindre émotion. C’était un bloc de marbre,
chaleureux et imperturbable.
– Mon cher Raphaël, dit-il, ce que j’ai à vous
montrer dépasse l’entendement !…
Raphaël lui sourit.
– Suivez-moi, je vais vous expliquer !…
Aussitôt, Micol s’élança en direction des
tentes qui abritaient les instruments de fouilles.
Raphaël lui emboîta le pas.
– C’est vraiment important, cette
découverte ?…
13 La légende de Rouma et Len'rété
Le professeur attendit d’être dans la tente
pour expliquer à mi-voix :
– C’est plus important que tout ce que vous
pouvez imaginer !… affirma-t-il. Nous sommes
en train de découvrir une nouvelle
civilisation !…
Raphaël regarda, interloqué, le vieux
professeur qui souriait de l’effet de ses paroles.
Sans laisser à Raphaël le temps de reprendre ses
esprits, Micol lui demanda :
– Savez-vous quel âge ont les grandes
pyramides qui nous entourent ?…
– À peu près… 4500 ans !…
– Exact… Plus de 45 siècles… Et à quand
remonte l’écriture alphabétique ?…
– Euh… Douzième siècle avant notre ère, je
crois !…
– C’est cela, oui, il y a 3200 ans !… Et
pourtant, le monument funéraire que nous
venons de découvrir est vieux de 20000 ans !…
– Vingt mille ans ? !… s’exclama Raphaël
– Deux cents siècles, oui…
– C’est impossible !…
– Pourtant c’est vrai !… Et il y a mieux !…
affirma le vieil homme. Regardez !…
Lentement, il s’approcha d’une table ou était
posée une grosse malle en métal. Grâce à une
combinaison de quatre chiffres et à une clef
qu’il portait à son cou, il ouvrit le coffre.
14 La légende de Rouma et Len'rété
Sous une épaisse vitre se trouvait un objet
visiblement ancien mais en bon état. D’épaisses
feuilles jaunies étaient cousues ensemble. Une
fine écriture les couvrait.
– Qu’est-ce que c’est ?… demanda Raphaël
Le professeur détourna à regret son regard
brillant du précieux objet et il déclara :
– C’est un livre !… Il est écrit dans une
langue assez proche du grec antique !…
Simplement, c’est le plus vieux livre que nous
connaissions. Il date de dix mille ans avant ce
que nous considérons comme la naissance de la
civilisation… D’avant la glaciation…
– Mais c’est absurde… C’est
inconcevable !…
– Il faut l’admettre !… Il y a tant de choses
que nous ne connaissons pas…
Raphaël, abasourdi, chercha une chaise pour
s’asseoir et regarda à nouveau le vieux
professeur sans pouvoir l’interroger. Tout cela
le dépassait.
Grâce à une équipe d’experts venus de
Londres la semaine passée, nous avons pu
traduire entièrement ce manuscrit…
Micol chercha dans un tas de documents un
paquet de feuillets dactylographiés et le donna à
Raphaël.
– Commencez par lire cela !… Ensuite nous
irons dans le tombeau…
– Mais… Que dois-je faire ?…
15 La légende de Rouma et Len'rété
– Lisez-le !… Et faites attention, réfléchissez,
car au-delà de l’histoire un peu fantaisiste qu’il
contient, ce livre révèle l’existence d’un pays
que vous connaissez !…
Raphaël fronça les sourcils. Décidément, il
comprenait de moins en moins. Le professeur
sortit.
Raphaël ôta son chapeau, secoua ses longs
cheveux blonds sur ses épaules, décolla de ses
pectoraux musclés son T-shirt trempé de sueur,
et regarda la première page de la transcription,
sur laquelle s’étalaient deux mots mystérieux :

ROUMA & LEN’RETE


16

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.