Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 15,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

La Lumière de l'ombre

De
412 pages
La mort concerne tous les vivants, c’est bien connu. Elle fait partie de la vie et nous attend tous au bout du chemin. Mais que se passe-t-il donc entre le moment où nous quittons les nôtres et notre arrivée dans la dimension intemporelle? Comment atteignons-nous l'au-delà et nous adaptons-nous à cette nouvelle réalité?
Auteur de Messages de l’au-delà et de quatre autres ouvrages très prisés sur le sujet, Serge Girard est reconnu comme un spécialiste des mondes parallèles qui nous entourent. Prodigue de ses connaissances et de ses dons, il a aidé au fil des ans des milliers de gens à y voir plus clair ou à se délivrer d’une angoisse bien légitime.
Il y a quelques années, l’auteur a eu à vivre les décès successifs de son père et de sa mère, à six mois d’intervalle. Ses pouvoirs médiumniques lui ont alors permis de suivre à la trace le destin post mortem de ses parents bien-aimés. Grâce à cette expérience unique, Monsieur Girard nous décrit les étapes qu’ils ont dû franchir, comment ils se sont adaptés aux nombreux mondes réels qui peuplent l’au-delà et enfin ce qu’il en est exactement du « bilan de vie » auquel tous les trépassés sont soumis. En pédagogue accompli, l’auteur en profite pour nous faire partager une multitude de témoignages qui amplifient la portée de ses propos et nous éclairent sur nos propres attitudes terrestres. Car que nous soyons croyant ou athée, force nous est d'admettre que notre dimension matérielle n'est qu'éphémère.
Une excursion privilégiée derrière le voile qui fait oublier…
Voir plus Voir moins
Agnosticisme
Communication
Croyance
Dieu
Mécanique quantique
Psychologie
Renaissance
Spiritualité
Éducation
Harmonie
Morale
Champ magnétique
Démon
Bien
Sexualité
Émotion
Ésotérisme
Requête
Onde
Paix
Information
Santé
Boisson alcoolisée
Unification
Athée
Père
Vie
Église
Enfant
Réincarnation
Paranormal
Corps
Manuscrit
Spiritisme
Alcoolisme
Péché
Apocalypse
Ordre
Amour
Sacre
Maladie
Divinité
Libération
Véhicule
Mal
Enfer
Ouverture
Journal
Outil
Mort
Consommation
Surnaturel
Méré
Transsubstantiation
Névrose
Occultisme
Conscience
Unité
Vérité
Racine
Libre
Réalité
Esprit
Suicide
Inspiration
Baptême
Positif
Phénomène
Être
Éditeur
Nuit
Conception
Providence
Voix intérieure
Karma
Nihilisme
Dette
Relation
Numérique
Mystère
Prière
Universel
Responsabilité
Couronne
Intuition
Malaise
Acquittement
Enfance
Gnose
Développement
Deuil
État de conscience
Voix
Vision
Saguenay
Naissance
Dualité
Solution
Enseignement
Fantôme
Médium
Support
Impulsion
Mémoire
Toxicomanie
Destin
Vibration
Famille
Empreinte
Paternité
Purgatoire
Ressentiment
Colère
Changement
Service
Transformation
Dialogue
Voir
Voyance
Sentiment
Voyant
Mondial
Confiance
Girard
Spirituel
Niveau
Maternité
Solitude
Sens (physiologie)
Transhumance
Réunification
Résurgence
Initiation
Nocturne
Aura
Création
Possession
Au-delà
Bön
Précognition
Ego
Hantise
Passe
Compréhension
Exorcisme
Voile aurique
Possibilité et impossibilité
Veille
Construction
Recherche (homonymie)
Monde
Anecdote
Ressource
Serge Girard
Édition électronique
Apprentissage
Valeur
Souvenir
Protection
Planétaire
Voie
Quanta
Perte
Négatif
Blessure
Abandon
Phobie
Parent
Ange gardien
Invocation
Salut
Contrôle
Revelation
Palier
Sauvé
Identité
Moral
Écoute
Bienheureux
Le Pressentiment
Humain
Retour
Éthique
Corps astral
Canalisation
Cauchemar
Avertissement
Appartenance
Bénédiction
Québec
Astral
Auteur
Voyage astral
Quête
Humanité
Acceptation
Rêve prémonitoire
Paradis
Résurrection
Régression
Méditation
Guide
Retour en arrière
Regret
Soutien
Devenir
Présence
Passage
Délivrance
Béatitude
Volonté
Visionnaire
Peur
Athéisme
Naître
Passeur
Connaissance
Revivre
Assistance
Christianisme
Fin de Cycle
Réponse
Créatures
Guérison
Ancien
Couleur
Rêve
Énergie
Cerveau
Bienfait
Vie après la mort
Livré
Corps mental
Médiumnité
Planète
Moi
Bonheur
Rédemption
Diable
Essaï
Taux vibratoire
Sommeil
Nier
Chakra
Transformer
Informer
Visualization
Bushism
Incarnation
Edition
Acquittal
Question
FOI
Channeling
Beni
Amé
Diabolique
Nouvelle Théologie
Divín
Cerebral
Reve
Pentadiplandra
Epub
Änge
Changer
AIDE
Guidance
Témoignage
Peche
Batîr
PDF
SERVIR
Religión
Creer
livre numérique

Vous aimerez aussi

la lumière de l’ombre
est le quatre cent vingt-cinquième livre
publié par Les éditions JCL inc.Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives
nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Girard, Serge,
1949La lumière de l’ombre
(Collection Énigmes)
ISBN 978-2-89431-425-8
1. Vie future. 2. Spiritisme. 3. Mort - Miscellanées. I. Titre.
II. Collection: Collection Énigmes.
BF1311.F8G57 2009 133.901’3 C2009-942439-8
© Les éditions JCL inc., 2010
Édition originale : janvier 2010
Première réimpression : février 2010
Deuxième réimpr : mars 2010
Tous droits de traduction et d’adaptation, en totalité ou en partie,
réservés pour tous les pays. La reproduction d’un extrait quelconque
de cet ouvrage, par quelque procédé que ce soit, tant électronique
que mécanique, en particulier par photocopie ou par microflm, est
interdite sans l’autorisation écrite des Éditions JCL inc.Les éditions JCL inc.
930, rue Jacques-Cartier Est, Chicoutimi (Québec) G7H 7K9
Tél.: (418) 696-0536 – Téléc. : (418) 696-3132 – www.jcl.qc.ca
ISBN 978-2-89431-425-8du MêMe au Teur :
Messages de l’au-delà, Chicoutimi, Éditions JCL, 1990, 333 p.
Quand l’au-delà se manifeste, Chicoutimi, Éditions JCL, 1993,
432 p.
L’au-delà à l’écoute de nos prières, Chicoutimi, Éditions JCL,
1997, 416 p.
Au cœur de la prière, Chicoutimi, Éditions JCL, 1997, 110 p.
Au-delà du suicide, Éditions JCL, 2001, 314 p.
Nous reconnaissons l’aide fnancière du gouvernement du Canada par
l’entremise du Programme d’aide au développement de l’industrie de
l’édition (PADIÉ) pour nos activités d’édition. Nous bénéfcions également
du soutien de la So De C et, enfn, nous tenons à remercier le Conseil des
Arts du Canada pour l’aide accordée à notre programme de publication.
Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition
de livres – Gestion So De CÀ toi, cher frère, chère sœur,
qui cherches à comprendre le
sens de l’existence d’ici-bas
pour mieux vivre dans la Lumière
au-delà de l’ombre de la mort.Table des matières
Note au lecteur .............................................................. 13
Avant-propos .................................................................. 17
Introduction ..................................................................... 19
ch ApITre I :
Le décès de mon père ................................... 23
c h ApITre II :
Les trois premiers jours ........................ 33
c h ApITre III :
L’adaptation d’après-mort .................... 39
1. Un monde à la mesUre dU défUnt ........... 39
2. l’éveil à sa véritable natUre ................... 43
1. Le pouvoir d’apparaître ........................... 43
2. L’action directe sur la matière opaque .. 46
Le premier mode .................................... 47
Le deuxième mode ................................. 55
Le troisième mode .................................. 62
3. La vibration périspritale .......................... 69
4. Le temps subjectif ................................... 74
c h ApITre IV :
Le retour auprès des siens .............. 77
9la lumière de l’ombre
c h ApITre V :
Le décès de ma mère ............................... 85
1. l’arrivée de maman dans l’aU-delà .......... 86
2. son adaptation ........................................... 87
c h ApITre VI :
Le bi Lan de vie ............................................. 91
1. les éléments de référence
Utilisés lors dU bilan ................................ 93
1. Le plan de vie ........................................... 93
2. Les événements prédéterminés ............ 101
3. Les nouveaux éléments inscrits
dans le périsprit ...................................... 129
4. La mesure de son jugement .................. 131
5. Le solde des dettes retenues ................. 134
Premier volet :
le pardon aux autres ...................... 136
Deuxième volet :
le pardon à soi-même ..................... 137
Troisième volet :
le pardon divin ................................ 140
2. le processUs appliqUé poUr le bilan...... 145
1. Le déroulement ....................................... 146
2. Les activités préparatoires au
bilan de vie .............................................. 151
Des pièces de théâtre adaptées .... 152
Des réfexions thématiques
de groupe ......................................... 153
Des réfexions personnalisées ...... 154
3. les blocages post mortem ...................... 155
10table des matières
c h ApITre VII :
La survivance de L’amour ................. 191
c h ApITre VIII :
Les retrouvai LLes avec
Les mondes vibratoires
de L’au-de Là ............................................... 207
1. les mondes vibratoires permanents ..... 208
2. les vibratoires provisoires ...... 209
c h ApITre IX :
des Liens étroits entre
Les vivants et Les morts ................... 225
1. liens motivés par les intentions
dU défUnt .................................................. 226
1. Les liens à caractère négatif ................. 227
2. Lactère positif .................. 248
Les Anges gardiens ....................... 249
Les Esprits protecteurs ................. 262
Les Esprits policiers 287
Les Esprits guérisseurs ................. 294
2. liens motivés par la nécessité
de notre cheminement ............................. 306
1. Les e sprits familiers .............................. 306
2. Les bébés à naître .................................. 315
3. Les défunts du monde animal ............. 321
c h ApITre X :
des Liens très étroits entre
Les esprits des vivants ..................... 325
1. Une intime relation .................................. 325
2. mise en garde ........................................... 348
11la lumière de l’ombre
1. première grande règle ........................... 349
2. Deuxième gr ......................... 357
c h ApITre XI :
une be LLe équipe .................................... 367
c h ApITre XII :
L’avenir de L’humanité terrestre .. 379
1. l’arrivée de la période de
mille ans de paix ....................................... 380
2. Une transition très difficile ................. 381
1. Une présence signifcative .................... 382
La violence omniprésente ............ 383
Le culte de la mort ......................... 385
La généralisation de la drogue ... 387
Une sexualité humaine débridée .. 388
L’utilisation négative des
nouvelles technologies ................. 389
2. L’aura de la Terre ................................... 392
3. Un contexte précurseur ......................... 395
4. Une catastrophe mondiale .................... 397
5. Les trois jours de noirceur 399
c onclusion ...................................................... 403
12Note au lecteur
ept années se sont écoulées entre la parution Sde mon dernier livre et le début de la rédaction
de ce présent ouvrage. ces années m’ont permis de
continuer à échanger avec nos frères de l’au-delà, bien
que j’aie cessé de rencontrer ceux et celles qui faisaient
appel à moi. c ette limitation dans mon accessibilité n’a
cependant jamais réellement diminué ma disponibilité à
servir. en fait, j’ai procédé de façon différente, bien que
certains cas particuliers ne m’aient guère laissé le choix
de m’impliquer directement dans le cœur du problème.
***
J’ai centré la cueillette des présentes informations sur
les échanges que mon défunt père et ma défunte mère
ont entretenus avec moi et certains des miens depuis leur
décès. J’y ai greffé des éléments complémentaires
provenant de manifestations où d’autres personnes vivantes
ou décédées furent impliquées. J’ai pu ainsi recueillir
d’importantes données qui ont enrichi mes connaissances
spirituelles et, par le fait même, les vôtres.
***
Dans le souci de ne pas trop charger le contenu du
livre, je référerai parfois à mes ouvrages antérieurs. Je
tiens à souligner aux lecteurs qui ne les auraient pas lus
13la lumière de l’ombre
que je livrerai suffsamment d’éléments d’information
pour qu’ils puissent quand même profter pleinement
des connaissances dévoilées ici. Le néophyte pourra
donc simplement n’y voir que de pertinentes références
pouvant enrichir son savoir spirituel.
***
c omme dans mes autres livres, j’ai utilisé des noms
fctifs dans la major ité des cas auxquels nous référerons.
J’ai également modifé certains détails qui auraient pu
dévoiler leur identité. J’ai procédé ainsi pour m’assurer que
la vie privée des gens impliqués et celle de leurs proches
soient respectées. Je peux cependant vous assurer que
le cœur de chaque expérience rapportée fut
scrupuleusement conservé pour que vous receviez la pleine valeur
et toute la richesse de leur enseignement.
***
Je souligne encore une fois que je livre mes expé-
riences médiumniques sans aucune prétention. Je veux
simplement partager le plus honnêtement possible la
richesse d’informations que mon cheminement spirituel m’a
permis d’obtenir. Je ne me considère aucunement investi
de la moindre mission. J’ai simplement choisi de placer les
renseignements que mes expériences m’ont permis
d’acquérir à la portée de celui ou celle qui, comme moi, cherche
à savoir et à comprendre le sens de notre vie terrestre.
***
Je remercie l’esprit de papa et celui de maman
pour leur précieuse et généreuse implication dans mes
recherches. Leurs manifestations ont tissé le fl conducteur
14note aU lecteUr
de la réfexion spirituelle livrée dans cet ouvrage. Je tiens
à remercier également mes amis de Lumière et
particulièrement mon Ange gardien pour l’aide précieuse qu’ils
ont apportée à la rédaction de ce sixième livre, autant
par leur protection indispensable lors des manifestations
où je fus impliqué que par leur assistance soutenue à la
compréhension des éléments rapportés. Je tiens aussi à
remercier les personnes concernées par les témoignages
utilisés pour la confance qu’ils m’ont manifestée. enfn,
un gros merci à Dieu d’avoir autorisé toute cette
générosité sans laquelle ces lignes n’auraient jamais vu le jour.
***
Tout au long du récit, j’ai appliqué les règles
de la composition avec le plus de rigueur possible. Je ne
peux cependant entretenir de prétentions littéraires, car
le souci de respecter les informations et l’enseignement
spirituel qui en découlait m’a souvent obligé à m’éloigner
de certaines tournures invitantes qui risquaient d’en
avarier le contenu.
15Avant-propos
e titre de ce livre me fut directement inspiré le 27 Lseptembre 2007. Je relaxais dans mon salon en
compagnie de mon épouse. Nous proftions de la chaleur
d’un réconfortant feu de bois qui nous rappelait que le
court été était bel et bien terminé.
Après avoir annoncé mon intention de me remettre
à la plume, nous échangeâmes sur la pertinence de
l’écriture d’un sixième livre pour continuer à partager les
connaissances spirituelles qui découlaient de mes nou-
velles expériences médiumniques et de celles de per-
sonnes venues à moi pour leur propre vécu. Depuis quelques
années, j’avais déjà cessé de recevoir systématiquement
les gens qui faisaient appel à moi, mais j’avais quand
même pu répondre à de nombreuses demandes d’aide.
De plus, j’avais accumulé beaucoup de notes que je
rédigeais chaque fois que l’esprit de mes parents se
manifestait depuis leur décès. c es notes nous confrmaient
toute la justesse de ce que j’avais reçu jusqu’à ce jour et
justifaient largement l’importante somme de travail
qu’impliquait la rédaction d’une nouvelle publication.
Nous poursuivions cette conversation lorsque,
soudainement, je reçus bien clairement le titre de l’ouvrage que
vous lisez présentement. Le message me montrait bien
que mes Amis d’en haut m’encourageaient à me mettre
au travail, mais le titre en lui-même prenait encore plus
17la lumière de l’ombre
d’importance. Il exprimait de façon imagée la conception
que mes recherches m’avaient toujours confrmée de la
mort corporelle, soit qu’elle n’était rien de plus qu’une
porte aux allures sombres et ombrageuses ouvrant sur
des mondes extraordinaires de Lumière.
J’ai donc soigneusement noté le titre qu’on me
suggérait, mais j’avais encore bien du travail à faire dans le
traitement de mes notes avant de me placer réellement
en mode d’écriture. c e n’est qu’une année plus tard que
je fus en mesure de commencer à mettre en page les
données que je vous livre maintenant.
18ch ApITre I
Le décès de mon père
es quelques mois qui ont précédé le départ de mon Lpère donnèrent lieu à des messages médiumniques
qui démontraient bien clairement que des proches défunts
se préparaient à son retour parmi eux. De mon point de
vue d’incarné, ces informations m’inspiraient beaucoup de
tristesse, d’autant plus que je songeais à ma mère qui verrait
partir son bien-aimé de toujours avec qui elle cheminait dans
l’amour depuis plus de cinquante ans.
Le premier message me fut apporté par ma sœur
Denise, alors décédée depuis presque quinze ans. Je
cherchais à m’endormir lorsque je perçus une belle ouverture
lumineuse se formant devant moi. Je me sentis fortement
invité à y entrer. comme la belle luminosité me faisait
comprendre que je n’étais pas en danger, je suivis l’appel
qui se faisait de plus en plus clair.
Je me retrouvai dans un monde vibratoire tout
lumineux. Il y avait des objets comme sur notre Terre, mais
tout en lumière, comme s’ils étaient constitués d’une
pseudo-matière d’une grande subtilité.
Denise était assise sur un muret de pierres d’un blanc
argenté. Des plantes lumineuses l’entouraient. e n
regardant autour de moi, je vis que je me trouvais au centre
d’un magnifque jardin de feurs et d’arbustes adroitement
disposés d’où se dégageait une reposante harmonie.
23la lumière de l’ombre
Je crus d’abord que Denise voulait échanger avec moi
comme nous le faisions souvent pendant mes heures de
sommeil, mais son air très sérieux me ft comprendre
rapidement qu’elle avait un message plus ou moins
désagréable à m’annoncer.
Je m’avançai plus près d’elle et m’assis à mon tour.
Là, elle me révéla que l’incarnation de notre père tirait à
sa fn et que je devais m’y préparer. Je lui exprimai mes
craintes pour maman, mais elle me répondit de ne pas
m’en faire, que tout avait été prévu pour que les choses
se passent bien pour elle.
À ces mots, je sentis une force irrésistible qui
m’entraînait loin du magnifque jardin où nous nous trouvions.
Je savais qu’il était bien inutile de résister. Je saluai donc
Denise rapidement et je me laissai transporter vers mon
corps en sommeil.
Le deuxième message me parvint un peu plus tard.
Un matin, en ouvrant les yeux, juste après m’être éveillé,
je perçus très clairement le mot décembre écrit devant
moi. Les lettres écrites en script avaient environ huit à
dix centimètres de hauteur. Une belle lumière argentée
émanait de chacune d’elles, comme si elles avaient été
tracées avec une plume de haute vibration. Le mot était
curieusement inversé, la tête en bas, comme s’il avait subi
une rotation de cent quatre-vingts degrés vers l’arrière.
e n percevant ce curieux procédé, je m’assis au bord
de mon lit et tentai de toucher les lettres qui se tenaient
toujours devant moi. c omme je ne pouvais les atteindre,
je compris qu’il s’agissait d’une matérialisation très
subtile. Le mot renversé vers l’arrière demeura bien visible
pendant quelques secondes, puis disparut rapidement.
24le décès de mon père
Je ne fs pas le lien immédiatement avec l’annonce
que j’avais reçue de Denise. Je notai le phénomène et
me dis que j’en verrais bien la signifcation lorsque le
mois de décembre arriverait à nos portes. Je n’eus pas
le réfexe de faire l’association, car les lettres étaient
réellement sublimes dans leur lumière argentée. c e n’est
qu’après que je vis que son décès avait été subtilement
symbolisé par la position du mot décembre couché sur
le dos et que la luminosité représentait ce qui l’attendait
dans son après-mort.
Le troisième message me parvint cinq jours avant
le départ de papa par son défunt frère Fernand, décédé
quelques années plus tôt. Je me souviens que celui-ci était
venu faire un signe après ses propres obsèques. c ’était
en plein après-midi d’été. papa regardait tranquillement
la télévision. Toutes les fenêtres étaient ouvertes. Il avait
soudainement entendu des gens qui parlaient à
l’extérieur, puis des bruits de pas dans l’escalier. convaincu
que des visiteurs arrivaient, il se leva pour les accueillir.
r endu à la porte, il entendit très nettement l’e sprit de son
frère Fernand qui le saluait et lui exprimait le plaisir de
le visiter. Les bruits de pas montaient les marches une à
une, mais mon père ne voyait personne. Seuls les sons
démontraient leur présence. Lorsque ma mère, intriguée,
vint rejoindre papa, tout s’arrêta et oncle Fernand ne lui
ft plus aucun autre signe par la suite.
Il ne revint donc pour lui que cinq jours avant sa mort,
pour me signifer que papa allait bientôt le rejoindre, lui
et tous les siens partis avant lui. Le message qu’il me
livra fut bref, mais très signifcatif. D’un air très sérieux,
il me dit textuellement : « henri est très magané! », terme
couramment utilisé au Saguenay pour exprimer qu’une
personne est très malade ou très affectée.
25la lumière de l’ombre
e n plus de ces messages, ma mère avait été témoin
d’un phénomène particulier pendant la même période.
Je vous l’ai déjà décrit, mais je vous le rappelle, car il est
important d’en connaître le sens pour ceux qui pourraient
être témoins d’un semblable phénomène. Mes parents
s’apprêtaient à se coucher. Ils étaient assis dos à dos sur
le bord de leur lit. Soudain, ma mère perçut une grande
lueur derrière elle. elle se tourna rapidement et vit une
lumière blanche fuorescente presque éclatante qui sortait
du corps de papa. elle prit peur et demanda
nerveusement à mon père ce qui se passait. Lui ne s’était rendu
compte de rien. Il avait ressenti un malaise au cœur suivi
d’un étourdissement, mais il n’avait rien vu de la lumière
que lui décrivait maman. Le lendemain, lorsqu’elle me
ft part de ce qu’elle avait perçu, je compris que le
phénomène annonçait son départ dans les quelques mois à
venir. J’avais souvent reçu des témoignages semblables
qui ne laissaient aucun doute sur son aboutissement. Il
arrive en effet qu’un incarné suffsamment évolué vive de
brèves sorties hors corps spontanées qui laissent voir la
luminosité de son périsprit. c e phénomène ne se produit
que dans la période où la réserve du fuide animalisé
est presque épuisée. Généralement, il annonce un délai
maximal de dix à douze mois, mais, dans certains cas, il
peut s’avérer beaucoup plus court.
c’est donc dans l’après-midi du 2 décembre 1996
que papa expira à six jours de son soixante-dix-neuvième
anniversaire de naissance.
Nous nous apprêtions à le fêter en même temps que
Guillaume, son arrière-petit-fls, né un 9 décembre. Il se
faisait une joie de partager cette fête avec ce petit
descendant qu’il aimait tant.
26le décès de mon père
Ma mère avait été hospitalisée trois jours plus tôt.
comme son séjour risquait fort de se prolonger, nous
avions convaincu mon père de venir nous trouver jusqu’à
ce que maman puisse sortir de l’hôpital. Mon épouse et
ma flle Nathalie ne pouvaient aller le chercher qu’après
le dîner. Moi, je devais me rendre à mon travail à plus de
cent cinquante kilomètres et je ne pouvais revenir qu’en
fn de journée.
r endues chez mon père, elles sonnèrent à la porte,
mais ne reçurent aucune réponse. Louise se rendit donc
chez la voisine qui avait la clé. e n entrant, elles trouvèrent
mon père inanimé assis dans son fauteuil. Les lèvres
bleutées laissaient rapidement comprendre qu’il était mort.
Une grande expression de calme se lisait sur son visage.
Louise se dit alors qu’il était mort sans souffrance.
J’appris la triste nouvelle à mon retour. Le soir venu,
voulant entrer dans l’intimité de son départ vers l’au-delà,
je tentai une expérience que je ne recommencerai plus
jamais, tellement elle fut éprouvante pour mon corps
physique. Je compris après que j’aurais pu me rendre
gravement malade. c ette expérience me permit cependant de
revivre ses derniers moments d’ici-bas et de recevoir les
images de ce qu’il avait vécu dans les premiers instants
de sa vie d’e sprit d’après-mort.
Je m’étais assis dans le fauteuil où il venait à peine de
rendre l’âme. Là, je demandai la protection divine et priai
pour capter les vibrations imprégnées dans la matière du
siège berçant. À peine eus-je terminé ma prière qu’une
vive douleur apparut à mon épaule gauche, puis dans
tout mon bras. Je sentis mon corps qui voulait s’affaisser
sur la gauche, position que me confrma mon épouse qui
l’avait découvert.
27la lumière de l’ombre
La sensation d’une très brève perte de conscience
apparut, puis je vis qu’il était rapidement sorti de son
corps. Il se retrouva immédiatement dans un monde très
lumineux. Il vit d’abord sa mère, puis ma sœur Denise.
Mes deux grands-mères les rejoignirent accompagnées
de plusieurs défunts qu’il avait connus. Je pus recon-
naître des oncles et des tantes. Tous avaient l’air réjoui. De
grandes retrouvailles s’annonçaient. Mon père éprouvait
un profond sentiment de bien-être et de légèreté.
Un tourbillon de Lumière l’emporta dans une courte
absence. Il vit alors toute sa vie se dérouler devant lui.
en quelques secondes, chaque instant de ses soixante-
dix-neuf ans de vie terrestre trouvait sa place dans un
bref moment, comme si le temps s’était compressé. papa
sentit ensuite un choc dans tout son corps périsprital. Sa
corde d’argent venait de se rompre. e lle s’enroula autour
de lui en se confondant à son apparence qui lui semblait
bien intacte. Il était défnitivement décédé.
Soudain, tout se mit à bouger. Sans perdre cons-
cience, il comprit qu’il retournait auprès des siens. Tout se
passa en un temps qui lui parut très bref. c ette fois, il les
retrouva un peu plus loin de lui. Ils semblaient réunis sur
le bord d’un rivage. Il s’aperçut tout à coup qu’il marchait
sur un plan d’eau lisse comme un miroir. Il s’avança vers
le bord, là où ceux qui l’avaient accueilli l’attendaient.
À ces images, le contact que j’avais pu établir fut
brusquement coupé. Je ne pouvais plus recevoir la
moindre information, comme s’il ne m’était pas permis
d’aller plus loin.
J’ouvris donc les yeux. Un grand malaise
m’envahissait. Au début de l’expérience médiumnique, j’avais
réel28

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin