Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La part du sable

De
110 pages
Qui parmi nous, en se promenant un matin sur une plage, n'a pas subitement ressenti un bien-être, une joie profonde, une complétude, surtout si cette plage était déserte et s'étendait à perte de vue ? Quel enfant, dans un jardin public, n'a pas un jour construit un château de sable avec ses murailles, ses fossés, ses ponts et ne s'est pas soudain surpris à rêver de vivre là, pour toujours, au coeur de ce mirage ? Qui d'entre nous ne s'est pas imaginé devenir pour un instant au moins prince du désert, voyageur parmi les dunes, nomade tout habillé de bleu ? Oui, le sable fait rêver et c'est à son incroyable puissance onirique que font appel les nouvelles de ce recueil. Du sable comme une question qui gratte et intrigue, comme une porte ouverte sur nos destinées, comme une plongée dans le monde des rêves, du sable parce que rêver c'est bon, ça fait vivre.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

MarieHélène Gendrin
La part du sable Nouvelles
La part du sable
collection Amarante
La part du sable
Amarante Cette collection est consacrée aux textes de création littéraire contemporaine francophone. Elle accueille les œuvres de fiction (romans et recueils de nouvelles) ainsi que des essais littéraires et quelques récits intimistes.
La liste des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site www.harmattan.fr
Marie-Hélène Gendrin La part du sable Nouvelles
Du même auteur Des souris branchées, illustrations de Josette Magnard, 1989. © L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr
ISBN : 978-2-343-11631-0 EAN : 9782343116310
Andress,
Si tu regardes des murs souillés de beaucoup de taches ou faits de pierres multicolores, tu y trouveras des montagnes, des rivières, des rochers, des arbres, des plaines, des vallées et des collines de toutes sortes. Tu pourras aussi y voir des batailles, des figures aux gestes vifs, des visages étranges, des costumes et une infinité de choses.Léonard de Vinci,Traité de peinture, 1490.
Le seul véritable voyage, le seul bain de jouvence, ce ne serait pas d’aller vers de nouveaux paysages, mais d’avoir d’autres yeux.Marcel Proust,La prisonnière, inA la recherche du temps perdu, 1923.
Une fillette est dans sa chambre avec une amie. Son père entrebâille la porte et lui demande : Qu’est-ce que tu fais ? -Rien. -Et ton amie, qu’est-ce qu’elle fait ? -Elle m’aide. -
Fugue en bord de mer
Le Colonel Martin observe avec satisfaction la fin du chantier : Cette Citadelle est magnifique. Perchée ici, au -sommet de ce pic, elle est imprenable. Un vrai nid d’aigle ! Sa situation aérienne la rend inaccessible à l’ennemi. Même un commando du GIGN n’arriverait pas à y accéder. Le gros œuvre est terminé depuis longtemps, on arrive maintenant aux finitions. C’est bien. Mes soldats se sont révélés être de -parfaits ouvriers pour l’occasion. Ils ont manié la pelle et la truelle avec autant de talent que lorsqu’ils manient leurs fusils. Du plat de la main, le Colonel donne de petites tapes sur le mur devant lui, il sait que l’édifice est solide. Les fondations n’ont d’ailleurs pas cillé lors de l’élévation des étages supérieurs. Pourtant, combien de problèmes techniques a-t-il fallu résoudre pour bâtir cette citadelle sur une cime aussi escarpée ! Mais le Colonel a de quoi être satisfait car, malgré les nombreuses contraintes, le chantier s’est déroulé dans des délais relativement brefs et, mis à part une tour qui a été légèrement endommagée par un ballon, il n’y a pas eu le moindre incident. Mon architecture est le mariage parfait entre la -puissance et l’esthétique. Le Colonel contemple la silhouette de l’édifice qui s’élève avec grâce dans le ciel. Il se frotte les mains
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin