La Princesse africaine (Tome 1) - Sur la route de Zimbaboué

De
Publié par

Depuis près d'un an, la princesse Tchinza est prisonnière du roi Shaka, qui veut en faire son épouse.
Elle a été emmenée loin de sa mère, la reine de Zimbaboué, loin de son peuple, loin de sa case et de ses amies. Elle rêve de pouvoir reprendre le chemin de son royaume. Un jour, arrivent un étranger et son expédition : ils cherchent à gagner Zimbaboué, la légendaire ville de pierre. Tchinza décide de tenter sa chance: elle propose de leur servir de guide, même si elle sait que la route sera pleine de dangers.
Le voyage ne fait que commencer...
Publié le : mercredi 10 novembre 2010
Lecture(s) : 70
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782081251915
Nombre de pages : 266
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
LA PRINCESSE AFRICAINE u
www.editions.flammarion.com © Éditions Flammarion, 2006. 87,quai Panhard et Levassor  75647 Paris cedex 13
Christel Mouchard
LA PRINCESSE AFRICAINE u Sur la route de Zimbaboué
Flammarion
ÀClaire
Chapitre 1
La captive
L eseauxdufleuves’écoulaient,jauneset inquiétantes.Delautrecôté,entrelesgrands arbresquibordaientlarive,onvoyaitlecommen-cementdunchemin,unepistedeterrerougequi partaitauloin.Tchinzanepouvaitendétachersesregards.Si ellearrivaitàtraverserlefleuveàlanage,elle pourraitsenfuirparcecheminetrejoindre Zimbaboué.Ellecaressadelamainlelourdcollier deperlesdeverrebleuesquelleportaitautourdu cou,puislesanneauxdecuivrequienserraientses bras,ducoudejusquàlépauleBiensûr,ilfau-draitquellelesabandonnesurlarive.Ellenegar-deraitquelecourtpagnedecuirquiluitombait surleshanches…Commeça,elleseraitlégère,elle
9 u
10 u
nageraitvitejusquàlautrerive;quandsesgeô-lierssapercevraientdesafuite,ceseraitdéjàtrop tard,elleseraitenrouteversZimbaboué,lavilleoù elleétaitnée,lepaysdontsamèreétaitlareine.
Celafaisaitprèsduneannéeentièrequeleroi Shakalavaitfaiteprisonnière.Ilavaitattaquésa caravanealorsquelleserendaitchezsononcle, danslenorddupaysshona,prèsdufleuve Zambèze.Elleavaitétéemmenéeloindesamère, loindesonpeuple,loindesacaseetdesesamies. MaislenomdeZimbabouénavaitpasquittéson esprituneseulejournéedepuisquelleavaitété enlevée.Etlavolontédesévadernonplus.Une filledesangroyalnepeutaccepterdêtrerabaissée aurangdecaptiveElledoitmontrerauxautres cequestlecourageetlamourdesatribu.Quest-cequeturegardes? Moutiti,gaminmaigrichonauxjambescomme desallumettes,lesfessesàpeinecouvertesd’un minusculemorceaudecuiraccrochéàuneficelle, observaitlaprincesse.IldevinaitqueTchinzaallait fairequelquechosededangereux.Elleavaittou-jourscetair-làquandelleétaitprêteàsebagarrer. Sijemenfuis,tunedirasrien?luidemanda Tchinza. Non,maistuniraspasloin,tusais.Lesguer-riersdeShakateverrontdèsquetuaurasnagé
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

11 contes des îles

de flammarion-jeunesse

La Reine des mots

de flammarion-jeunesse

Hôtel des voyageurs

de flammarion-jeunesse

suivant