Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Lire un extrait Achetez pour : 9,99 €

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Vous aimerez aussi

11 contes des îles

de flammarion-jeunesse

La Reine des mots

de flammarion-jeunesse

Hôtel des voyageurs

de flammarion-jeunesse

suivant
LA PRINCESSE AFRICAINE u
www.editions.flammarion.com © Éditions Flammarion, 2006. 87,quai Panhard et Levassor  75647 Paris cedex 13
Christel Mouchard
LA PRINCESSE AFRICAINE u Sur la route de Zimbaboué
Flammarion
ÀClaire
Chapitre 1
La captive
L eseauxdufleuves’écoulaient,jauneset inquiétantes.Delautrecôté,entrelesgrands arbresquibordaientlarive,onvoyaitlecommen-cementdunchemin,unepistedeterrerougequi partaitauloin.Tchinzanepouvaitendétachersesregards.Si ellearrivaitàtraverserlefleuveàlanage,elle pourraitsenfuirparcecheminetrejoindre Zimbaboué.Ellecaressadelamainlelourdcollier deperlesdeverrebleuesquelleportaitautourdu cou,puislesanneauxdecuivrequienserraientses bras,ducoudejusquàlépauleBiensûr,ilfau-draitquellelesabandonnesurlarive.Ellenegar-deraitquelecourtpagnedecuirquiluitombait surleshanches…Commeça,elleseraitlégère,elle
9 u
10 u
nageraitvitejusquàlautrerive;quandsesgeô-lierssapercevraientdesafuite,ceseraitdéjàtrop tard,elleseraitenrouteversZimbaboué,lavilleoù elleétaitnée,lepaysdontsamèreétaitlareine.
Celafaisaitprèsduneannéeentièrequeleroi Shakalavaitfaiteprisonnière.Ilavaitattaquésa caravanealorsquelleserendaitchezsononcle, danslenorddupaysshona,prèsdufleuve Zambèze.Elleavaitétéemmenéeloindesamère, loindesonpeuple,loindesacaseetdesesamies. MaislenomdeZimbabouénavaitpasquittéson esprituneseulejournéedepuisquelleavaitété enlevée.Etlavolontédesévadernonplus.Une filledesangroyalnepeutaccepterdêtrerabaissée aurangdecaptiveElledoitmontrerauxautres cequestlecourageetlamourdesatribu.Quest-cequeturegardes? Moutiti,gaminmaigrichonauxjambescomme desallumettes,lesfessesàpeinecouvertesd’un minusculemorceaudecuiraccrochéàuneficelle, observaitlaprincesse.IldevinaitqueTchinzaallait fairequelquechosededangereux.Elleavaittou-jourscetair-làquandelleétaitprêteàsebagarrer. Sijemenfuis,tunedirasrien?luidemanda Tchinza. Non,maistuniraspasloin,tusais.Lesguer-riersdeShakateverrontdèsquetuaurasnagé