La Reine du Chaos

De
Publié par

La princesse Marina, née avec le pouvoir de contrôler le feu, s'isole au sommet d'une tour du palais pour protéger son entourage de ses pulsions dévastatrices qui n'ont engendré que mort et souffrance. Après six ans passés entre les murs de son château, la princesse monte enfin sur le trône. Devenue reine, séparée de l'être qu'elle avait de plus cher, Marina s'abandonne à la folie et à la haine, régnant sur le royaume d'Elesther d'une poigne de fer, répandant le chaos et la terreur. Cependant, une personne continue de penser qu'il existe un espoir de rédemption pour la reine cruelle, capable de la délivrer de sa soif de vengeance. Mais qui saura ramener la reine Marina à la raison et sauver le pays à feu et à sang ?
Publié le : lundi 30 mai 2016
Lecture(s) : 3
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9791026205685
Nombre de pages : non-communiqué
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Carla Muller

La Reine du Chaos

 


 

© Carla Muller, 2016

ISBN numérique : 979-10-262-0568-5

Image

Courriel : contact@librinova.com

Internet : www.librinova.com


 

Le Code de la propriété intellectuelle interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants cause, est illicite et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

 

 

 

Il était une fois un roi et une reine qui rêvaient d'avoir un enfant. Les souverains du royaume d'Elesther désespéraient de ne pas avoir d'héritier pour leur succéder, jusqu'au jour où la reine tomba enfin enceinte.

Neuf mois plus tard, alors qu'un grand bal était organisé en l'honneur de l'anniversaire de la reine, un incendie se déclara dans la salle de réception. Les gardes parvinrent à sauver la totalité des invités ainsi que le roi, mais la reine, hélas incommodée par un douloureux ventre rond et lourd, et souffrant de violentes convulsions, demeurait prisonnière des flammes. Le roi accourut à son secours, mais il était trop tard. La reine gisait sur le sol calciné, entre ses jambes, un bébé rougi par le sang et le feu, braillant et gigotant, tentant tant bien que mal de se dégager des nombreuses épaisseurs de tissus qui l'étouffaient, était toujours relié à sa génitrice par le cordon ombilical qui s'embrasait à son tour. Soudain, le nouveau-né poussa un cri strident. Le roi, pris de panique, se saisit de sa couronne et utilisa son extrémité afin de couper le cordon en feu et sauva l'enfant des flammes meurtrières qui lui avaient enlevé sa mère. Le nouveau-né était une petite fille qui deviendrait princesse, puis reine à son tour...

La petite princesse fut prénommée Marina. La fille du roi grandit auprès de son père, de sa gouvernante et de la fille de celle-ci, Élisa, une jeune fille aux cheveux blonds comme les blés et aux yeux bleus comme l'infini du ciel. La princesse Marina devint une belle jeune femme aux cheveux de jais et aux yeux d'or. Dès leur plus jeune âge, les deux enfants devinrent amies, comme l'avaient été autrefois leurs mères, et ne se quittèrent plus dès lors. Mais l'enfance idyllique de la princesse d'Elesther ne pouvait durer plus longtemps. Elle devait apprendre à se comporter comme une reine. Belle, fière et digne de son rang, lui avait enseigné son père alors qu'elle n'était encore qu'une petite fille.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Quinquina et théâtre - article ; n°68 ; vol.18, pg 93-96

de Articles-de-la-societe-d-histoire-de-la-pharmacie

Les pompes d'Elisabeth II

de le-nouvel-observateur

Julien

de librinova

WAR 2.0

de librinova

suivant