La sonnette d'alarme

De
Publié par

Likò est un enfant mystérieux, chargé d'une mission divine. Dans son école, dans sa famille, dans son lieu de service et dans son église, il doit observer calmement la vie trouble des humains, les exhorter à faire le bien, et rendre, si possible, l'existence plus supportable à ceux qui ne sont pas d'avance coincés pour l'éternité. Réussira-t-il à mener à bien cette délicate tâche au sein d'une société où le vice s'est fait la règle et la vertu l'exception ?
Publié le : mercredi 2 septembre 2015
Lecture(s) : 9
EAN13 : 9782336389004
Nombre de pages : 154
Prix de location à la page : 0,0090€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Sophie Françoise BAPAMBEYAPLIBOCK
La sonnette d’alarme
LITTÉRATURES ET SAVOIRS
09/07/15 19:19
La sonnette d’alarme
Littératures et Savoirs Collection dirigée parEmmanuel Matateyou Dans cette collection sont publiés des ouvrages de la littérature fiction mais également des essais produisant un discours sur des savoirs endogènes qui sont des interrogations sur les conditions permettant d’apporter aux sociétés du Sud et du Nord une amélioration significative dans leur mode de vie. Dans le domaine de la création des œuvres de l’esprit, les générations se bousculent et s’affrontent au Nord comme au Sud avec une violence telle que les ruptures s’accomplissent et se transposent dans les langages littéraires (aussi bien oral qu’écrit). Toute réflexion sur toutes ces ruptures, mais également sur les voies empruntées par les populations africaines et autres sera très éclairante des nouveaux défis à relever. La collectionLittératures et Savoirsun espace de promotion des est nouvelles écritures africaines qui ont une esthétique propre ; ce qui permet aux critiques de dire désormais que la littérature africaine est une science objective de la subjectivité. Romans, pièces de théâtre, poésie, monographies, récits autobiographiques, mémoires... sur l’Afrique sont prioritairement appréciés. Déjà parus Emmanuel MATATEYOU (ed),L’écriture du roi Njoya. Une contribution de l’Afrique à la culture de la modernité, 2015. Emmanuel Célestin MBARGA,La sacoche mystérieuse, 2015. Maboa BEBE,Ewande. Amour, peurs, espoir, 2014. TOMA de l’EAU,Soir au village ou Globalisphère, 2013. Léonard FOKOU,L’Aurore de l’Aurore, 2013. Germain DONFACK,La paix à tout prix, 2013. Sosthène Marie ATENKÉ-ÉTOA,Les poèmes de la passion, 2013. AYANGMA-BONOHO,Noire cité, 2013. SALTAIRE,Judas de jadis – Judas d’aujourd’hui, 2013. Herbert MOFFO KAZE,La dent du coq, 2013. Léonard FOKOU,L’Odyssée d’un enfant dans un monde en dérive,2013. Sophie Françoise BAPAMBE YAP LIBOCK,Le dévoilement du silence, 2013.
Sophie Françoise BAPAMBEYAPLIBOCK
La sonnette d’alarme
Du même auteur
Ouvrages didactiques, co-auteur de : La langue française au second cycle, classe de Seconde,Afrédit, 2006.La langue française au second cycle, classe de Première,Afrédit, 2009.La langue française au second cycle, classe de Terminale,Afrédit, 2009.Romans Le Trouble en héritage,Clé, 2007.Le Dévoilement du silence,L’Harmattan, 2010.Les Couloirs du bonheur, L’Harmattan, 2012. Poésie Au cœur de la vie, Clé, 2014. © L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06942-5 EAN : 9782343069425
À TOUS CEUX QUI SAVENT QUE LA FIN DE TOUTE VIE
EST INSCRITE DANS LE TEMPS…
L e Seigneur m’a dit… Tu seras conçu par une femme Une femme ordinaire Une femme fécondée d’un homme Un homme comme les autres… Et j’ai été conçu par une nuit pluvieuse Après un réveillon dans un quartier voisin…Le Seigneur m’a dit… Voici je t’ai formé dans le sein de ta mère Tu y resteras neuf mois comme tous les autres enfants Qui se forment dans le sein de leur mère Tu te nourriras par le nombril Par le cordon qui te relie à ta mère Tu mangeras ce qu’elle mangera Tu boiras ce qu’elle boira Tu humeras ce qu’elle humera Tu partageras ses peines Et tu vivras ses joies Tu te développeras en elle Tu auras ses humeurs Elle aura toujours conscience que tu es là Et elle s’attachera à toi sans même te connaître Juste en sentant ta présence Au plus profond d’elle-même…
7
Voudra-t-elle par sa curiosité savoir d’avance si tu es fille ou garçon Me laissera-t-elle le soin de le lui dévoiler à ta naissance Qu’importe… Savoir d’avance ce que tu es ne changera rien à ce que j’ai voulu Savoir d’avance ce que tu es ne changera rien à ce que j’ai ordonné que tu sois… Et j’ai passé du temps dans le sein de ma mère Bien au chaud flottant dans les eaux Et j’ai vécu ses angoisses Ses émotions ses joies ses peines Ses craintes ses espoirs J’ai senti son amour et celui de mon père J’ai grandi j’ai grossi Et puis j’ai revêtu toutes les formes humaines Et ne pouvant plus tenir dans le sein maternel J’ai orienté ma tête vers une sortie étroite… Et le Seigneur m’a dit… Voici le temps… L’heure est venue De ton entrée dans ce monde de douleurs Dans ce monde de pleurs Voici l’heure… De ta venue dans ce monde de violence Et pour ta mère…
8
Comme un poulet à la nativité Comme un mouton à la tabaski Le temps est venu de connaître ce Grand moment d’effort et de douleur Elle traîne les pas les mains sur les hanches Epuisée par neuf lunes de total embarras Attendant le jour où le Grand Expéditeur Décidera enfin de lui ouvrir son paquet Et la nuit qui est longue bien longue Et la pluie qui tombe abondamment Et les crapauds qui coassent dans les flaques Et elle qui crie dans la solitude Mais l’espoir ne la quitte pas un seul instant Elle sent de petits signaux au plus profond d’elle-même La nuit est longue à n’en pas douter Mais l’aube finira bien par apparaître Ses cris ont cessé d’une manière soudaine On entend plutôt ceux d’un être nouveau Le moment est venu de goûter au bonheur A la joie d’être appelée … MAMAN ! Et le Seigneur m’a dit… Tu as poussé ton cri de naissance Tu t’es détaché de ta mère Désormais tu devras vivre tout seul Tu utiliseras tes petites forces pour manger
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.