//img.uscri.be/pth/22b8ffbafac1e36fbe3521c426758cbc7ead02e1
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

La trilogie des descendants de l'ombre

De
418 pages
Dans l’éblouissante Haute Cour des fées ― remplie d’enchantements et de tromperies, ― Keelie Heartwood découvre qu’un déséquilibre dans la magie a créé une rupture colossale qui risque de détruire le monde. Le sang mêlé de Keelie (elfe, humaine et fée) la rend puissante; mais cette adolescente de seize ans de Los Angeles ne peut réparer tout cela d’elle-même. Les elfes de Grey Mantle ne sont d’aucune aide, même si des trucs bizarres se produisent tout autour de leur village.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Éloges pour La trilogie des gens de la foire médiévale
La Ille du berger des arbres « L’action constante, magique et autre, maintiendra l’intérêt [des lecteurs] pour le destin de Keelie. » School Library Journal
« Un de ces contes remarquables dans lequel le lecteur devient complètement absorbé… On y prendra plaisir non seulement pour le livre lui-même, mais les lecteurs souhaiteront aussi vive-ment lire les tomes deux et trois de la trilogie promise. » KLIATT
Au cœur de Wildewood « Fascinant et superbement écrit… une suite extraordinaire à un premier roman déjà époustouant. Les admirateursde la série seront très satisfaits. » — TeensReadToo.com
«Au cœur de Wildewoodapporte une perspective nouvelle au genre avec une intrigue bien celée et une écriture brillante. » ForeWord Magazine
Le secret de la Redoutable forêt « Le plaisant mélange de poussière de fée et de romance — caractéristique des deux livres précédents — est toujours pré-sent dansLe secret de la Redoutable forêt.Une lecture captivante — les adeptes de la série ne seront pas déçus. » VOYA
« Les nouveaux et anciens personnages se retrouvent dans un scénario engageant qui poussera les lecteurs à tourner les pages en classe et longtemps après l’heure du coucher. » ForeWord Magazine
Les ombres de Redwood « Action, humour et intrigue romantique… [Les ombres de Redwood] est un roman fantastique au rythme rapide, rempli de personnages uniques et sympathiques. Quoique enraciné dans l’univers moderne, ce livre nous fait revivre avec plaisir l’atmosphère des foires de la Renaissance. » Renaissance Magazine
LA FOIRE DEVIF-ARGENT
Ce livre est dédié à Brian et Sandy, mes contacts à la Haute Cour des Créatures de lumière, division du Minnesota. Je tiens à remercier ma famille — y compris les chiens et les chats — pour leur soutien et leur bonne humeur, parti-culièrement lorsque je dois faire face à la frénésie des heures de tombée.
La saga des gens de la foire médiévale : deuxième trilogie
LA FOIRE DEVIF-ARGENT
la trilogie des descendants de l’ombre
Gillian Summers
Traduit de l’anglais par Renée Thivierge
Copyright © 2011 Berta Platas et Michelle Roper Titre original anglais : The Quicksilver Faire Copyright © 2012 Éditions AdA Inc. pour la traduction française Cette publication est publiée en accord avec Llewellyn Publications, Woodbury, MN, www.uxnow.com Tous droits réservés. Aucune partie de ce livre ne peut être reproduite sous quelque forme que ce soit sans la permission écrite de l’éditeur, sauf dans le cas d’une critique littéraire.
Éditeur : François Doucet Traduction : Renée Thivierge Révision linguistique : Frédéric Barriault Correction d’épreuves : Éliane Boucher, Nancy Coulombe Montage de la couverture : Matthieu Fortin Illustration de la couverture : Derek Lea Mise en pages : Matthieu Fortin ISBN papier 978-2-89667-725-2 ISBN PDF numérique 978-2-89683-722-9 ISBN ePub 978-2-89683-723-6 Première impression : 2012 Dépôt légal : 2012 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque Nationale du Canada
Éditions AdA Inc. 1385, boul. Lionel-Boulet Varennes, Québec, Canada, J3X 1P7 Téléphone : 450-929-0296 Télécopieur : 450-929-0220 www.ada-inc.com info@ada-inc.com
Diffusion Canada : France : Suisse : Belgique :
Éditions AdA Inc. D.G. Diffusion Z.I. des Bogues 31750 Escalquens — France Téléphone : 05.61.00.09.99 Transat — 23.42.77.40 D.G. Diffusion — 05.61.00.09.99
Imprimé au Canada
Participation de la SODEC. Nous reconnaissons l’aide Inancière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du Livre du Cadana (FLC)pour nos activités d’édition. Gouvernement du Québec — Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres — Gestion SODEC.
Un
On aurait cru qu’un malin génie avait installé une salle de lecture dans un wagon de montagnes russes. Prenant place dans un avion incroyablement minuscule, Keelie Heartwood s’efforçait de lire leLivre des charmes et traditions des elfes. Les mouvements saccadés de l’appareil compliquaient toutefois la lecture de ce livre et de sa calligraphie sinueuse. Ne vomis pas, ne vomis pas, ne vomis surtout pas,se répétait-elle. Elle avala de travers. L’efcacité de son mantra était d’ailleurs limitée. Les pages épaisses du livre ancien se balançaient sans cesse. Pendant ce temps, les lettres oscillaient constamment sur la page en mouvement. Keelie
1
avait le sentiment de lire un livre tout en étant assise sur une balançoire. Elle avait l’impression de lire la formule d’un sortilège destiné à transformer une eur en mauvaise herbe. Tout cela avait l’air inutile. Pourtant, ce livre avait été écrit par des elfes. Et Keelie était à moitié elfe. Or, elle n’était pas sans savoir que les faits et gestes des elfes n’ont guère de sens dans notre monde moderne. Lord Elianard, son guindé professeur de traditions, serait sans doute honoré de savoir qu’elle lit des ouvrages elques. Par contre, il ne s’abaisserait jamais à le lui dire. Chose certaine, Keelie croyait avoir mérité quelques points supplémentaires pour avoir effectué cette lecture dans un avion chancelant à travers les nuages. Ce trajet en avion ressemblait à s’y méprendre à la démarche d’une gamine déambulant sur une plage de sable n, tout en étant chaussée de talons hauts. Son siège s’affaissa d’une dizaine de centimètres, imitant les mouvements d’un wagon de montagnes russes. Elle attrapa l’épaisse couverture du livre pour l’empêcher de s’envoler dans l’allée. Au même moment, le contenu deson estomac remonta le long de son œsophage, en direction de sa bouche. Elle déglutit et ravala sa salive. Puis, elle jeta un regard à travers le hublot situé près de son coude, contemplant fixement les nuages et l’aile argentée de l’avion. Elle aurait aimé que Sean, son petit ami, soit assis à ses côtés. Le siège voisin était cependant occupé par l’encombrante cage de transport de son chat Knot. Sean avait décidé de prendre place dans le siège situé devant elle, an de permettre à Knot de demeurer près de sa maîtresse. À partir de son siège, Keelie était en mesure de percevoir la chevelure dorée et blanchie par le soleil de Sean.
2