Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le Bouddha couché

De
163 pages
À Huê, une romancière apprend qu'un ami est gravement malade. Pour apaiser sa souffrance, elle trouve la sérénité dans le bouddhisme zen, la beauté du monde et la lecture afin de l'accompagner dans cette épreuve et vivre en pleine conscience le moment présent. Cheminement spirituel et poétique, ce roman est une dédicace à l'amitié et un hymne à la vie au coeur même de l'ancienne cité impériale du Viêt-Nam.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

le bouddhisme zen, la beauté du monde et la lecture aIn de
Bach Mai
Le Bouddha couché Roman
Le Bouddha couché
Bach Mai Le Bouddha couché Roman
Du même auteur Rivages du Mékong, Éditions L’Harmattan, Paris, 2012. Hier encore Saigon, Éditions L’Harmattan, Paris, 2009. D’ivoire et d’opium, Éditions Naaman (Québec), 1985. Conception graphique : Florence Payette Photo de l’auteur : Julie Soto Relecture : Marc Gosselin © L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-12273-1 EAN : 9782343122731
Retournez dans votre île intérieure. Il y a en chacun de nous une île sûre. Soyez votre propre lumière. Soyez votre propre refuge. Bouddha Au professeur Jack Yeager, avec gratitude À mes professeurs et amies du lycée Marie-Curie, Saigon À Louise, Florence, Anne-Marie, Lynne Claude, Janine, Isabelle, Nguyêt, Thuân Yvon, France, Gilbert, Colette, Laurent, Benoît Danielle, Gilles, Guy, Huguette, Michel, Suzanne
1. Le Bouddha couché  Le soleil couchant embrase la rivière des Parfums, parant ses vaguelettes de rouge et d’or. Quelques barques effilées au toit de bambou se laissent dériver au courant. Nous savourons un thé au jasmin, assis sur la terrasse de la maison que j’ai louée à Huê dans le Centre du Viêt-Nam. Dans la lumière tamisée, je goûte à la quiétude de cet instant où le temps semble suspendu.  « Ma chère Vân, j’ai un cancer, mais ne sois pas inquiète, tout est sous contrôle. »  Mon ami Pierre m’a parlé de sa voix grave à peine altérée. Il y a dans cette voix toute la douceur du monde. Mais cette nouvelle m’a frappée de plein fouet. J’ai l’impression qu’une main glacée empoigne mon cœur. Je suffoque et j’ai peine à respirer.  « Je suis désolée Pierre ! » ai-je balbutié pitoyablement. Je n’ai pas pu prononcer le mot tant redouté de six lettres commençant par la lettre C.  – Comme j’avais mal aux genoux, je suis allé voir mon médecin. À la suite d’un test sanguin, il a détecté la présence du cancer. »  Sidérée, je contemple l’horizon. Il règne à Huê une belle harmonie entre la terre et l’eau, entre le mont de l’Écran royal et la rivière des Parfums. L’empereur Gia Long, le fondateur de la grande dynastie Nguyên, après avoir pacifié le Viêt-Nam en 1802, a choisi Huê comme capitale impériale en raison de cette parfaite harmonie entre les éléments sacrés. D’ailleurs, en vietnamien, l’expressiondât nuoc, terre et eau, signifie patrie.
9
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin