//img.uscri.be/pth/c9b567a2ca67702c1b67f5c62eba33f1d1078352
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Le chant du Klephte

De
244 pages
Athènes. 1853. Jeune, Macriyannis a suivi la geste des klephtes, ces Grecs rebelles qui harcelaient l'occupant turc. Fils de paysans, orphelin, il a participé à la guerre d'indépendance contre les Ottomans. Puis, cet illettré apprend à écrire en autodidacte et, troquant le sabre contre la plume, il entreprend de rédiger ses Mémoires. Jusqu'à ce jour où il doit se défendre d'accusations iniques... Adrien, l'ami de toujours, le suivra jusqu'au bout. Par fidélité, et pour l'amour de Catherine...
Voir plus Voir moins
Danielle Bassez
LE CHANT DU KLEPHTE
LECHANT DUKLEPHTE
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris
http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-02652-7 EAN : 9782343026527
DANIELLEBASSEZ LE CHANT DU KLEPHTE
Du même auteur Tombeau, 1992, Cheyne éditeur, collection Grands fonds Vieilles, 1995, Cheyne éditeur, collection Grands fonds La Jeune fille qui dansait devant safenêtre, 1995, Cheyne éditeur, Hors commerce Contes et légendes du Berry, 1997, Nathan L’Égarée, 1998, Cheyne éditeur, collection Grands fonds La Kermesse, 2001, Cheyne éditeur, collection Grands fonds Écrits dans les marges, 2006, Cheyne éditeur. Meurs encore !, 2007, Cheyne éditeur, collection Grands fonds. Écrits dans les marges, réédition, 2010, Cheyne éditeur Aucune chanson n’est douce, 2013, Cheyne éditeur, collection Grands fonds
 AMaryline et Nikolaos Hadjakis
Klephte, au sens premier du mot, signifie « voleur ». Mais au cours des guerres de libération que livrèrent les Grecs ème contre l’occupant turc, à partir du XVIIIsiècle, il désigna surtout ceux qui, par goût ou par nécessité, prenaient alors le chemin des montagnes. Jacques Lacarrière
ȂȑıĮ ıIJȠ ȕȡȐȤȠ ıȪȞĮȗĮ IJȠ ȖĮȓȝĮ ıIJȐȜĮ-ıIJȐȜĮ, ȂĮȞIJȓȜȚ ȡȩįȚȞȠ ȑʌȜİȟĮ țȒȜȚȠ ȝĮȗİȪȦ IJȫȡĮ.
Dans le rocher, le sang goutte à goutte j’ai amassé, Tissé un mouchoir carmin et à présent je cueille le soleil. Yannis Ritsos