Le chapelet de Dèbbo Lobbo

De
Publié par

Ce roman trace le portrait d'une femme Dèbbo Lobbo au grand coeur, battante, qui réussit à apporter aide et amour aux indigents, à organiser et appuyer matériellement les couches les plus défavorisées de la société. Toutefois, l'ingratitude de la société et des hommes a fait d'elle une aïeule ratatinée et encombrante, qui égrène ses souvenirs au crépuscule de sa vie. L'auteur rend hommage à travers ce personnage à la femme africaine qui apporte sa pierre à la construction de son continent.
Publié le : samedi 1 juillet 2006
Lecture(s) : 233
EAN13 : 9782296154353
Nombre de pages : 107
Prix de location à la page : 0,0065€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

LE CHAPELET DE DÈBBO LOBBO

Ecrire )'Afrique Collection dirigée par Denis Pryen
Déjà parus Lottin WEKAPE, www.romeoetjuliette.unis.com. 2006. Grégoire BIYIGO, Orphée négro, 2006. Grégoire BIYIGO, Homo viator, 2006. Yoro BA, Le tonneau des Danaïdes, 2006. Mohamed ADEN, Roblek-Kamil, un héros afar-somali de Tadjourah, 2006. Aïssatou SECK, Et à l'aube tu t'en allais, 2006. Arouna DIABATE, Les sillons d'une endurance, 2006. Prisca OLOUNA, Laforce de toutes mes douleurs, 2006 Salvator NAHIMANA, Yobi l'enfant des collines, 2006. Pius Nkashama NGANDU, Mariana suivi de Yolena, 2006. Pierre SEME ANDONG, Le sous-chef, 2006. Adélaïde F ASSINOU, Jeté en pâture, 2005. Lazare Tiga SANKARA, Les aventures de Patinde, 2005. Djékoré MOUIMOU, Le candidat au paradis refoulé, 2005. Koumanthio ZEINAB DIALLO, Les rires du silence, 2005. Koumanthio ZEINAB DIALLO, Les humiliées..., 2005. Amaka BROCKE, La fille errante, 2005. Eugénie MOUA YINI OPOU, Sa-Mana au croisement des bourreaux, 2005. Lottin WEKAPE, Le perroquet d'Afrique, 2005. André-Hubert ONANA-MFEGE, Mon village, c'est le monde, 2005. Loro MAZONO, La quatrième poubelle, 2005. Kamdem SOUOP, H comme h..., 2005. Sylvie NTSAME, Malédiction, 2005. Blaise APLOGAN, Sètchémé, 2005. www.]ibrairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan 1@wanadoo.fr @L'Ha~ttan,2006 ISBN: 2-296-01230-2 BAN: 9782296012301

Mamadou

Hama

Diallo

LE CHAPELET DE DÈBBO LOBBO

L'Harmattan 5-7, rue de l' École-Polytechnique; FRANCE
L'Hannattan Hongrie

75005 Paris

Espace L'Harmattan

Kinshasa

L'Harmattan

ItaHa

L'Harmattan

Burkina Faso

Kônyvesbolt Kossuth L. u. 14-16

Fac..des Sc Sociales, Pol. et Adm; BP243, KIN XI Université de Kinshasa - ROC

Via Degli Artisti, 15 10124 Torino ITALIE

1200 logements villa 96 12B2260 Ouagadougou 12

1053 Budapest

DU MÊME AUTEUR

Problèmes économiques des différents modes de transport en République de Haute-Volta 1970, Ouagadougou, 1970, multigre Le concept de modélisation:J Imprimerie Ouagadougou, 1974. Presses africaines,

Relation plan dfamenagement économique-plan de transport en République de Haute-Volta 1975, Ouagadougou, 1975, multigre
Situation économique de la région du Liptako Gourma (Mali:J Haute- Volta:J Niger), Imprimerie Éditogo, Lomé, 1980.

Regard sur la cybernétique, Ouagadougou,

1988, multigr.

Ce livre est dédié à la mémoire de mon père et de ma mère.

La vraie intelligence de l!Jhomme est de savoir trouver une solution nouvelle à un problème ancien. Le reste n!Jest régi que par la routine. Theillard de Chardin

AVANT-PROPOS

L'année 1970 consacra les premiers pas de l'auteur dans l'écriture d'un ouvrage; il écrivit: Problèmes économiques des di.fférents modes de transport en République de Haute- Volta. En 1972, alors qu'il dispensait des cours à l'université de Ouagadougou, il écrivit un livre: Le concept de modélisation. Une première dans les annales de l'Institut universitaire de technologie de l'université de Ouagadougou. Il fut du reste le seul africain de cette université à avoir écrit un livre dans le cadre de cette recherche à cette période. Dans le quotidien burkinabè (voltaïque à l'époque), l'Observateur, n01387 du 19-09-1974, le regretté journaliste Émile Bassono, dans la rubrique Propos libres, dit ceci: « Le mot modélisation est un mot dont il est dangereux pour moi de chercher à donner ici le sens: vie sociale, culture, nous ont appris à l'utiliser des fois sans qu'on y revienne. N'avez-vous jamais cherché à soulever ce mot comme on soulève une pierre pour voir ce qui

grouille, ce qui vit en-dessous? C'est ce que notre compatriote vient de faire par la publication aux Presses africaines d'un précieux ouvrage intitulé: Le concept de modélisation. » Pour les chercheurs, les étudiants et même pour les profanes, cette brochure est un outil précieux pour l'élaboration des modèles économiques. Pour nous autres, attachés très nombreux au concret, au tangible, notre compatriote ne nous aura pas déçus, car il est parvenu à nous expliquer le rôle de la modélisation dans le passage de l'abstrait au concret et réciproquement. Tout en visant la vérité scientifique, cette brochure indique pour les initiés, la voie dans laquelle aller pour l'application de cette méthode dans l'économie du pays. Au bout du livre, il y a comme un silence, une méditation, l'impression d'avoir connu un homme qui a réussi, de la meilleure façon, à lancer son pavé dans la mare de la science en faisant d'une pierre deux coups.
En 1975, l'éminent professeur Joseph Ki-Zerbo a souligné, à propos du troisième ouvrage de l'auteur: Relation plan d'aménagement économique-plan de transport

en républiquede Haute-Volta: « Vavenir n'est à personne ! Il faut croire que les économistes ne sont pas d'accord avec cet élan lyrique, car le plan est au cœur de tout projet de croissance ou de développement. » C'est pourquoi cette brochure du haut fonctionnaire du ministère du Plan présente un intérêt certain. L'auteur a raison d'insister sur la place cardinale des 10

transports dans l'économie nationale, car le transport rompt le cloisonnement primitif pour créer un marché de plus en plus vaste. Loin d'être stérile économiquement, le transport ajoute une valeur au produit qu'il transforme en marchandise, qu'il crée littéralement en tant que bien d'échange. Les voies terrestres, - route bitumée ou chemin de fer -, peuvent même inciter à la création d'usines ou de plantations. Leurs effets induits sur l'activité humaine, à tous les échelons, depuis le maraîchage jusqu'au tourisme, en passant par la mutation culturelle ou politique, sont infinis, à tel point qu'on peut affirmer sans crainte que

si des génies bienfaisants ou des

«

Père Noël»

de

légende voulaient unifier et développer l'Mrique, ils n'auraient qu'à doter le continent de millions de kilomètres de voies ferrées et de bonnes routes. Le décollage général s'opérerait par surcroît... L'effort d'analyse et de proposition est là, qu'il faut saluer avec sympathie et ferveur. Certaines vérités, parce qu'elles sont premières, n'en revêtent que plus d'importance; et puis, un tel effort nous évite l'allergie qu'ont presque tous les jeunes Voltaïques, pourtant si riches d'idées, à écrire ce qu'ils ont à dire. Nous en restons trop à la tradition orale. Puisse cet essai de l'auteur apporter à certains une précieuse documentation, et servir à d'autres de stimulant pour oser appréhender par la voie de l'écriture, voie royale, voie la plus précise et la plus scientifique, tel ou tel aspect des réalités si complexes de notre pays et des pays voisins. Car, comme le démontre l'insistance sur l'organisation de l'espace régional, les voies de communication 11

seront le système nerveux et artériel de l'Unité africaine. Dans son quatrième livre Situation économique de la région du Liptako-Gourma, Mali, Haute-Volta, Niger, publié dans les annales de l'université du Bénin (Togo), série Droit-Économie 1980, l'auteur a relevé le fait que les trois pays qui forment la région du Liptako Gourma possèdent une histoire commune, des caractéristiques géologiques, hydrographiques et géographiques communes ainsi qu'une structure économique semblable, autant d'atouts qui peuvent servir d'embryon à la réalisation d'une confédération ou d'une fédération ou toute autre forme d'union politico-économique solide. Son cinquième livre intitulé: Regard sur la cybernétique, contribue à réaffirmer que l'homme est le commencement, le centre et la fin du développement social, économique, culturel et politique. L'intérêt de cette publication serait la compréhension de la relation des systèmes complexes que sont la société, le cerveau et l'électronique. Et le journal Carrefour Africain nOl073 d'avril 1989 de souligner: « Nombre de lecteurs découvriront peut-être la cybernétique pour la première fois dans cet entretien, réalisé par le directeur général Luc Adolphe Tiao. L'homme qui l'explique est un chercheur burkinabè passionné de science. Il est l'auteur d'autres publications touchant soit à l'économie soit à la science. Sa dernière publication, Regard sur la cybernétique 1988, mérite d'être connu pour la qualité de l'exposé fait sur un sujet méconnu. »

12

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.