Le complot terrestre

De
Publié par

Comment moi, Clément, simple journaliste, pourrais-je mettre fin aux horreurs du voyage intergalactique malgré cette sécheresse qui n'en finit plus? Le bulletin météorologique était pourtant clair, pas de pluie avant deux jours! Alors, qu'on ne vienne pas me mêler à cette histoire sordide de meurtre d'éléphants et de non-disparition des plus grands criminels du pays, ceux qui ont été expédiés à l'autre bout de l'univers! Après tout, ce n'est peut-être qu'un gigantesque complot interplanétaire ayant pour seul but de sauver une espèce d'êtres primitifs et sauvages de leur propre auto-destruction. Non, c'est bien trop absurde! Il ne manquerait plus que les autobus soient vides et que la saison des hippopotames arrive deux mois en retard...
Publié le : samedi 6 septembre 2008
Lecture(s) : 276
EAN13 : 9782304009705
Nombre de pages : 261
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
2
Titre
Le complot terrestre
3
Titre Xavier Bonifay
Le complot terrestre
La cité d'Anctagala
Roman de science-fiction
5 Éditions Le Manuscrit
© Illustration de couverture : Guy-Gérard Assingo © Éditions Le Manuscrit 2008 www.manuscrit.com ISBN : 978-2-304-00970-5 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304009705 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-00971-2 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304009712 (livre numérique)
6
8
Le complot terrestre
Merci à toi, ma vie, qui m’as permis, contre toute attente, d’écrire ces quelques centaines de lignes entièrement de mon vivant. Merci aussi à toi, Brigitte d’Arpini, mon amie, d’avoir été l’être fondamentalement perspicace dont la bonne humeur communicative a su éclairer mes mots. Je te remercie de m’avoir bousculé dans mes certitudes grammaticales élémentaires et d’avoir ajouté toutes ces particules du même nom dont l’absence faisait crier l’encre d’horreur et le lecteur de malheur ; je te remercie pour tout le temps que tu m’as accordé pour accorder tous ces temps bien relatifs dans l’espace de mes pages blanches noircies au hasard d’une mauvaise mine qui s’est taillée beaucoup trop vite ; je te remercie d’avoir sacrifié ton mari à l’autel des soirées de lecture tout en négligeant ces kilogrammes de piques-niques nord-américains dont le goût n’effleura pas mes papilles ; merci aussi de me dire à quel ordre je dois me joindre, si ordre il y a dans ce Monde absurde. Merci à toi, ma femme, pour ta ténacité diligente qui dépasse largement ta diplomatie.
9
Le complot terrestre
Merci à vous, mes enfants, pour avoir digéré l’aberration de la croissance et inondé mon imagination d’une mer d’idées qui ont illuminé les phrases de ce roman. Merci aux transports en commun, merci à l’inventeur du surf, merci au créateur des ondes électrostatiques et des petits cailloux qui roulent au fond des ruisseaux.
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.