Le duel des reines

De
Publié par

En cette fin du XIIe siècle, le petit royaume de France des Capétiens lutte pour sa survie face à l'immense empire anglais des Plantagenêt emmené par Henri II, époux d'Aliénor d'Aquitaine. Si le destin exceptionnel de cette dernière, épouse de deux rois, mère de trois rois, est largement connu, celui de son opposante, Adèle de Champagne, reine de France, épouse de Louis VII, ne l'est pas, ce qui est injuste et demande réparation. C'est le pari que réussit Jean Maumy dans ce livre.
Publié le : dimanche 5 juin 2016
Lecture(s) : 27
EAN13 : 9782140012396
Nombre de pages : 240
Prix de location à la page : 0,0127€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Jean Maumy
Aliénor d’Aquitaine
Adèle de Champagne
Romans historiques e Série XII siècle
Le duel des reines
Aliénor d’Aquitaine * Adèle de Champagne
Romans historiques Cette collection est consacrée à la publication de romans historiques ou de récits historiques romancés concernant toutes les périodes et aires culturelles. Elle est organisée par séries fondées sur la chronologie. CENCERRADO(Monique),Manant et Croisé. La quête d’un destin au Moyen Âge, 2016. BEVAND(Roger),Estienne Dolet. Un écrivain de la Renaissance mort sur le bûcher, 2016. SUDRE(Jacques),Le Matin d’Eylau. Une aventure du colonel de Sallanches, ingénieur géographe au service de l’Empereur, 2015. BRATZ(Marc),L’Échiquier vénitien de Napoléon,2015. DUBREUIL(Chloé), Fortunae. De pourpre et de cendres…, 2015 BONNERY(André et Michèle),Il faut détruire Carthage, 2015. PINTAUX(Philippe),Vous reviendrez à Berlin-sur-Meuse, 2015. RODHAIN(Claude),Fanquenouille. Un gueux à la cour de Louis XV, 2015. RUIZBOTELLA(Rodrigue),Thibaud sur les routes de l’an mille, 2015. e DUFOURCQ-CHAPPAZ(Christiane),Une lignée de verriers au XIX siècle. Itinéraires de petits-bourgeois, 2015. CHAUVANCY(Raphaël),Soundiata Keïta. Le lion du Manden, 2015. MONTAGU-WILLIAMS(Patrice),La guerre de l’once et du serpent. Nordeste brésilien. Septembre 1939, 2015. Ces douze derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site www.harmattan.fr
Jean Maumy Le duel des reines
Aliénor d’Aquitaine * Adèle de Champagne
Du même auteur Moi, Cadillac, gascon et fondateur de Détroit Privat, 2001 La Valette, Grand Maître de la Victoire L’Harmattan, Prix Clio 2006 Champollion : un génie perturbateur L’Harmattan, 2011
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-09402-1 EAN : 9782343094021
 « Elles gisent encore là, les traces de l’étincelante armure » André Breton
A ma femme  Marie-Christine  A mes filles  Hélène, Catherine, Isabelle, Cécile Et ma profonde reconnaissance pour leur aide à : Jacqueline Marcou Hadwiga Perinet  Marc Bourgeois  Jean Julien
Introduction Epouse de deux rois, mère de trois rois, belle, intelligente, cultivée, ambitieuse, combative à l’extrême et de plus duchesse héréditaire de l’Aquitaine et du Poitou, le destin d’Aliénor a été si exceptionnel que l’Histoire n’a d’yeux et de mémoire que pour elle et pour son fils Richard Cœur de Lion alors que reste méconnu celui de son opposante, Adèle de Champagne, reine de France et mère de Philippe Auguste. Dans cette deuxième moitié du XII° siècle les deux souveraines se sont affrontées dans une lutte permanente, l’une pour l’hégémonie de l’Empire Plantagenêt, l’autre pour la survie du royaume de France, d’abord avec leurs époux puis avec leurs fils devenus des ennemis irréductibles. Si Adèle, quoique toujours restée dans l’ombre, fut la gagnante finale, Aliénor, sans tomber de son piédestal, n’en réussit pas moins des performances dont les éclats accrurent encore sa célébrité. Et pourtant, au départ, le jeu était très inégal car Aliénor, dans une sorte de première vie, était devenue reine de France à quinze ans, en 1137, apportant à Louis VII l’Aquitaine et le Poitou ainsi que tout le charme et le brio de la vie occitane. Mais elle ne lui donna que deux filles et non le fils espéré pour la continuité dynastique si bien qu’il préféra la répudier pour inconduite et consanguinité… Profonde erreur car elle se remaria aussitôt avec Henri Plantagenêt, son cadet de onze ans, comte d’Anjou et duc de Normandie, qui par le jeu des lignages devint peu après roi d’Angleterre. Avec l’apport que lui faisait Aliénor, il devenait le maître d’un énorme empire qui, avec l’Ecosse, l’Irlande et l’Angleterre, continuait sur tout l’Ouest de la France depuis la Somme jusqu’aux crêtes des Pyrénées. Et enfin, pied de nez à son ancien mari, Aliénor, dans cette deuxième vie, donna à Henri II huit enfants dont quatre fils : Henri le Jeune, Richard (Cœur de Lion), Geoffroy et Jean (sans Terre).
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.