Le porteur de rêves

De
Publié par

Le petit Ali est triste, car son père, le « porteur de rêves » du village, partira demain pour un très long voyage. Le garçon désire depuis longtemps l’accompagner dans sa mission à travers le grand désert. Mais son père ne veut rien entendre. Le cœur gros, Ali va se confier à Chamane, son chameau préféré. Pour le consoler, celui-ci lui expose un plan pour que le garçon soit du voyage sans que son père le sache. C’est le début d’une folle aventure où chaque dune semble cacher un redoutable danger…
Publié le : samedi 21 mai 2011
Lecture(s) : 36
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896825783
Nombre de pages : 52
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat



Cheyda Haramein
LE PORTEUR
DE RÊVES

LE PORTEUR
de rêves

Cheyda Haramein
LE PORTEUR
de rêves
conte
Illustrations de Denise Paquette
Pour ses activités d’édition, Bouton d’or Acadie reconnaît
l’aide financière de la Direction des arts du
NouveauBrunswick, du Conseil des Arts du Canada, du ministère du
Patrimoine canadien par l’entremise du Programme d’aide au
développement de l’industrie de l’édition (PADIÉ).
Tous droits de reproduction, de traduction et d’adaptation
réservés pour tous pays.
Titre : Le porteur de rêves
Texte : Cheyda Haramein
Illustrations : Denise Paquette
Papier ISBN 978-2-923518-38-1
PDF ISBN 978-2-89682-228-7
ePub ISBN 978-2-89682-578-3
eDépôt légal : 4 trimestre 2008
Bibliothèque nationale du Canada
Bibliothèque nationale du Québec
© Bouton d’or Acadie
204 - 236, rue Saint-Georges
Moncton (N.-B.) E1C 1W1, Canada
Téléphone : (506) 382-1367
Télécopieur : (506) 854-7577
Courriel : boutondoracadie@nb.aibn.com
Internet : www.boutondoracadie.comMot de l'auteure
L'idée de ce livre m'est venue il y
a plusieurs années, alors que je me
demandais quelle histoire présenter
comme devoir à mon professeur
de littérature jeunesse. Je travaillais
alors à la Bibliothèque municipale
de Longueuil, au Québec. En classant
des livres, j'ai entendu en moi une
petite voix qui me disait : « Cheyda,
pourquoi ne raconterais-tu pas
quelque chose qui t'a vraiment inspirée
8lorsque tu étais petite fille ? »
J'ai donc remonté le fil du temps
et je me suis souvenue combien
j'étais fascinée lorsque mon père me
racontait que son père (donc mon
grand-père) avait traversé plus de
quarante fois le désert à dos de
chameau. Moi qui n'avais connu que
la ville, cela me semblait si
exotique !
En repensant aux récits de
voyage de mon grand-père, je me
suis sentie toute joyeuse. À mon
tour, j'entendais l'appel du désert !
Je savais que je venais de trouver le
décor de mon histoire, et c'est avec
9beaucoup de plaisir que j'ai inventé
ce conte. Mais… j'ai un secret à te
confier : il y a un événement
raconté dans ce livre qui est vraiment
arrivé à mon grand-père.
Devinerastu lequel ?
10Au pays des pastèques, des
dattes et des chameaux vit le petit
Ali. Il habite le village d'El-Amir, au
bord du grand désert.
Aujourd'hui, à l'école, Ali n'écoute
pas son professeur. Il est triste. Il
pense à son père, Razam, qui va
partir demain pour un très long voyage.
11Son père est le « porteur de rêves »
du village.
Selon la coutume du pays, une
fois par année, Razam va de maison
en maison recueillir les rêves des
villageois, qui les ont mis dans de
12petites boîtes qu'il doit aller planter
de l'autre côté du désert, au « pays
des rêves ». Une fois en terre, ces
rêves pourront prendre vie et se
réaliser.
C'est un métier très difficile, car
les dangers du désert sont
nombreux. Néanmoins, Ali souhaite
depuis longtemps accompagner son
père. Ce rêve, il se souvient très bien
de l'avoir mis dans une belle boîte
pour que Razam le plante lors de
son dernier voyage. Peut-être va-t-il
enfin se réaliser ?
Après l'école, le petit Ali court à
toute vitesse à la maison.
13— Papa, papa, emmène-moi avec
toi ! le supplie-t-il en tirant sur sa
longue barbe.
— Il n'en est pas question, mon
fils ! Le voyage est beaucoup trop
long et dangereux. Le désert n'est
pas un endroit pour un petit
garçon !
On ne discute pas avec Razam.
C'est un homme sévère et d'une
grande sagesse. Il est très respecté
dans le village. Ali a le cœur gros.
Son désir ne se réalisera-t-il donc
jamais ? Il pleure à chaudes larmes
et va se blottir contre le cou de
Chamane, son chameau préféré. Lui
15aussi s'en ira demain pour le très
long voyage.
14Pour le consoler, Chamane lui
lèche tendrement le bout du nez.
— Ne pleure pas, mon petit Ali.
Écoute, j'ai un plan. À l'aube, quand
le coq chantera, viens vite me voir. Je
te cacherai dans une de mes bosses,
et tu pourras faire le grand voyage
avec nous.
Il n'en faut pas plus pour qu'un
sourire illumine le visage de l'enfant.
Comme prévu, aux premières
lueurs du matin, Ali court se cacher
dans la bosse de son chameau.
Chamane a tout prévu : des livres,
des coussins, des jouets et beaucoup
de pastèques, le fruit préféré du
15petit Ali. Ce n'est pas tous les jours
qu'on transporte, en cachette, son
meilleur ami ! Chamane a même fait
un petit trou dans sa bosse pour que
le garçon puisse voir dehors.
18L'heure du départ sonne enfin.
Lentement, les trente chameaux de
la caravane se mettent en marche.
Ils transportent eau et nourriture,
ainsi que les petites boîtes remplies
de rêves. Il y en a beaucoup cette
année. Entre autres, le charpentier
voudrait avoir plus de maisons à
construire. Le professeur aimerait
agrandir son école. Quant au
docteur, il souhaiterait un bel hôpital
tout blanc ; et le maire, lui, rêve
depuis longtemps d'épouser la belle
Falballah !
Ali entend les villageois souhaiter
un bon voyage à son père. Ouf!
19Personne ne semble avoir remarqué
son absence.
À midi, le désert entoure
complètement la caravane.
— Oh ! Je ne pensais pas que
c'était si beau ! murmure Ali dans sa
cachette.
Ses yeux sont comme deux
soleils. Il veut tout voir ! Ses oreilles
sont à l'affût du moindre bruit. Il n'y
a pas un son, mais on dirait qu'il y a
tous les sons. Bizarrement, le silence
en devient bruyant! C'est un des
grands mystères du désert et un
de ses nombreux dangers : certains
voyageurs ne supportent pas le
20
Le petit Ali est triste, car son père, le « porteur de rêves »
du village, partira demain pour un très long voyage. Le
garçon désire depuis longtemps l'accompagner dans sa
mission à travers le grand désert. Mais son père ne veut
rien entendre. Le cœur gros, Ali va se confier à Chamane,
son chameau préféré. Pour le consoler, celui-ci lui expose
un plan pour que le garçon soit du voyage sans que son
père le sache. C'est le début d'une folle aventure où
chaque dune semble cacher un redoutable danger...

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Vers la mer

de jc-lattes

Les quartiers d'hiver

de editions-gallimard