Cet ouvrage et des milliers d'autres font partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour les lire en ligne
On lit avec un ordinateur, une tablette ou son smartphone (streaming)
En savoir plus
ou
Achetez pour : 22,99 €

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Partagez cette publication

Publications similaires

Contes d'Arménie

de editions-sutton

Càille Moutoussamy
Le Prince Arjuna
Aux sources de l ’ épopée du Mahâbhârata
Le Prince Arjuna
Camille MOUTOUSSAMY
Le Prince Arjuna
Aux sources de l’épopée du Mahâbhârata
Roman
Du même auteur
Éclats d’Inde, L’Harmattan, 2003.
J’ai rêvé de Kos-City, L’Harmattan, 2005.
Princesse Sitā, L’Harmattan, 2009.
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-07119-0 EAN : 9782343071190
À Olivier et Thierry, mes fils
À Juliana, ma compagne
À Odette, ma sœur, et ses enfants
À Sylvain RANGON, mon ami
À Albert ALLEMELE, homme bon et sage, descendant d’Indiens né à la Martinique en 1927. Il parle le tamoul de ses aïeux, amenés aux Caraïbes françaises entre 1853 et 1883, comme ouvriers agricoles, pour y relancer l’économie cannière, rendue atone par l’abolition de l’esclavage, arrachée en 1848. Il met en scène des extraits des grandes épopées indiennes, sous forme de nadrom(théâtre chanté et dansé en costumes d’époque, joué toute une nuit durant). Albert ALLEMELE s’applique à transmettre tout son savoir aux jeunes gé-nérations, afin que nul n’ignore que l’identité unique est une illusion. J’en ai fait le narrateur de ce roman.
7
AVERTISSEMENT Les sages et les exégètes s’accordent à dire que « Tout ce qui est, est dans le poème épique indien,le Mahâbhârata. Ce qui n’y est pas, n’est pas. » L’auteur de ce chef-d’œuvre de la littérature universelle, le grand poète Vyâsa, l’a créé à cet effet. Poète inspiré s’il en fut, mais aussi visionnaire hors pair autant que connaisseur du présent et du passé, Vyâsa s’illustra d’abord comme le révéla-teur des choses cachées depuis les origines de la création dans les textes sacrés, tels les quatre Veda… Il n’en fallut pas davantage pour qu’on le dressât en gardien éclairé de la tradition spirituelle, l’élevât en pédagogue lumineux des valeurs civilisationnelles, sédimentées, millénaire après millénaire. Il composa donc cette épopée en manière de rempart contre l’illusion menaçante de toute nouvelle croyance. La geste du Prince Arjuna — le personnage central — que je vais te chanter, en est une version romanesque, à la fois libre et fidèle. Libre en ce qu’elle tâche d’épouser les procédés du roman moderne ; fidèle parce qu’elle ne s’éloigne guère du déroulement factuel du texte originel de Vyâsa. Elle te permettra d’accéder plus aisément et plus agréablement, je l’espère, à la connaissance de ce texte fleuve, en cascade et en abyme, tantôt tranquille, tantôt torrentiel, tou-jours sacrificiel. En volume comparé, il fait douze fois la Bible ou deux fois les œuvres complètes de Balzac. Albert ALLEMELE
9