Le puits sans fond

De
Publié par

Ce livre retrace l'assassinat du capitaine Cazemajou et de son interprète français, Olive, à Zinder, sur ordre du sultan Ahmadou May Roumji. Comment la décision de tuer a-t-elle été prise ? Pour quels motifs plausibles ? Quels tensions et désaccords existaient aussi bien parmi les sujets du sultan que parmi les Français ? Abdoulaye Mamani propose sa vision de l'affaire.
Publié le : mardi 1 avril 2014
Lecture(s) : 39
EAN13 : 9782336342337
Nombre de pages : 134
Prix de location à la page : 0,0079€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
ABDOULAYE MAMANI Présentation et notes par Elara Bertho et Jean-Dominique Pénel
LE PUITS SANS FOND
Ecrire l’Afrique Ecrire l’Afrique
L’ armattan
LE PUITS SANS FOND
Écrire l’Afrique Collection dirigée par Denis Pryen Romans, récits, témoignages littéraires et sociologiques, cette collection reflète les multiples aspects du quotidien des Africains.Dernières parutions Pino CRIVELLARO,Burundi mon amour,2014. EL HADJI DIAGOLA,Un président fou, 2014. J.D PENEL,Idriss Alaoma,Le Caïman noir du Tchad, 2014. Koffi Célestin YAO,Le bateau est plein, je débarque, 2013. Kapashika DIKUYI,Une étrange famille congolaise et son odyssée, 2013. Patrick-Serge BOUTSINDI,Jour des funérailles à Poto-Poto, 2013. El hadji DIAGOLA,Ma femme m’a sauvé la vie,2013. Gilbert TSHIBANGU KANKENZA,À la rencontre du destin,2013. Abderrahmane NGAÏDÉ,Une nuit à Madina do Boé, 2013. Henri PEMOT,Kimpa Vita, Une résistante Kongo, 2013. Richard GUERIN,Le médecin errant de l’Afrique, les aventures de Jonas, 2013. Patrice ITOUA,La banque mondiale et la CEMAC, Un partenariat pour l’aide au développement de la sous-région, 2013. Baudouin Mwamba MPUTU,L’Afrique face au défi de la technoscience. Histoire et Enjeux, 2013. Vicky Mujinga KALAMBAY,Bilonda. Une écolière face à son destin, 2013. Obambé GAKOSSO,Les malades précieux, 2013. Ano NIANZOU,Sous les bombes de Char-kozy, 2013. Francine NGOIBOUM,Fleur brisée, 2013. Lang Fafa DAMPHA,African Aliens, 2013. Claude-Ernest NDALLA,Le Gourou. Une imposture congolaise, 2013. Salvator NAHIMANA, Angélique Gisèle Nshimirimana. Mon homme m’aurait mangée toute crue. Edition bilingue kirundi-français, 2013.
AbdoulayeMAMANI
LE PUITS SANS FOND ROMAN
Présentation et notes par ElaraBertho etJean-DominiquePénel
OUVRAGES DU MEME AUTEUR: - Poémérides(poèmes), PJ Oswald, 1972. - Le balai(théâtre) RFI / ACCT, 1973. -Sarraounia ou le drame de la reine magicienne, (roman), ème L’Harmattan 1980, (2éd en 2000), Nathan Francopoche, ACCT 1989. - Une nuit au Ténéré(nouvelle) in Paris-Dakar, autres nouvelles, Souffles, 1987. - Œuvres poétiques(poèmes), L’Harmattan, 1993. -Idriss Alaoma, Babemba, Neo Africanthropus (récithistorique et poèmes) L’Harmattan, 2014. OUVRAGES INEDITS: - Les manguiers en fleurs(roman). - La faim sans fin(roman). - Shit(roman). - Divagations d’un nègre hippy(roman). - La paix des oiseaux(nouvelle). - Rêve d’enfant(nouvelle). - Réflexions critiques sur la sécurité de l’homme dans les Etats indépen-dants d’Afrique noire(essai). - Culture et mythe Kanuri au Kanem – Bornu(essai). - Le Verbe dans la tradition africaine(anthologie de poésies tradi-tionnelles traduites en français). - Anthologie de la poésie de combat(anthologie poétique). - Nuit sahélienne(poèmes). Tous ces ouvrages inédits sont enpossession des éditeurs, mais il semble que d’autres textes inéditsexistent sansqu’on sache où les trouver (liste non exhaustive) :- théâtre:Le drame de Dankori ou la morale d’une purification,Le Zombie,Antara,Le fils du griot ou la fin d’une époque. - essai :Citations d’Ernesto Che Guevara;Qui aide qui ?- anthologie :La femme dans la poésie africaine.
IL Y A DANS L’HISTOIRE DES FAITS TRISTES,MAIS IL NY A PAS DE FAITS STERILES ET SANS INTERET.
Ceci est une œuvre d'imagination : les personnages sont tirés de faits historiques réels, mais ce texte ne peut être considéré comme un livre d'histoire. Abdoulaye Mamani
Préface  AbdoulayeMamani (1932-1993) a d’abord mené au Niger une carrière politique qui le conduisità devenir, à l’âge de vingt-cinq ans, député et grand conseiller del’AOF. Toutefois, les aléas in-hérents à la politique firent que, dès septembre 1958 après le Ré-férendum proposé par De Gaulle, son parti, le Sawaba, se trouva dans l’opposition puis fut interditen 1959. Ce revers et les vio-lences qui s’en suivirent l’obligèrent à un exil de quatorze ans (1960-1974) qu’il passa, en grandepartie, en Algérie. Après le coup d’Etat de Seyni Kountché, en avril 1974, Abdoulaye Ma-mani rentra au pays. Malheureusement, les tentatives de putsch contre le nouvel homme fortau pouvoir eurent pour consé-quence l’emprisonnement non seulement des auteurs des putschs, mais aussi de tous ceux qui avaient eu des activités poli-tiques autrefois, dont Mamani. En sortant de prison, il ne décou-ragea pas et sa fibre littéraire reprit le dessus: il avait, en effet, dès sa jeunesse, publiéquelques poèmes et avait, très tôt, mani-festé ses talents de journaliste – ce qui l’avait amené à diriger les revues de son parti. Lors de son exil, il avait fréquenté de nom-breux écrivains et commencé à publie r – ce qui lui valut, en 1973, un prix pour une de ses pièces dethéâtre. Cependant, sa notorié-té, et pourrait-on dire sa revanche, vint, plus tard, de son roman Sarraouniaen 1980, qui fut apprécié des Nigériens comme paru du public extérieur. Il connut enfi n un réel succès, sans pour au-tant obtenir une véritable quiétude: l’adaptation cinématogra-phique de son roman, qui devaitse dérouler au Niger, fut con-trainte de se réaliser au Burkina etle film, qui obtint le grand prix au festival de Ouagadougou, ne fut pas diffusé par la grande dis-tribution cinématographique. On peut en dire autant de son pro-jet de Musée à Zinder : il y consacra toute son énergie, mais n’en tira pas l’intérêt culturel qu’il était en droit d’attendre.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.