//img.uscri.be/pth/d081d820068cb4bf1996b385fe0858fdeb9d9e56
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Le successeur de pierre

De
641 pages
Cela fait des siècles que la Bulle de Pierre, écrite par le premier pape, est perdue. Objet de toutes les convoitises, la teneur de son message n’est connue que des souverains pontifes, successeurs de l’apôtre de Jésus.
Pour le jeune Calvin, isolé dans son cocon à l’intérieur d’une des immenses pyramides où s’est réfugiée la quasi-totalité de l’humanité, il est des mystères bien plus immédiats : pourquoi a-t-il été séparé de sa mère? Qui sont ces amis avec lesquels il ne communique que par Web interposé et qui se cachent derrière des avatars aux noms faussement transparents?… Et pourtant, se peut-il que tous ces faits soient liés au manuscrit disparu?
Mêlant thriller et science-fiction, Le Successeur de pierre est un roman passionnant où le suspense le dispute à l’érudition. Une réussite justement récompensée par le Grand Prix de l’Imaginaire en 2000.
Voir plus Voir moins
F O L I O
S C I E N C EF I C T I O N
JeanMichel Truong
Le Successeur de pierre
Denoël
© Éditions Denoël, 1999.
JeanMichel Truong est né en 1950, en Alsace. Après des études de psychologie et de philosophie, il devient enseignant et chercheur. Il a fondé la première société européenne dintelli gence artificielle. Depuis 1991, il vit en Chine où il conseille des entreprises de haute technologie. Il a écrit plusieurs essais et romans, dontReproduction interdite, prix MannesmannTally 1989, etLe Successeur de pierre, Grand Prix de lImaginaire 2000.
Pour Élie
Il y a piété à dire et sagesse à soutenir que la Sainte Écriture ne peut jamais men tir chaque fois que son vrai sens a été saisi. Or je crois que lon ne peut nier que, bien souvent, ce sens est caché et quil est très différent du pur sens des mots. Il sensuit que, si lon voulait sarrêter toujours au pur sens littéral, on risquerait de faire indûment apparaître dans les Écritures non seulement des contradictions et des propositions éloi gnées de la vérité, mais de graves hérésies et même des blasphèmes. G A L I L É E