7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
ou

Partagez cette publication

Publications similaires

Le mariage

de harmattan

Pavillon rouge à La Baule

de Les-petits-polars-du-Monde

À fleur de peau

de harmattan

Jean Guillaume Coste
Le talon d’Achille Nouvelles
Les impliqués É d i t e u r
Les Impliqués Éditeur Structure éditoriale récente fondée par L’Harmattan, Les Impliqués Éditeur a pour ambition de proposer au public des ouvrages de tous horizons, essentiellement dans les domaines des sciences humaines et de la création littéraire. Déjà parus Vachon François),Ebola et autres infections aiguës, essai, 2015. ( Dhombres (Isabelle),Tumeur, même pas peur !, récit, 2015.
Goderiaux (Frédéric),Le funambule solitaire, récit, 2015.
Finet (Daniel),Mais qu’est devenue la langue des Belges ?, articles, 2015. Schandeler Christian),L’école en panne de sens, essai, 2015. ( Cissé (El Hadji Samba Khary),De la fidélité tribale, essai, 2015. Vilcosqui (Marcel Jean),Flaubert était-il sourd ?, essai, 2015.
Marmousez (Éric),Le « match Angleterre – France », essai, 2015.
Edzodzomo-Ela (Martin),Une « parole » pour un État républicain, démocratique et social en Afrique noire, essais (3 tomes), 2015. Donnelly Marion),La rivière, roman, 2015. (
Ces dix derniers titres de ce secteur sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site : www.lesimpliques.fr
LE TALON DACHILLE
© Les impliqués Éditeur, 2015 21 bis, rue des écoles, 75005 Paris www.lesimpliques.fr contact@lesimpliques.fr ISBN : 978-2-343-05984-6 EAN : 9782343059846
Jean-Guillaume Coste
Le talon d’Achille
*
nouvelles
Les impliqués Éditeur
Du même auteur Pourquoi on jette les oranges à la mer comme ça ?, L’Harmattan, coll. « Rue des Écoles », Paris, 2014.
Il n’est de parcours qui n’ait sa faille : Une paille dans l’airain et ça casse, Un grain de sable dans l’engrenage et ça coince, Un caillou dans la chaussure et ça fait mal. Et voilà le moment où tout va basculer. Ce que j’aime chez Achille, ce n’est pas sa force, ce n’est pas sa vaillance, C’est son talon.
«J’aurais l’esprit bien tranquille, N’était-ce mon talon. Je suis le bouillant Achille, Le grand Myrmidon. »
Jacques Offenbach, La Belle Hélène.
LA BELLE D’ECHOURGNAC