LE VOYAGE EN EGYPTE (Comédie dramatique en quatre actes)

De
Publié par

En sept ans depuis sa création par Nat, la Compagnie des Tréteaux de Bourgogne a créé pas moins de quinze spectacles. Elle part en Egypte en 1972. Les comédiens bourguignons doivent jouer au Caire et à Alexandrie « Les Bâtisseurs d’Empire » de Boris Vian. Jean Sanvat, qui doit jouer le Schmürz a disparu. Enlèvement politique ? Dans sa lettre aux comédiens, Jean Sanvat laisse un fort témoignage : « il y a une limite où la pratique du théâtre devient une grimace du réel. » Nat n’approuve pas la décision tardive du Schmürtz, mais il ne la condamne pas. Et la comédie continue.
Publié le : mardi 1 janvier 2002
Lecture(s) : 44
Tags :
EAN13 : 9782296302006
Nombre de pages : 160
Prix de location à la page : 0,0079€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

Le voyage en Egypte

Collection Théâtre des 5 Continents dirigée par Maguy Albet et Kazem Shahryari
Dernières parutions 79 -Varoujan, Judith et Holopherne, 2001.. 80 - Florent Couao-Zotti (coédition L' Harmattan/Ndzé), La diseuse de Mal-espérance,2001. 81 - Alain Lefevre, Le Secret, 2001. 82 - Marie-Benoît Ployé, La lune sans barreaux, 2001. 83 - Carlo Goldoni (adapt. Claude des Presles), La Locandiera, 2001. 84 - Ali Badri, Ziba, l'oiseau des Quatre Sources, 2001. 85 -Florent Couao-Zotti, La diseuse de mal-espérance, 2001. 86 - M. Arriz-Tamza, Le soupir du Maure (collection Horizons), 2001. 87 -Patrick Mons, Un strapontin pour la lune, 2001. 88 -Jean-Claude Villain, Labrys, 2001. 89 -Nazly Sadeghi, La sœur, 2001. 90 -Gwénaël de Boodt, Thésée aux îles ou l'utopie détroussée, 2001. 91 - Jean Baumgarten, Allergie française, 2001. 92 - Mohamed Salmawy, La dernière danse de Salomé, 2001. 93 - Jean-Jacques Varoujan, La Voleuse d'histoires, 2001. 94 -Abdelhadi Said, Infarctus ou les mots décroisés, 2001. 95 - Gérard Astor, Des Siècles à Grenade, 2001. 96 - Bernard Yameogo, Tengembiiga ou le dernier rendez-vous, 2002. 97- Grégory Evrard, Un père, une mère, un fils: un mythe! Une histoire d'Œdipe,2002. 98 - François Martinez, Chava, 2002. 99 - Dermot Bolger, Prodige à Ballymun, 2002. 100 -Abdelhadi Saïd, Infarctus ou les mots décroisés, 2002. 101 - Oscar Mandel, L'Arc de Philoctète, 2002. 102 - André De Baecque, Je vous embrasse..., 2002. 102 bis - Carlotta Clerici, La mission, 2002. 103- Ebrahim Makki, Ainsi parlait Anatole France, 2002. 103 bis - Victor Kathémo, L'empereur Hibou l'A!freucain, 2002. 104 - Varoujan, Pour trois femmes (seules), 2002. 105 - Julie VlREL, La Sarrazine, 2002. 106 - Vera FEYDER, Le mélampyre, 2002. 107 - Dominique CHANTE, Fausto et les Anges, 2002.

Alain Lefevre

Le voyage en Egypte
Comédie dramatique en quatre actes

L'Harmattan

@ L'Harmattan, 2002 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris - France L'Harmattan, Italia s.r.1. Via Bava 37 10124 Torino L'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 1026 Budapest ISBN: 2-7475-3204-6

Note de l'Auteur
Au théâtre, nous apprécions l'écriture incertaine qui ouvre quelque fois sur une logique de l'intrigue et une géométrie des déplacements, mais avec Le Voyage en Egypte, nous afflfmons une véritable parole foisonnante qui s'affole car elle est le véritable personnage.
C'est la parole drue et cyclonique qui, loin du bavardage, dégage des positions subjectives et crée des personnages. Aussi acceptons-nous d'avance le principe la scène de cette écriture tourbillonnante
elle ne nuirait ni à la dynamique

d'une adaptation à dans la mesure où

de l'intrigue

-

l'enlèvement

supposé du Schmürz est l'acte manqué déclencheur de l'affolement qui jaillit - ni à la mécanique précieuse de la comédie - les nombreux couplages pouvant être réduits à condition de ne pas minimiser l'intensité poétique de la crise qui s'empare des personnages qui tentent de vivre ensemble dans une situation exceptionnelle, et de ne pas effacer l'empreinte du théâtre dans le théâtre avec la scène dite du voisin dans Les Bâtisseurs d)Empire de Boris Vian.

AVANT-PROPOS

Le voyage en Egypte
En sept ans, depuis sa création par Nat, la Compagnie des Tréteaux de Bourgogne a créé pas moins de quinze spectacles. La Compagnie deviendra après cette aventure en Egypte, Société Coopérative Ouvrière de Production. Chaque comédien engagé participera alors aux bénéfices de l'entreprise, mais si le spectacle est un four, ils paieront tous les pots cassés et laisseront quelques plumes. ..
L'histoire du ((Voyage en Egypten est une bonne leçon pour tous ceux qui veulent se lancer dans le théâtre au sein d'une compagnie. Comment vivre ensemble? Le théâtre ne rend pas toujours l'homme propre. C'est l'erreur de Jean Sanvat, le Schmürz. En Egypte, le Schmürz a "déschmürzé" la compagnie de comédiens. Le théâtre, pour les gogos, métamorphose en génies les cloportes, mais il tente avant tout d'ériger le vice en art à la fois magique et civique, profane et sacré, individuel et social. ((Le Voyage en Egypten montre que le théâtre exige discrétion et modestie, charme et gaieté, excès et passion, profondeur de la compassion, gai savoir, merveille du talent et légèreté de la grâce. Nat, le fondateur des Tréteaux de Bourgogne n'approuve pas la décision tardive de Jean Sanvat, le "Schmürz" mais il ne la condamne pas, car dans sa lettre aux comédiens, Jean Sanvat laisse un fort témoignage: - Il Y a une limite où la pra-

tique du théâtre devient une grimace du réel.
Alain LEFEVRE

7

Les Personnages:
Yussef EZBEKIEH : Directeur du Caire. Jean-Philippe BAR: Directeur Mounira du Caire. de l'Hôtel Central Soliman Pacha

du Centre

Culturel

Français

Gaston LEDRU-ROLLIN: Comédien, Tréteaux de Bourgogne. Isabelle BEAUREGARD: Etudiante naise. Et rôle de la fuIe, Zénobie

chanteur

et musicien

des

et jeune comédienne

dijon-

Ernest CHAUVEAU :Jeune écrivain dijonnais. Angéline LEDUC: Comédienne Bénigne MUSETTE: Bourgogne. Et rôle du Père Dany BAREUZAI : Comédienne Et rôle de la Mère Laure COUPECHOU Bourgogne. :Comédienne des Tréteaux de des Tréteaux de Bourgogne. Comédien des Tréteaux fétiche de Bourgogne. des Tréteaux de

Et rôle de la bonne, Cruche Martin GODRAN : Le régisseur. Philiberte CHABOT-CHARNY :Jeune mannequin, théâtre. Isabeau LE TEMERAIRE: Etudiant nais. Et rôle du Voisin. 9 et jeune figurante de

comédien

dijon-

Rose

COTY: La maquilleuse.

Gérard LEDOUX: L'éclairagiste. Jean SANVAT : Le Schmürz, le comédien des Tréteaux de Bourgogne. disparu. Comédien

Tatia EL-QAHIRAH : La journaliste du journal Al-Ahram et de la télévision nationale d'Egypte. Nathanaël DE CARREVEGUEN Tréteaux de Bourgogne. Metteur en scène. Voix off. Les serviteurs nubiens: serveurs égyptiens. dit Nat: Fondateur des

Les Lieux : - Grand Salon de l'Hôtel Central Soliman Pacha du Caire. - Le Salon Bleu de l'Hôtel.

- La scène du théâtre de l'Ezbekieh, théâtre de poche du Caire.
- La gare centrale du Caire, place Ramsès.

10

Acte I

Scène

1

[Le grand salon de l'Hôtel Central Soliman Pacha du Caire. Le directeur de l'hôtel, Yussef Ezbekieh, met de l'ordre dans la pièce. Arrivejean-Philippe Bar, directeur du Centre Culturel Français Mounira du Caire.}
BAR - Bonjour Yussef, mes salutations. Comment vous portez-vous ce matin? Alors ils sont arrivés?
YUSSEF - Très flatté par vos compliments. Je porte ma personne le mieux du monde. Ils sont arrivés en fm d'après-midi d'hier. Ils dorment encore. Ils sont fatigués ce matin très certainement. BAR - Bien sûr le voyage les a exténués. Il

YUSSEF - Figurez-vous qu'à peine les bagages posés, ils sont allés vers le Mokkattam. BAR - Vers le Mokkattam, à peine arrivés, ils sont pressés de connaître le Caire. Je suis sûr qu'ils voulaient tout de suite découvrir la Citadelle et peut-être la mosquée du Sultan Hassan. Hein? YUSSEF - Vous voulez du thé? BAR - Ha, c'était plutôt la mosquée Mohammed Ali, la belle albâtre?

YUSSEF - Hé... !...
BAR

-Je comprends votre gêne, ils vous ont dit qu'ils voulaient jouir de la vue sur les pyramides.

YUSSEF
-Je crois pas.

BAR -Je saisis, bien sûr ils voulaient d'emblée avoir la magnifique perspective de gratte-ciel des rives du Nil.
12

YUSSEF

- Très humble serviteur de votre gracieuse personne, voulezvous un thé à la menthe? Non, bon c'est votre volonté. Vous imaginez les comédiens français, à peine arrivés d'Héliopolis, débarqués de l'avion, aller admirer les tombeaux des Califes. C'est de l'entêtement!
BAR

- Mais...
YUSSEF - Par l'esprit fulgurant de KaÏt Bey, vous aimez les comédiens à ce point monsieur Bar? Ils ont laissé le guide de l'Hôtel à la porte Bab el Foutouh et sont partis seuls à pied. BAR - A la porte de la Conquête! YUSSEF C'est étrange!

-J'ai

su qu'ils étaient prenez! BAR

allés au Monte Cairo, voilà, vous com-

- Quoi? Au Casino? Avec quel argent? [en aparté] Je ne les ai pas encore payé, mais je jure que ça attendra. Heu, bon,Yussef, c'est bien, sont-ils réveillés? YUSSEF - Y en a déjà un à table pour son breakfast, un de bonne humeur, il chante tout le temps. Il se nomme, je crois, Gaston Ledru-Rollin.

13

BAR
- Hé oui! le chanteur des Tréteaux de Bourgogne. Je le connais. Il est très impertinent et est convaincu d'être un grand musicien.Je ne le voulais pas dans la tournée mais mon ami Nathanaël de Carrévéguen,qu'on surnomme le menhir, l'a exigé. Méfiez-vous Yussef, Gaston Ledru-Rollin est malin comme un singe. Pour le rendre un peu raisonnable, il n'y a pas d'autre méthode que de le traiter durement. Il est tellement imbu de lui-même qu'il faut l'humilier. Dites-moi, j'avais prévu huit comédiens, combien sont-ils exactement? Vous comprenez Yussef, ma bourse est limitée.

YUSSEF - Pour un humble serviteur tel que je suis, monsieur Bar, c'est une vraie smala bourguignonne qui est arrivée hier dans ma modeste demeure. Ils sont plus de vingt sans compter les bagages qui ont le poids d'un homme chacun.

BAR - Pour ça ils se brosseront pour l'argent. Vous avez pu leur par1er? Vous les connaissez au moins?

YUSSEF

- Il Y a des belles femmes dans le lot dont certaines ont hâte de faire votre connaissance. Angeline Leduc et Philiberte Chabot-Charny [il lit sur son carton] ne cessent de minauder en se ventilant. Elles ne m'ont parlé que de vous. D'ailleurs les Nubiens de l'Hôtel font beaucoup d'effets sur ces dames, beaucoup plus que le Sultan Barkoûh ...
14

BAR - Monsieur le Directeur, je vous en prie. YUSSEF - Il Y a aussi la maquilleuse parisienne connaissez je crois?
BAR [très gêné}

Rose Coty, vous la

- Quoi?
YUSSEF

Ha, oui c'est une vieille histoire maintenant.

- Oui, une vieille histoire, très vieille, sa tête ressemble au masque de Tout-Ankh-Amon. Elle a des valises, des valises partout, des sacs, presque autant que l'illustre famille de Pharaon. Vous ne m'aviez pas parlé de deux décorateurs, Benjamin La Trémouille et Eugène Desbrosses! BAR - Connais pas! C'était pas prévu ça ! Je verrai avec Nat.

YUSSEF - Faudra me payer pour la douzaine supplémentaire. J'ai eu du mal à loger tout le monde. Sans compter avec la préséance. Ils se sont tous disputés. J'avertirai la Mission des Affaires Culturelles Egyptiennes du surnombre. Hein! Qu'en pensezvous? Si vous pouviez vous charger du surplus ça m'arrangerait car avec l'administration égyptienne on perd un temps fou de nos jours. Il y a au moins quatre personnes sur un poste, le temps que chacun mette son tampon de validation, je ne serai pas payer avant un an. 15

BAR - Ne vous inquiétez pas Yussef, je vais m'arranger avec les fonds secrets du Centre Culturel Français, mais n'en dîtes rien aux comédiens, je vais les faire mijoter et m'amuser un peu.

YUSSEF - Il faudrait aussi prévenir Ahmed Zaki car à l'Ezbekieh, les loges sont petites, vous pensez bien un théâtre de poche de 550 personnes, les loges ne sont pas assez nombreuses pour la smala française.
BAR - Quand tout le monde Grand Salon. YUSSEF -J'oubliais, il y a aussi un personnage ridicule dans la troupe, un écrivain de théâtre, tellement prétentieux et mondain, un certain Ernest Chauveau. Quelle perruche celui-là! BAR - Bon, je m'assois Yussef. Au nom de notre vieille complicité, dites-moi tout. Qui encore? YUSSEF - Un éclairagiste, Gérard Ledoux et un régisseur-accessoiriste, Martin Godran. Ce que vous ne savez pas c'est qu'avec le Schmürz principal, Jean Sanvat, il y a un gros rab avec trois petits Schmürz supplémentaires pour le final.Je n'ai pas noté leurs noms sur mon registre.Je le ferai tout à l'heure pour mes comptes, enfin vos comptes n'est-ce-pas ? J'ai mis les trois sera réveillé je les réunirai dans le

16

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.