Les « Canadiens » de l'expédition Lewis et Clark, 1804-1806

De
Trouver une voie navigable à travers les Amériques pour atteindre les Indes, la Chine, l’Asie ! Voilà le grand projet, à la suite de bien d’autres, du président Thomas Jefferson. La mission est confiée à Meriwether Lewis et William Clark. À la tête d’un corps expéditionnaire d’une quarantaine d’hommes, ils se lancent dans une aventure qui durera près de deux ans et demi.Partis de Saint-Louis en mai 1804, ils explorent le cours du Missouri, franchissent les interminables Rocheuses, rejoignent le majestueux Columbia, atteignent le Pacifique puis reviennent aux États-Unis, c’est-à-dire à l’est du Mississippi, en septembre 1806.Leur épopée est devenue un des mythes fondateurs de l’histoire des États-Unis.Et quelle épopée ! Au départ, les risques étaient grands. Il y avait les déserts, les montagnes de roches enneigées à perte de vue, les tribus potentiellement hostiles, les féroces grizzlys, un fleuve sans fin, l’immensité de l’inconnu. Il y avait aussi les Indiens hospitaliers, les Mandans, Shoshones, Nez-Percés, des personnages fascinants tels Sacagawea la femme-oiseau, Georges Drouillard l’homme « de grand mérite », et aussi les troupeaux de bisons, la vallée-jardin du Missouri, le « Big Sky » de l’Ouest comme le décrira plus tard J. J. Audubon. Ceux qui en reviennent ne sont plus tout à fait les mêmes, aujourd’hui comme hier.Pour un Québécois, suivre la piste de Lewis et Clark, c’est aussi prendre conscience de son américanité et de la profondeur de ses racines sur le continent.
Publié le : lundi 1 janvier 0001
Lecture(s) : 8
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896643189
Nombre de pages : 194
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Les « Canadiens » de l'expédition Lewis et Clark, 1804-1806
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant