//img.uscri.be/pth/3b84af12f9b5252ec7b0581f3f23ee20b2ef1f70
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Les chemins de poussière (Tome 1) - Saba, Ange de la Mort

De
432 pages
Saba vit dans un monde régi par aucune loi. Quand son frère jumeau est enlevé, elle n'hésite pas à se lancer seule à la poursuite des ravisseurs. Dans une quête peuplée de créatures féroces, Saba va devoir se transformer en une impitoyable guerrière pour survivre... Mais elle va également apprendre à ouvrir son cœur.
Prix Les incorruptibles 2013
Prix Utopiales Européen Jeunesse 2012
Voir plus Voir moins
Moîra Young
Les chemîns de poussîère / 1
Saba Ange de la Mort
Traduît de ’angaîs par Laetîtîa Devaux
Tître orîgîna :Bood Red Road © Moîra Young, 2011, pour e texte © Gaîmard Jeunesse, 2011, pour a traductîon françaîse © Édîtîons Gaîmard Jeunesse, 2013, pour a présente édîtîon
Couverture : photos © Thînkstock/Getty Images
Pour mes parents et pour Pau
Lugh est né d’abord. Au sostîce d’hîver quand e soeî est bas dans e cîe. Je ’aî suîvî. Deux heures après. Et à, tout est dît. Lugh est devant, et moî derrîère. Maîs ça me va. C’est bîen comme ça. C’est comme ça que ça doît être. Tout est écrît. Tout est régé. La vîe de tous es gens nés. La vîe de tous es gens quî vont naïtre. C’est écrît dans es étoîes depuîs e com-mencement du monde. Quand on naït, quand on meurt. Et que genre de personne on va être, bonne ou mauvaîse. Sî on saît îre dans es étoîes, on peut connaïtre ’hîstoîre de a vîe des gens. Et ’hîstoîre de sa vîe à soî. Son passé, son présent et son avenîr. Quand Pa étaît petît, î a rencontré un voya-geur, un homme quî savaît beaucoup de choses. L’homme uî a apprîs à îre dans es étoîes. Pa a jamaîs dît ce qu’î voyaît dans e cîe a nuît, maîs ça doît être ourd à porter. Parce qu’on peut pas changer ce qu’est écrît.
7
Même sî Pa nous dîsaît ce qu’î saît pour nous mettre en garde, ça arrîveraît quand même. Je voîs comment î regarde Lugh, des foîs. Et comment î me regarde. Et je voudraîs qu’î nous dîse ce qu’î saît. Je croîs que Pa aîmeraît avoîr jamaîs rencontré ce voyageur. Quand on nous voît, Lugh et moî, on peut pas îmagîner qu’on est du même sang. On peut pas îmagîner qu’on a grandî en même temps dans e même ventre. I a es cheveux dorés. Moî noîrs. I a es yeux beus, moî marron. I est grand. Je suîs petîte. I est beau. Je suîs aîde. I est ma umîère. Je suîs son ombre. Lugh brîe comme un soeî. Ça a dû être facîe pour eux de e retrouver. I sufit de suîvre sa umîère.
SILVERLAKE