7 jours d'essai offerts
Cet ouvrage et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
ou

Partagez cette publication

Publications similaires

Courtes éternités

de harmattan

Sur l'eau

de LIGARAN

Nicole AUFANBENAZETH
Les crapauds-bufes
/ Littérature
Nouvelles
Préface de MarieÈve Gardère
Rue des Écoles
LES CRAPAUDS-BUFFLES
Rue des Écoles Le secteur « Rue des Écoles » est dédié à l’édition de travaux personnels, venus de tous horizons : historique, philosophique, politique, etc. Il accueille également des œuvres de fiction (romans) et des textes autobiographiques. Déjà parus Mottelay (Candice),La mer de mon père, récit, 2015. Chessex-Viguet (Christiane),Penser l’école, essai, 2015. Antoni (Petru),Le petit mousse d’Aboukir, roman, 2015.
Thurmel (Thierry),La distance du corbeau, roman, 2015. Isabelle Guyon,Le Grain du Temps, récit, 2015. De Beaucoudrey (Olivier),Hippo Valley, récit, 2015. Bestard (Gérard),tribulations d’un petit prof d’allemand Les , récit, 2015. Sezionale Basilicato (Isabelle),L’égide du papillon, roman, 2015 Wasselin (Julie),Couleur sépia, récits, 2015. Bekaert (Jacques),Le Vieux Marx, roman, 2015. Favret (René),Les années d’études, récit, 2015. Valland (André),Le désir d’un bonheur inconnu, essai, 2015. Ces douze derniers titres de la collection sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site www.harmattan.fr
Nicole Aufan-Benazeth
Les crapauds-buffles
Nouvelles
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Pariswww.harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06903-6 EAN : 9782343069036
A Severo, qui écrivait en dansant, A Tristan, mon élixir de jouvence
Préface  « Le repas de noces avait été servi sous les tilleuls sur de longues tables habillées de blanc, d’argenterie, de cristaux et de fleurs. »  Ce recueil de neuf nouvelles, lumineux, s´articule autour de la qualité de l’écriture et de la vie de Nicole Aufan Benazeth où la Provence, l’Afrique et le Pérou, la nature et le temps, l’amour et la nourriture s’enlacent et se rejoignent.  L’unité d’impression, la totalité d’effet donnent à la nouvelle une supériorité tout à fait particulière. Centrée sur un seul évènement, la brièveté du récit ajoute à l’intensité de l’effet et, lue tout d’une haleine, elle me laisse un souvenir plus puissant qu’une lecture interrompue. Nicole conçoit un effet à produire, invente des incidents, combine des événements. Dès la première phrase, elle prépare un dénouement inattendu qui ouvre la voie à une réinterprétation de la nouvelle, et m’invite à revenir sur le texte pour y découvrir des subtilités qui m’avaient échappé à la première lecture et qui lui donnent tout son sens. Une sorte de carte blanche laissée au rêve pour continuer à sa guise l’œuvre entrevue.  Nicole fait naître une attente plutôt qu’un étonnement et renonce aux surprises d’un style baroque. Elle situe loin l’aventure de ses contes, dans le temps ou dans l’espace, dans des paysages qu’elle a parcourus, à des milliers de kilomètres ou chez elle, hier ou demain.
9