Les jours heureux

De
Publié par

Les jours heureux ? Antiphrase ? Course échevelée, catastrophes, fuite éperdue, tombeau ouvert, à fond la caisse, aventures abracadabrantesques, tandis que le bonheur se profile au loin, à l'infini... Notre belle héroïne échappera pourtant aux pièges tendus par les traquenards du quotidien.
Publié le : dimanche 2 août 2015
Lecture(s) : 8
EAN13 : 9782336387581
Nombre de pages : 226
Prix de location à la page : 0,0112€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
JOURS HEUREUX JOURS Geneviève Dispot LEHSEJUORURESUX HOEUURRSEURoXman J J HEUREJUOXURS HEUREUX JOURS HX HEUREUX JOURS JOS HEUREUX HEUREUX
Les jours heureux
Geneviève Dispot
LES JOURS HEUREUX
Roman
L’HARMATTAN
‹ /¶+DUPDWWDQ   UXH GH O¶eFROH3RO\WHFKQLTXH   3DULV KWWSZZZKDUPDWWDQIU GLIIXVLRQKDUPDWWDQ#ZDQDGRRIU KDUPDWWDQ#ZDQDGRRIU ,6%1 978-2-343-05969-3 ($1  059693
J’ai fait la magique étude Du Bonheur, que nul n’élude (Arthur Rimbaud “Le bonheur”)
C’est pas vrai ! Manquait plus que ça ! Je suis dans le vestiaire de la piscine Keller, je jette un coup d’œil sur mon billet d’entrée : nous sommes samedi 7 novembre, il est 12h47, je me suis tapé à vélo en pédalant à tout berzingue tous les quais de la Seine depuis le quai des Célestins jusqu’au quai de Grenelle, j’ai besoin de nager dans une piscine de 50m parce que je suis une dossiste, dans la ligne je suis comme un bateau à aube du Mississipi, avec les palmes je fonce, je fais de grosses bulles, ça dégage vite fait tandis que dans un bassin de 25m je suis si vite arrivée au bout que je me cogne le crâne, y’en a marre, alors je vais loin pour en trouver une, de piscine de 50m et puis le bassin du Lagardère Paris Racing au cœur du bois de Boulogne est en travaux, c’est râpé et même s’il n’était pas en travaux, à partir du passage à l’heure d’hiver, comme d’hab, il serait fermé, il ne resterait donc que le bassin sous bâche de 33m où tout le monde se cogne et s’engueule, des coups de plaquettes j’en ai pris assez ça va merci, bref j’ai déjà rangé mes fringues dans mon sac, j’ai déjà sorti mes palmes, je suis nue avec mon bonnet orange fluo « Swim different » et mes bouchons vissés dans mes oreilles, mais quoi ? j’ai oublié mon maillot de bain, il est resté accroché à la clenche de la porte de la salle de bains, la pensée m’avait pourtant effleurée ce matin que je risquais de l’oublier là si je ne le mettais pas tout de suite dans mon sac à dos ou bien à sécher sur un cintre au-dessus de la baignoire, mais j’ai été prise par une occupation essentielle ce samedi matin dès l’aube pour ne pas rester dans mon lit à me tourner dans tous les sens sans dormir : récolter et envoyer des points cool récolter et envoyer des votes pour mes
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.