Les neuf chamanes et le maître de la pluie

De
Publié par

Vous découvrirez dans ces récits inédits des créatures étranges et mystérieuses ainsi que la vie de certains chamanes qui communiquent avec elles. Vous apprendrez que la "Rivière sans os" est le lieu mythique le plus important pour ce peuple. Des récits pour voyager très loin et aborder l'imaginaire foisonnant du peuple palikur.
Publié le : jeudi 1 mars 2007
Lecture(s) : 74
Tags :
EAN13 : 9782336273235
Nombre de pages : 60
Prix de location à la page : 0,0056€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

LES NEUF CHAMANES ET LE MAITRE DE LA PLUIE
Récits palikur de Guyane

La Légende Des Mondes Collection dirigée par Isabelle Cadoré, Denis Rolland, Joëlle et Marcelle Chassin

Dernières parutions Hsueh-Ling MURE, La naissance du monde, contes de la mythologie chinoise, 2007. Amadou Tackhy NDIA YE, Les ruses de la tortue, contes du Sénégal, 2007 Amadou Tackhy NDIA YE, L 'Homme-antilope, contes du
Gabon, 2007

Pierre Dabiré KPIELLE, Yingaonan et le roi, contes d'Afrique de L'Ouest, 2007 Albéna IV ANOVITCH-LAIR et Annie CALDIRAC, Imaitsoanala, la fille de l'oie sauvage, conte de Madagascar, 2007 Patrice RIBES, Ayaba et lafemmme-antilope, 2007 Boubaker A YADI, Le présage, contes arabes, 2007 Colette DUMAS, Les Rois mages, 2006 Penda SOUMARÉ, Koundjéré Koudoune, le baobab magique, contes du Sénégal, 2006 Bwéni SOALMA, Au vent des brousses du Burkina Faso, la djinna, le pélican et autres contes, 2006 Conchita PENILLA-CESPEDES, Les paroles du grand-père Las palabras deI abuelo, contes afro-colombiens, 2006 Bernard N'KALOULOU, Le lièvre et le caméléon, contes du Congo-Brazzaville, 2006 Bernard N'KALOULOU, NKENGUE, la belle et le diable, contes du Congo-Brazzaville, 2006 Huguette PEROL, Contes et légendes d'Ethiopie, 2006.

HOÀI VlÊT, Ln dame de la pleine lune, contes bilingues vietnamien-français,2006.
Boubaker A Y AD!, Le rêve du sultan, contes arabes, 2006.

Mira et Messouda HAMRIT, Les femmes et les tapis, contes
d'Algérie, 2006. Maxime Z. sOMÉ, Contes du Burkina Faso pour mes trois filles, 2006.
Thérèse PHAM-DAO, Le cheval d'étain, 2006.

Mauricienne Fortino

LES NEUF CHAMANES ET LE MAITRE DE LA PLUIE
Récits palikur de Guyane

Introduit par Nicole Launey

L'Harmattan

2007 5-7, rue de l'Ecole polytechnique; 75005 Paris http://www.1ibrairieharmattan.com diffusion. harmattan @wanadoo.fr harmattan 1@wanadoo.fr

@ L'Harmattan,

ISBN: 978-2-296-02740-4 EAN : 9782296027404

Introduction

Ces textes sont des récits palikurl mettant en scène des chamanes. Les Palikur sont un des six peuples amérindiens présents en Guyane. Leur langue appartient à la famille arawak, présente dans une grande partie du bassin amazonien et jusqu'en Amérique centrale. Les Palikur, sont environ deux mille, répartis pour moitié entre la Guyane (communes de Saint Georges, Régina, Roura et Macouria, où ils se sont établis depuis un demi-siècle), et l'Etat d'Amapa au Brésil. C'est là que se trouve le pays de Uaça avec le village de Kumeneh, qu'ils considèrent comme leur foyer originel. Ce pays est essentiellement une zone de savanes inondées et de marais, qui ont marqué leur culture et leur imaginaire. Comme les autres Amazoniens ils étaient traditionnellement des horticulteurs semi-nomades, chasseurs et pêcheurs. Ces récits mythiques ont comme protagonistes des chamanes dont ils présentent des exploits. Comme le dit Michel Perrin dans Le chamanisme (Que sais-je?) le monde en effet est perçu comme double. Il y a «ce monde-ci visible, quotidien, profane et le monde autre habituellement invisible aux hommes ordinaires. C'est le monde des dieux et de leurs émissaires, des esprits de toutes sortes - célestes ou chtoniens, pathogènes ou bienveillants - le monde des maîtres des animaux ou des végétaux, des ancêtres et des morts. » (p.6, op. cité). Chez
1

Les Palikur s'appellent dans leur langue «Parikweneh».Nous avons

choisi la graphie «palikur », invariable, car elle est celle qui a été adoptée par les chercheurs linguistes et anthropologues de France et du Brésil ; la graphie «Palikour» se rencontre encore en Guyane avec une orthographe francisée. Nous avons volontairement laissé des tournures et des mots du français régional parlé en Guyane.

les Palikur il semble même qu'il y ait plusieurs mondes autres que les chamanes visitent. Les grands cataclysmes qui affectent les hommes, comme la sécheresse dans le récit des neuf chamanes, mais aussi tous les faits de la vie et la mort même sont supposés être dus à l'action des créatures de ce monde autre. Ce monde ressemble au nôtre: «Les êtres qui le peuplent sont animés par les mêmes passions et les mêmes pensées que les hommes mais leurs pouvoirs sont supérieurs» (p. 7 op cité). Les chamanes peuvent être bons ou mauvais. Ils établissent «à volonté une communication avec l'invisible» Ces caractéristiques se retrouvent dans les récits présentés ici: «Avec ses pouvoirs, Karumayra ouvrit les yeux de son jeune frère sur l'autre monde, et lui permit de voir ce qu'une personne comme vous et moi ne peut voir, et même ne peut avoir ne serait-ce qu'une toute petite pensée de ce qui y existe. » Il peut lire aussi les pensées des hommes: «Le grand Karumayra avait lu les pensées de son jeune frère, alors qu'il était encore loin de la maison. » On devient parfois chamane par naissance: «Un chamane né du sein de sa mère avec ses pouvoirs est un chamane très puissant. Ses pouvoirs surpassent tous les autres chamanes qui ont été initiés. » Mais le plus souvent il est initié comme l'est le jeune fils du chamane dans le récit: Un oncle et ses trois neveux. « Tout le temps qu'il était chez le grand Wavaman et sa femme, le gros crapaud, il était en initiation et toutes les épreuves qu'il avait eu à surmonter, même en pleine mer, agrippé au tout petit caïman, les pieds dans l'eau, étaient pour qu'il n'ait jamais peur de rien, quoi qu'il

8

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.