Les rêves de Petit Rien

De
Publié par

Se retrouver réduit à presque rien ne signifie pas nécessairement qu’on le restera. Il faut toujours croire à sa bonne étoile, même si celle-ci est filante et même si on file avec elle. Mais jusqu’où peut-on filer ? Petit Rien fila presque jusqu’aux confins de son imaginaire afin de refaire son univers… et retrouver son apparence originelle.
Publié le : samedi 21 mai 2011
Lecture(s) : 16
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896825776
Nombre de pages : 82
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Clarence-Edgar Comeau
L es rêvesde
L E S R Ê V E S d e P e t i t R i e n
C l a r e n c e - E d g a r C o m e a u
L E S R Ê V E S d e P e t i t R i e n
c o n t e
Illustrations de Christian Quesnel
Pour ses activités d’édition, Bouton d’or Acadie recon-naît l’aide financière de la Direction des arts du Nouveau-Brunswick, du Conseil des Arts du Canada, du ministère du Patrimoine canadien par l’entremise du Programme d’aide au développement de l’industrie de l’édition (PADIÉ).
Tous droits de reproduction, de traduction et d’adapta-tion réservés pour tous pays.
Titre : Les rêves d e Petit Rien Texte : Clarence-Edgar Comeau Illustrations : Christian Quesnel Conception graphique : Lisa Lévesque
Papier PDF ePub
ISBN 978-2-923518-37-4 ISBN 978-2-89682-227-0 ISBN 978-2-89682-577-6
e Dépôt légal : 4 trimestre 2008 Bibliothèque nationale du Canada Bibliothèque nationale du Québec
© Bouton d’or Acadie 204 - 236, rue Saint-Georges Moncton (N.-B.) E1C 1W1 Téléphone : (506) 382-1367 Télécopieur : (506) 854-7577 Courriel : boutondoracadie@nb.aibn.com Internet : www.boutondoracadie.com
Mot de l'auteur
Quand j'étais enfant, il arrivait
parfois que des grandes personnes s'amusaient à mes dépens lors-qu’elles me demandaient une faveur. Elles me promettaient, en retour, de me faire un cadeau surprise : unpetit rien tout neuf! D'autres enfants auraient ri de cette boutade. Mais tel ne fut pas mon cas. Pendant longtemps, l'enfant que j'étais est demeuré persuadé que les « petits riens » existaient.
8
Quelques décennies plus tard,
j'ai eu le sentiment de n'être pas à
ma place dans la profession que j'exerçais. J'avais l'impression de n'être plus rien et j'ai songé à quitter mon emploi. C'est alors qu'a surgi le souvenir du petit rien tout neuf, qui m'a amené à écrireLes rêves de Petit Rien C'était en 1993.
.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi