Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,45 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Les Visites du Désespoir

De
157 pages
Imaginez notre soleil à l'agonie, écrasé par quatre milliards d'années de sa longue vie… Imaginez notre terre devenue si vieille que ses habitants, en levant les yeux vers le ciel la nuit, n'ont plus d'étoiles à contempler… Imaginez notre univers arrivé à la fin de son expansion, au point que les plus proches étoiles soient devenues inaccessibles, mêmes pour les vaisseaux cosmiques les plus sophistiqués… Imaginez une civilisation où les hommes sont immortels, sans savoir pourquoi, ni par quel artifice… Imaginez un monde où les hommes s'adonnent à leurs fantasmes les plus sordides en toute impunité, parce que la loi unique et acceptée par tous est d'éviter l'ennui. Ce monde ne peut être qu'artificiel...
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Les Visites du Désespoir
Omeg ALABAB
LES VISITES DU DESESPOIR
Imaginez...
ROMAN
Le Manuscrit www.manuscrit.com
© Éditions Le Manuscrit, 2005 20, rue des Petits Champs 75002 Paris Téléphone : 08 90 71 10 18 Télécopie : 01 48 07 50 10 www.manuscrit.com contact@manuscrit.com ISBN : 2-7481-5935-7 (fichier numérique) ISBN : 2-7481-5934-9 (livre imprimé)
OM E GA L A B A B
Imaginez notre soleil à l’agonie, écrasé par quatre milliards d’années de sa longue vie… Imaginez notre terre devenue si vieille que ses habitants, en levant les yeux vers le ciel la nuit, n’ont plus d’étoiles à contempler… Imaginez notre univers arrivé à la fin de son expansion, au point que les plus proches étoiles soient devenues inaccessibles, mêmes pour les vaisseaux cosmiques les plus sophistiqués… Imaginez une civilisation où les hommes sont immortels, sans savoir pourquoi, ni par quel artifice… Imaginez un monde où les hommes s’adonnent à leurs fantasmes les plus sordides en toute impunité, parce que la loi unique et acceptée par tous est d’éviter l’ennui. Ce monde ne peut être qu’artificiel... Oui, certes, mais dans quel but ?
LE SVI S I T E S D UDÉ S E S P O I R
OM E GA L A B A B
« L'Enfer demeure aux aguets, refuge pour les transgresseurs. Ils y demeureront pendant des siècles successifs. Ils n'y goûteront ni fraîcheur ni breuvage, Hormis une eau bouillante et un pus comme rétribution équitable. Car ils ne s'attendaient pas à rendre compte, et traitaient de mensonges, continuellement, Nos versets, alors que Nous avons dénombré toutes choses en écrit. Goûtez donc. Nous n'augmenterons pour vous que le châtiment ! » Le Coran, verset 78,21-30Chapitre I : FANTASMES MEURTRIERS L’homme, assez jeune, d’environ quatorze ans, leva les yeux vers le ciel. C’était la nuit. Aucune étoile n’y brillait. Toutefois, la lune y était encore visible, d’une couleur rouge tirant fortement sur le pourpre. Vénus et mars étaient également toujours au rendez-vous. Ce spectacle était pour lui d’une banalité affligeante, et il se rendit compte qu’il avait faim. Il brancha un petit appareil de poche pour éclairer sa route, et se mit à la recherche d’une console capable de lui donner des indications suffisantes. Il venait de terminer une promenade dans un petit sous-bois en dehors d’une agglomération, et il lui fallait retrouver le contact avec la civilisation. Son monde n’était pas très peuplé. La plus grande partie des cités-puits mises à leur disposition, à eux, les derniers hommes, étaient pratiquement inhabitées, mais malgré
9
LE SVD UI S I T E S DÉ S E S P O I R
cela, les mauvaises rencontres étaient fréquentes… Il venait de terminer une partie où chacun pouvait être chasseur ou chassé, et celle-ci s’était terminée à son avantage. Tous les autres avaient été éliminés. Le dernier agonisait non loin d’ici, dans une épouvantable odeur de chair grillée. Quelques centaines de mètres plus loin, au détour d’un sentier, il trouva ce qu’il cherchait, une marche destinée aux promeneurs. Bien sûr, il ne fallait pas trop lui en demander, ses capacités étant limitées à fournir des renseignements ou à des usages récréatifs, mais celle-ci ferait l’affaire. L’appareil, un globe iridescent, était posé sur un piquet métallique, alimenté par des capteurs à infrarouges. Pendant les tempêtes solaires, l’ensemble se repliait, puis était automatiquement abrité dans un abri bétonné, disposé quelques dizaines de mètres plus bas dans le sol. L’adolescent se mit face à la mache, et fit le geste convenu de demande d’assistance. - Bonsoir, monsieur. - Bonsoir, peux-tu me donner les coordonnées actuelles d’un ami ? - Voulez-vous les coordonnées de son domicile ou celles de sa position actuelle. - Sa position actuelle. - Donnez-moi son identification, je vous prie.
10
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin