Lettres à Audrey

De
Publié par

Ce recueil de lettres retrace, sous forme romancée, une conversation que l'auteur a échangée avec une jeune fille de 19 ans en révolte contre la société et qui avait déjà fait une tentative de suicide. Ce livre est dédié à tous les jeunes, enfants et adolescents qui sont broyés dans ce monde en pleine transformation. La crise, le stress, le manque d'argent créent des tensions au sein des familles qui se disloquent, semant le désarroi dans le coeur des jeunes. Ce livre se veut un message d'espoir pour les générations futures.
Publié le : mardi 1 mars 2005
Lecture(s) : 40
EAN13 : 9782296388178
Nombre de pages : 84
Prix de location à la page : 0,0062€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

LETTRES À AUDREY

cg L'Harmattan, ISBN:

2005

2-7475-7868-2

EAN : 9782747578684

Roland LEMAEN

LETTRES À AUDREY
Réponse à une jeune fille désespérée

Je dédie ce livre à Audrey dont le souvenir restera en mon cœur comme une perle rare

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris FRANCE

Harmattan Konyvesbolt 1053 Budapest, Kossuth L. u. 14-16 HONGRIE

L'Harmattan Italia Via Degli Artisti 15 10214 Torino ITALIE

PREFACE

Ce recueil de lettres retrace, sous forme romancée, une conversation épistolière que j'ai échangée pendant une année avec Audrey, une jeune fille de 19 ans en révolte contre la société. J'ai rencontré Audrey au sein d'une association de protection des animaux où nous oeuvrions l'un et l'autre bénévolement. A cette époque, je venais de vivre 4 années éprouvantes: deux ans d'interventions chirurgicales très pénibles et deux ans de convalescence. En parallèle, j'assumais un engagement professionnel me permettant de couvrir les frais de tous ces traitements. J'étais donc particulièrement sensible au mal-être et à la souffrance intérieure que je ressentais chez Audrey, souffrance qui trahissait une blessure profonde dont on ne guérit pas. Ces échanges ont répondu à nombre de ses questions et je l'ai encouragée à exprimer ses émotions, ses ressentis, ses colères, pour lui permettre de découvrir en elle tout son immense potentiel. Ce livre est dédié à tous les jeunes, enfants et adolescents qui sont broyés dans ce monde en pleine transformation. La crise, le stress, le manque d'argent créent des tensions au sein des familles qui se disloquent, semant le désarroi dans le cœur des jeunes. Les valeurs essentielles sont remplacées par la course à l'argent, course pour entasser
encore plus de richesses qu'il n y aura assez de jours pour

les dépenser ou course pour gagner à peine de quoi survivre dans nos sociétés surtaxées.

Ce livre se veut un message d'espoir pour les générations futures, pour leur dire d'exprimer tout le 'potentiel qu'ils portent en eux afin de créer le Nouveau Monde qui aura le visage de leur idéal.

6

I En écrivant cette première lettre, je n'étais pas certain de recevoir une réponse car Audrey était de caractère méfiant et très réservé. Mais qu'importe, je désirais lui apporter du réconfort, mon expéri~nce personnelle m'ayant appris que la moindre attention manifestée à celui qui souffre apaise intensément sa peine. Lettre du 12 avril 1987 Chère Audrey, Je t'écris suite à la conversation que nous avons eue dernièrement. J'ai réfléchi aux choses graves dont tu m'as entretenu et qui, pour la plupart, trouvaient un écho au fond de moi. Mais il est des réflexions que la pudeur ou la timidité retiennent au bord des lèvres et confient à la plume le soin de les transmettre. C'est la raison de cette lettre, elle contient des remarques auxquelles je souhaiterais que tu répondes, si tu en éprouves l'envie ou le besoin. Ta révolte devant le monde, je la connais, je l'ai éprouvée à ton âge et même plus tôt. Et comme toi, je croyais n'avoir aucune arme pour la faire respecter. Aujourd'hui, cette révolte je la porte toujours en moi, mais je lui ai forgé une épée de lumière avec laquelle je réponds aux attaques du monde. Tu refuses le monde, mais le monde ne sait même pas que tu existes. Ta mort le laisserait complètement indifférent, alors que ta vie peut lui donner du fil à retordre.

En vivant, tu peux montrer l'exemple, tu peux exprimer tes choix et les assumer par des actes humains. Si tu te sens concernée par la misère du monde, tu peux offiir ton temps à des organismes qui luttent pour la soulager. Dans la vie de tous les jours, ton attitude exprimera aux autres, mieux qu'un discours, la direction que tu donnes à ton avenir. Ce sont des choses toutes simples, par exemple, défendre la cause animale c'est: refuser de porter des vêtements de fourrure, refuser de manger du foie gras ou des cuisses de grenouilles, réduire ou supprimer la consommation de viande, acheter des œufs à la ferme plutôt qu'en grande surface, pour éviter les élevages en batterie, nourrir les oiseaux en hiver, ne pas acheter d'objets dont la provenance a entraîné, directement ou indirectement, la souffrance animale (ivoire, peaux, perles,...) refuser les visites au zoo, cirques, corridas,
delphinarium,. ..

refuser les émissions TV ou les :filmsexploitant la misère animale, etc, ... De cette manière, tu peux canaliser ta révolte et ta souffrance dans des actions et une discipline de vie qui correspondent aux valeurs auxquelles tu crois. Le monde des hommes est monstrueux, mais la vie est belle parce qu'elle est un don de Dieu, un cadeau inestimable que tu ne peux refuser, car tu as ton rôle à jouer dans ce grand théâtre.

8

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.