Merry Gentry (Tome 9) - Frisson de lumière

De
Publié par

"Depuis que la nouvelle de ma grossesse s'est répandue, tous les nobles de la Féerie se précipitent à ma cour dans l'espoir que je fasse des miracles pour vaincre leur stérilité. Pourtant, entre le recherche de subsides et l'arrivée imminente des jumeaux, j'ai comme qui dirait d'autres préoccupations.
L'une d'elles porte le nom de Taranis : non content d'avoir abusé de moi, le Roi de la Lumière et de l'Illusion revendique haut et fort la paternité de l'un des enfants. Bien que je sois sûre qu'il se trompe, il va falloir que je trouve un moyen de l'empêcher de nuire. Définitivement."
Publié le : mercredi 21 janvier 2015
Lecture(s) : 47
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782290093085
Nombre de pages : 512
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Du même auteur aux Éditions J’ai lu
MERRY GENTRY
1 – Le baiser des ombres N° 9244
2 – La caresse de l’aube N° 9245
3 – L’éclat envoûtant de la lune N° 9338
4 – Les assauts de la nuit N° 9371
5 – Sous le souffle de Mistral N° 9548
6 – L’étreinte mortelle N° 9583
7 – Les ténèbres dévorantes N° 9687
8 – Péchés divins N° 9720
TRADUITDELANGLAIS (ÉTATS-UNIS) PAR LAURENCE LE CHARPENTIER
Titre original : A SHIVER OF LIGHT
Published by Berkley Publishing Group, A Penguin Random House Company (USA). © 2014 by Laurell K. Hamilton
Pour la traduction française : © Éditions J’ai lu, 2015
Aux fans qui m’ont fait savoir combien Merry et ses hommes leur manquaient.
Vous allez enfin pouvoir lire la suite de l’histoire.
Remerciements
À mon mari, Jonathon, mon partenaire, mon ami, mon amoureux qui se tient à mes côtés et à l’arrière du trône. Merci de tenir mon manteau. À Genevieve, notre belle jeune fille capable de prendre sa propre épée et de charger dans la bataille. À Shawn, qui est resté posté aux remparts quand la nuit était sombre et le dra-gon féroce. Enfin du ragoût de dragon ! À Spike, qui est entré en lice et s’est révélé loyal et sincère. À Jess, qui s’est jointe à l’équipe pour ce livre. À Will, qui a contribué aux recherches sur ce dernier livre – c’est tel-lement sympa quand des amis possèdent l’expertise qui m’est nécessaire. À Pilar, ma sœur, je suis si contente que nous soyons toutes deux heureuses, enfin. Bienve-nue dans la famille, Fran ! À Missy, qui n’arrête pas de me rappeler ce que j’ai oublié. À Sherry, Teresa et Mary, qui n’ont jamais renoncé à essayer d’organiser une mai-son pleine d’artistes. Et à nos chiens, Keiko, Mordor et Sasquatch, qui sont restés à mes côtés toutes ces lon-gues nuits et heures matinales, fidèles à moi et à leur tiroir de récompenses.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi