Meurtre à Uyuni

De
Publié par

Uyuni, vous connaissez ? Un bled du bout du monde, un Far West andin où somnolait une population tranquille jusqu'à l'arrivée récente des routards. Et le salar ? Une immensité immaculée à perte de vue, le plus grand lac salé du monde sur l'altiplano bolivien, troublé depuis deux ans par le Dakar. Un jour, un couple de touristes, Clotilde et Jean, découvrent d'étranges traces. Une immense araignée rouge peinte sur le sel. Commence alors l'étrange enquête d'Amancio et de son second, Xavier.
Publié le : mardi 5 avril 2016
Lecture(s) : 2
EAN13 : 9782140006982
Nombre de pages : 300
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Pierre Schuster Meurtre à Uyuni Roman
Méûé À Uyûî
© L’HARMATTAN, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08789-4 EAN : 9782343087894
Pîéé Sçûŝé
Meurtre à Uyuni
Du même auteur : -Meurtre à Venise, Editoria Universitaria, Venezia 2006. -Visit Venice!, Rapport d'étape, Venezia 2008. -Mauvaises nouvelles, L'Harmattan, Paris 2011. -Dernières nouvelles, L'Harmattan, Paris 2013. -Glossaire curieux de Venise,L'Harmattan, Paris 2014. -Flâneries vénitiennes pour rêveurs attentifs, L'Harmattan, Paris 2014. -Nouvelles célestes (caté-schisme),L'Harmattan, Paris 2015.
Als meus amics catalans, germics des de sempre, Montserrat i Lluis, Núria i Jaume Les persones es troben, les muntanyes no.
Les peuples les plus civilisés sont aussi voisins de la barbarie que le fer de la rouille. ANTOINE DE RIVAROL
8
Prologue
orsque Francîsco, ’anapabète gardîen de porcs, îs bâtard de Gonzao Pîzarro, s’embarqua pour es Amérîques, a premîère oîs à ’âge de vîngt-quatre ans, sur une coquîe de noîx commandée par Ovando (1502), pour aer remettre de ’ordre à Hîspanîoa (aujourd’uî Répubîque Domînîcaîne et Hatî), î ne pouvaît encore se douter de son abueux destîn. Cargée de déendre coûte que coûte e ortîn de San Sebastîán assaîî par es ïndîens, son expédîtîon, épuîsée par a aîm et es maadîes, s’aceva de manîère caamîteuse et î ne s’en sortît vîvant que de justesse. ï retîra de ce aît d’armes une certaîne notorîété, maîs en même temps î comprît aors que e séjour sur une e, même pantée de cocotîers, même paradîsîaque, ne présentaît aucune perspectîve. Seue aterrefermecomptaît.
a deuxîème tentatîve ut tout aussî décevante (1513). Nuñez de Baboa It de Pîzarro son second à a conquête de ’îstme de Panama. Maîs, à encore, poînt d’or. angueur et moîteur. Sabe et pages à ’înInî. Moustîques et cocotîers. Tout de même, a vîsîon du PacîIque, e ma-nommé, quî uî ouvraît des perspec-tîves prometteuses.
a troîsîème ut a bonne (1524). Francîsco Pîzarro, Hernando de uque, e prêtre afaîrîste, et Dîego de Amagro s’embarquèrent depuîs Panamá sur a côte PacîIque en dîrectîon du sud-est et atteîgnîrent a côte coombîenne. Cent dîx ommes, tous bandîts de grand cemîn, quatre cevaux et un cîen de
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.