Moi et mon crabe

De
Publié par

La crabe, un cancer, s'invite dans le poumon du narrateur. Commence alors une relation triangulaire : le crabe, le malade et le médecin. Le texte pose des questions récurrentes parce qu'essentielles sur la vérité au malade. Le personnage principal porte un regard lucide sur sa relation obligée avec le médecin. La voix du patient-narrateur s'exprime dans un monologue intérieur qui se substitue souvent à celle du médecin-auteur qui permet au praticien de prendre le recul suffisant pour mieux appréhender les difficultés de l'exercice médical.
Publié le : vendredi 1 juin 2012
Lecture(s) : 11
EAN13 : 9782296492554
Nombre de pages : 112
Prix de location à la page : 0,0073€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Moi et mon crabe
Jean-François Schved
Moi et mon crabe
Du même auteur La dernière gare. Berettyóújfalu ou la blessure des acacias Éditions LHarmattan Flux Sanguin Éditions Glyphe
© L'Harmattan, 20125-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-99253-5 EAN : 9782296992535
À
N
é
a
r
q
u
e
e
t
S
t
é
p
h
a
n
e
Et j'ai deux fois vainqueur traversé l'Achéron. Gérard de Nerval Sur les galets de la plage sont assis deux petits crabes. Malheureux, tristes, ils ne font que pleurer, les pauvres, Leur mère, Dame Crabe, part en balade  avec un sar à Rafina. Et les petits crabes ne font que pleurer  sur les galets du rivage. Le soir arrive. Le crabe trouve sa demeure abandonnée. Il cherche sa famille et s'arrache les cheveux. Il se dirige clopin-clopant vers Rafina  pour trouver Dame Crabe. Et les petits crabes ne font que pleurer  sur les galets du rivage. L'aube se lève et le crabe revient clopin-clopant  sur le rivage, sans sa conjointe. Dame Crabe passe la nuit à jouer avec le sar  là où elle a pied. Et les petits crabes ne font que pleurer  sur les galets du rivage.
Ta kavourakia  Rebetiko  Paroles : E. Papagiannopolou  Musique : V. Tsitsanis
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.