Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 4,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Mon brise-déprime

De
71 pages
Un recueil de poésie conçu pour les jeunes du deuxième cycle du primaire et écrit par celui qui incarne le Camelot, animateur en littérature, très populaire chez les jeunes.
• Un recueil de poésie conçu pour les jeunes du deuxième cycle du primaire.
• Un vrai truc anti-gris-ennui pour les soirs de déprime.
• Des textes simples, faciles à comprendre.
• Des poèmes qui revendiquent le droit à la tendresse et à l'affection.
• Un livre écrit par celui qui incarne le Camelot, animateur en littérature, très populaire chez les jeunes.
Les soirs de déprime, on aurait tous besoin de la chaleur de ceux et de celles qu'on aime pour nous remonter le moral. Jeannot, Sylvie, Mathieu, Valérie... ne peuvent cependant pas toujours être là.
Pour effacer les pensées gris foncé, on peut par contre se les imaginer. Le sourire revient alors comme par magie.
Pour briser la déprime et combler sa solitude, voici trente «photomotsgraphies». Oui ! Oui ! Des photographies faites de mots : des mots qui riment, des mots drôles, des mots commençant par la même syllabe que le nom de la personne. Une vraie fête pleine d'images et de rythmes ! Une valse d'idées un peu folle qui invite à danser !
Ses amours à la vie à la mort, ses amours de naissance et ses amours par choix, Sylvain Dodier nous les présente tous dans ce recueil de poésie qui chasse l'ennui gris !
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

Extrait de la publication
MON BRISE-DÉPRIME SYLVAIN DODIER
Extrait de la publication
Données de catalogage avant publication (Canada) Dodier, Sylvain, 1960-Mon brise-déprime Comprend un index. ISBN 978-2-8903-7826-1 (Version imprimée) ISBN 978-2-7644-1432-3 (PDF) ISBN 978-2-7644-1791-1 (EPUB) I. Titre. PS8557.O227M85 1997 jC841’.54 C97-941035-5 PS9557.O227M65 1997 PQ3919.2.D62M65 1997
LesÉditions Québec/Amérique bénéficient du programme de subvention globale du Conseil des Arts du Canada.
Elles tiennent également à remercier la SODEC pour son appui financier.
Diffusion : Éditions françaises, 1411, rue Ampère, Boucherville (Québec), J4B 5Z5 (514) 641-0514 • région métropolitaine : (514) 871-0111 région extérieure : 1-800-361-9635 • télécopieur : (514) 641-4893
e Dépôt légal : 3 trimestre 1997 Bibliothèque nationale du Québec Bibliothèque nationale du Canada
Révision linguistique : Claude Frappier Mise en pages : Julie Dubuc
Tous droits de traduction, de reproduction et d’adaptation réservés ©1997 Éditions Québec/Amérique inc. Extrait de la publication
MON BRISE-DÉPRIME SYLVAIN DODIER
Poésie
30 « photosmotsgraphies » de gens que j’aime
É D I T I O N S Q U É B E C / A M É R I Q U E J E U N E S S E e 329, rue de la Commune Ouest, 3 étage, Montréal (Québec) H2Y 2E1 Tél. : (514) 499-3000 Téléc. : (514) 499-3010
Extrait de la publication
Du même auteur
INTERDIT, poésie, Québec/Amérique Jeunesse, 1997.
Extrait de la publication
À Georges Jean et Pierre Coran, deux chaleureux humains contagieux.
Extrait de la publication
Extrait de la publication
Remerciements
Merci à Sylvie Pinsonneault et Anne-Marie Aubin d’avoir cru en mes mots. Merci à Jocelyne Morissette pour son audace. Merci pour votre aide et vos encouragements. Sincèrement.
Mon brise-déprime
Clic ! Clic ! Et encore clic ! J’adore photographier ceux et celles que j’aime. Re-clic ! Comme ça, certains soirs où les idées gris foncé m’envahissent, j’ai tout ce qu’il me faut pour briser ma déprime.
Les soirs où, sans savoir pourquoi, mon sou-rire se retrouve caché dans mes talons, je m’éclipse dans ma chambre et j’allume des chandelles. Je regarde les flammes danser et lentement, très lente-ment, ma tête se vide de ses nuages. Doucement, de mon armoire à secrets, je sors mes enveloppes jaunes. Mes enveloppes de photographies. Une à une, avec précaution, je les dépose sur mon lit, elles m’attendent, m’invitent. Instantanément le sou-rire se glisse sur mes lèvres. Une chaleur m’envahit le dos.
Bien installé sur ma pile d’oreillers, j’ouvre toutes les enveloppes. La première laisse appa-raître mes amis. La seconde m’offre les visages souriants des membres de ma famille. Puis, j’ouvre les enveloppes des différentes fêtes et finalement la plus précieuse, celle des beaux moments : le souper chez Catherine, le pique-nique au lac Cham-plain, la crémaillère... J’en ai les yeux qui pétillent. Tout mon monde est là, je les sens près de moi, comme un grand cercle de vie.
Extrait de la publication