Monde sauvage

De
Publié par

C'est comme une invective de dépit, de désarroi, d'espoir pourtant : monde sauvage ! Voici le XXème siècle qui rime avec le siècle qui le suit, le notre. Il s'ouvre sur la guerre. Description du chapeau de l'histoire, en quelques mots, en quelques pages, quelques récits. Croire encore qu'il est possible d'y échapper .." Les fêtes se sont tues à l'entrée d'un camp : , URSS, Espagne, Yougoslavie, Afrique. Et pendant ce temps ne puis-je me défaire de ces souvenirs sombres ?"
Publié le : jeudi 1 janvier 2004
Lecture(s) : 46
EAN13 : 9782296345355
Nombre de pages : 99
Prix de location à la page : 0,0062€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

Monde sauvage

Ecritures Collection dirigée par Maguy Albet
Déjà parus

RUGGIERO Giovanni, Le couteau de la mémoire, 2003. SPIELMANN Michel, Rencontres (Nouvelles), 2003. BILLIA Laurent, Le Huan, 2003. AMAR Hanania Alain, Fantasmagorie, 2003 ABDESSALAM Chekib, 3m2 pour l'antilope, 2003 IMBERT Gérard, Patrimonium, l'ombre du Père, 2003. MOUNIC Anne / VERMES Vivienne, Métamorphoses, 2003. BETEND F ., Turquoises, 2003. VAMOS Miklos, La neige chinoise, 2003. MOUNIC Anne, Carnet d'Hades, 2003. TAMINIAUY Pierre, Le matin d'un voleur,2003. SENED Y onat et SENED Alexandre, Terre habitée, 2003. KORCHIA Robert, Le cœur à l'envers, 2003. LACOMBE Bernard Germain, La saison opaline, 2003. VILLAIN Jean-Claude, Aissawiya, 2003. MILES John, Un silence hallucinant, 2003. VILLEFRANQUE Josette, L'Otage dans laforêt, 2003. MICKOVIK Slobodan, Alexandre et la mort, 2003. CREPIN Marie-Elisabeth, Les oranges sauvages, 2003. MOUNIC Anne, La spirale, 2003. VYNALIS Thierry, L 'héritage de Laurianne, monologue, 2003. AM AR Hanania Alain, Inquiétante étrangeté, 2003. GAUTHIEZ-RIEUCAU Dominique, Duel (nouvelles), 2003. LEBUR Tatiana, Il paraît qu'il pleut sur Notre-Dame, 2003. VILLAIN Jean-Claude, Yeux ouverts dans le noir, 2003. BAUMONT Isabelle, Les Feux somnambules, 2003. CHAIGNE-BELLAMY Jacqueline, L'adieu aux larmes, 2003. RENOUX Jean-Claude, Au pays des toubabs,2003. Jacques Alessandra, Jebel Mout ou le testament des pierres, Roman,2003. BRAUNSTEIN Florence, Morts exquises, 2003. Uziel HAZAN, Armand, 2003. Claude LE PAPE, Le passeur d'émeraudes, 2003. Anne-Marie JEANJEAN, L'Encre-phoenix, 2003.

Michelle Tochet

Monde

sauvage

L' Harmattan

@

L'Harmattan

2003

5-7, rue de l'École-Polytechnique
75005 Paris - France L'Harmattan, Italia s.r.l. Via Bava 37 10124 Torino L'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 1026 Budapest ISBN: 2-7475-5665-4 EAN: 9782747556651

À Myriam Pour Do et Marcel

« Elles remplissent leur esprit et leurs mains avec de la lessive, des reprises et des confrontations hasardeuses parce que ce qui les attend, dans un brusque moment d'oisiveté, c'est une montée de rage. » Toni MORRISON Jazz

LA FORÊT DE HÊTRES

C'est cette forêt, là et pas ailleurs. Des hêtres. Des centaines de hêtres qui sentent l'hiver. Alors y entrant on peut voir, et c'est tellement vain ce monde de terre piqué d'arbres nus qui parlent encore de ceux qui ne sont plus. Qui parlent de la clairière, souvenirs d'arbres qui tombent en baraques sans air. Cette forêt a une mémoire qui a grandi comme les branches, les feuilles et leur disparition. Un arbre n'oublie rien et regarde toujours plus loin, étirant sa cime. En ce temps-là, la forêt de hêtres aurait aimé des yeux et les fermer. Alors ils ont inventé une clairière, en fer, en silence, et au centre un feu toujours alimenté, ogre de flammes, monstre d'odeurs. En ce temps-là, dans la forêt, personne ne parlera de ce qu'il a vu, de ce qu'il verra. Reste un silence indicible, froid, à l'orée d'une clairière morte, à y sentir les arbres morts pour des baraques cachées, pour un four, des cris de mères, chaque mère avec l'enfant en branche, une forêt de femmes tenant des enfants, mortes d'horreur. Un amalgame gris qui attend sa flamme, la griffe dans le bras. La forêt de hêtres raconte encore ce que des hommes ont fait aux hommes, et qui les secoue un à un, la mémoire en tempête qui n'en finit pas. Les arbres parlent en craquements, en bruissements de feuilles sanglots. Et la forêt gagne sur la clairière de ce temps. Dans d'autres pays la forêt se nomme autrement. En Allemagne, forêt de hêtres se dit Buchenwald.
- Il -

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.