Montézaut

De
Publié par

« Nous mettrons fin, dans des élections justes et transparentes, à cette dictature ambiante et à cette gabegie qui font la honte de tout le pays ! » Montézaut était persuadé qu'il prendrait ce fauteuil présidentiel : et alors, il comblerait toute sa famille et toute sa tribu. Prendre ce siège pour l'honneur des vrais Mangeurs de criquets, tel était le sens de son action contre N'Zrama qui ne pensait qu'à sa seule famille et à ses prétendus romans. Trop c'était trop ! Il fallait ce fauteuil.
Publié le : mardi 15 septembre 2015
Lecture(s) : 4
EAN13 : 9782336390840
Nombre de pages : 212
Prix de location à la page : 0,0120€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Désiré ANGHOURA Montézaut L’honneur de la tribu Pouvoir 2 Roman
     
  QJKRXUD 
    
Pouvoirs 2

/ +$50$77$1
‹ /¶+DUPDWWDQ   UXH GH O¶eFROH3RO\WHFKQLTXH   3DULV KWWSZZZKDUPDWWDQIU GLIIXVLRQKDUPDWWDQ#ZDQDGRRIU KDUPDWWDQ#ZDQDGRRIU ,6%1   ($1  
AVANT-PROPOS Montézaut l’honneur de la tribule deuxième est volume d’une trilogie sur la gestion du pouvoir politique en Afrique,que j’ai initiée avecSonExcellence César Nambékansortiechez les éditions Ceda en 2004.j’ai ainsi décidé de dire l’Afrique à ma manière,avec ma sensibilité propre, ma bonne ou mauvaise compréhension des pas hésitants de ce continent mien. Je dis l’Afrique avec ma parole africaine, mes mots tout à la fois doux, violents et aigres que je ne saurais emballer dans aucun autre pagne que le N’zassa aux couleurs chatoyantes et plurielles, car la parole africaine est colorée et ne saurait se contenter uniquement d’un emballage mono couleur comme on parle de monoculture chez le paysan. C’est donc le roman N’zassa qui sied à ma fiction à trois temps. C’est le genre de tous les genres que je colle bout à bout comme les morceaux de pagnes rassemblés et cousus par le tailleur du quartier pour engendrer un tout harmonieux et gai. Le roman N’zassa est un roman àplusieurs tonalités dont Jean-Marie Adiaffi disait qu’il «rompt sans regret avec la classification classique, artificielle de genre. » Toutefois, la prose romanesque demeure le pivot central qui fait appel selon les besoins, aux autres genres (poésie, nouvelle, légende, conte…) telle une tresse africaine. Ce faisant, le roman N’zassa tente de faire échos à sa manière, au rendez-vous du donner et du recevoir dont parlait Senghor. En effet, l’Afrique a reçu le roman d’Occident; elle doit pouvoir lui apporter sa touche propre et contribuer, même modestement, à son renouvellement. Voilà la tradition romanesque que j’entendspromouvoir et perpétuer. Je suis un romancier n’zassaïste.D.A.  7
Chapitre I
 UN CHRIST, UNE VISION - Nous Mangeurs de criquets avons trop souffert du régime Nambékan. Nous ne pouvons plus tolérer d’être négligés et marginalisés par notre propre frère Mangeur de criquets. Notre combat vise un objectif précis : tenir nous aussi les rênes du pouvoir, mais différemment. Telle est mon ambition, tel est le sens de notre action commune. Je remercie sincèrement les Enleveurs de femmes, donc des ressortissants de Moitié Nord qui nous accompagnent dans notre action. Si demain nous avons la victoire, vous serez tous à de bons postes. Je vous récompenserai pour votre courage et votre détermination. Oui, je sais que dans votre tribu l’on vous traite de traîtres et de vendus. Mais ils ne savent pas ce qu’ils disent; ils ne savent pas ce qu’ils font. Pardonnez leurs fautes, pour paraphraser notre seigneur le Christ mon homonyme.C’est vous qui avez compris le sens de notre combat! C’est vous qui menez le bon combat ! Portez-moi au pouvoir. Vous serez tous récompensés.N’Zrama est un frèrede criquets, Mangeur mais sa politique est mauvaise. Il nous faut le remplacer à la tête de l’État rosoverdien. Nous ne comprenons pas du tout son manque de solidarité et d’attention à l’égard de sa propre tribu ! Notre honneur est toujours bafoué! C’est intolérable et inadmissible ! La foule, comme saisie de transe applaudissait à tout rompre.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.