Népal, une étrange disparition

De
Publié par

Voyage étrange au Népal à la recherche d'une disparue. Un forgeron en Bretagne, une disparition au Népal, une recherche sans fin, de Katmandou, au pays Tamang chez les chamanes, au Mustang, dans les monastères, et un retour énigmatique dans les marais salants. "Elle avait l'impression qu'elle pourrait ne jamais s'arrêter de tourner. L'énergie revenait, portée par tous ceux qui tournaient avec elle. Des souvenirs revenus, caressés, en cascade. Elle n'avait jamais pris le temps de s'y arrêter. Maintenant, elle le pouvait, y prenait du plaisir. Capable enfin de s'écouter."
Publié le : dimanche 2 août 2015
Lecture(s) : 17
EAN13 : 9782336388366
Nombre de pages : 174
Prix de location à la page : 0,0097€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
é
Népal, une étrange disparition Roman
Michèle ODEYE FINZI
Népal,une étrange disparition
Michèle ODEYÉ-FINZINEPAL,UNE ETRANGE DISPARITIONRoman L’Harmattan
Du même auteur
Associations en villes africaines, l’Harmattan, Paris, 1985 Nourrir les villes, ouvrage collectif, l’Harmattan, Paris, 1985 Mil, maïs, sorgho, l’Harmattan, Paris, 1989 Légende autour d’une vie, l’Harmattan, Paris, 1994 Des machines pour les autres, FPH, Paris, 1996 Doumbo, Doumbo, le bec en l’air, 2009 Miniatures Dogon, l’anthropo, 2010 Le souffle de Lo Manthang, l’anthropo, 2011 Il pleurait de déranger tout ce monde, l’anthropo, 2011 Les contrariétés d’Amma, théâtre, l’anthropo, 2012 Je m’appelle Dolma, l’anthropo, 2012 L’inspiration du tambour, l’anthropo, 2013 Le Tiji du Mustang, l’anthropo, 2014
25 avril 2015
La terre a craqué sous nos pieds, le monde a grondé, rien n’a résisté à cette furie des éléments qui suivent leurs propres desseins.
Deux routes qui s’ignorent, la force des uns, les éléments, ignore la faiblesse des autres, celle des humains. Leur rencontre est effroyable.
Pensées les plus fortes et permanentes à jamais pour le Népal et tous les Népalais.
Lorsqu’on lui demande son nom, elle ne sait pas pourquoi elle répond Alice, alors qu’elle s’appelait Sarah. Pourquoi avait-elle répondu au téléphone ce matin-là, alors qu’il faisait encore nuit ? Elle aurait pu, ainsi, éviter toute cette histoire.
7
Bretagne
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.