//img.uscri.be/pth/723487452fba2b5cb1ca8203e2685fef56960376
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Nuit de chiens

De
133 pages
Le chien est le meilleur ami de l'homme mais l'homme, quelquesfois, par égoïsme ou indifférence, ne répond pas toujours à cette amitié. Il n'hésite pas à l'abandonner sur les routes ou dans un chenil dès qu'il devient encombrant. Dans ce recueil, Manuel Garrido Palacios nous offre par petites touches très fines un magnifique tableau mettant en relief la générosité désintéressée de l'animal.
Voir plus Voir moins
uNtid  eiechNsLn ieche  mlet es ruelliel ed imaia slohhmoemm lquefoismme, quemsïouo eap ,gé rceenne, nd iériotjuap sno dr pé amiette à coursetiséhn lI .éitonndbaa l àas po sead uu snhc nr ner sus leutroveeitne cnmorbnaenil dès quil dunaM ,liirraG les an Dt.ueec rce eapo ritet repalacdo Pnousios niagueqs ne munrt s sèot sehcuef la gé en relim teattnt baeluaimanle  déessreétniséd étisorénqui  ce toute à baioei n ehclaL.uritvoa s ai me,uor al àli te ,ee, pboug la as àertthcraà l  euoIl. bo a àiea  lsrepennoiuq  es  court à côté juqsu àpéiuesemtnitaréficov xua ;e,rmcavau  as,onà c n nohc,eédêpche  mar quielleris senè,seéxua rrue ne,à ,  glaupet,sa a xud si aux fusu bruit,e  t-eàl lovuqit deenaimond ce mmoc tsev lis ea  l àonC. ixpalvareit ruq eelnes inutilités, mohd emec eiatraiulprt enév lirmplee sitoutnne dieiuqtoiv el  ameom cuttoe irsasecén tse emlac en aboie. Le chi ralv eiv eip uo dsélae fre asacr elmhty te  non lene lat quchanss i tuav uaetrutehâa  lue qenbiel tse tub el : ce qui d à tout  ertia-ncéiherl idotn ieaitrqun e ,eas nl ediv alIe )e .rcvitsé et rain sateéali ruop ruménic ela  leta sivilétém mê.eaMunleG rarido Palacios esén tH à vleuA( aalndsiouEse gnpail te segayov eds itéc rs,teon cuçl  aeri  lih,egrapthno devressmlhte  sna selliia dsé, onécsponbmerxuetrud  eques. Aunographi S).SA(U Alm on soL à , selegnAreçua a prix le anA idivanznidiva  lrrNaioatpon rp eB xiègroed sárbol del futurorus nor cétiE  lue qe  l alesiin .sae lIxirpdnO de la téational e psgaonélivisno RTVe riséa  setn xirp el ,secía à DHarpden  Goled )lrna nI(buil633-400-0-75 41UOVTSMPPRTMQ
Manuel Garrido Palacios
Traduit de lespagnol par Jean-Marie Flores
Mpsgaonelà N weY ork.ISBN : 978-2a-dron eniaciréma  ldee  euenglaageltsé m meemtnde lbre démiAca
Nuit de chieNs
Nuit de chiens
    
 
 
    
Les dessins ont été réalisés par Hector Garrido  Livres du même auteur publiés aux Éditions LH armattan : LA bandonnoir, 2007 Le faiseur de pluie, 2011
 
Manuel Garrido Palacios
Nuit de chiens
Traduit de lespagnol par Jean-Marie Flores
LHarmattan
© LHarmattan, 2012 5-7, rue de lEcole polytechnique, 75005 Paris
http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-336-00457-0 EAN : 9782336004570
    Scipion : Ami Berganza, abandonnons lhôpital cette nuit sous la garde de la confiance  et retirons-nous en ce lieu solitaire  au milieu de ces nattes, où sans être entendus, nous pourrons jouir de cette grâce imprévue que le Ciel nous a accordée à tous deux en un même instant. Berganza : Scipion , mon frère, je tentends parler et je sais que je te parle et je ne puis le croire, il me semble que le fait que nous parlions, dépasse les bornes de Nature.  Du Colloque des chiens entre Scipion et Berganza, chiens de lhôpital de la Résurrection en cette ville de Valladolid. Miguel de Cervantes Saavedra    « les qualités des chiens et les excellences qui existent en eux  sont vraiment dignes dêtre admirées, non pas pour les récits que lon fait sur eux, ni pour sintéresser à des histories passées , mais pour ce que nous voyons et que nous éprouvons chaque jour » Vie de l Ecuyer Marcos de Obregón, XIV Vicente Espinel   il existe des lévriers, des dogues, des braques, des chiens de chasse, des mâtins, des caniches bichonnés par les dames, des épagneuls et de fins limiers. Jignore dans quel but la nature a créé une seule espèce des autres animaux et autant despèces de chiens » Le licencié Periquín Juan Cortés de Tolosa
 
 
             
    Préface du traducteur    Deux années après la mort de Charles Baudelaire en 1867, on publia un recueil de petits poèmes en prose. Nous avons choisi une citation du dernier poème Les bons chiens  car nous pensons quelle  traduit parfaitement la thématique du livre de Manuel Garrido Palacios : « Je chante le chien crotté, le chien pauvre, le chien sans domicile, le chien flâneur, le chien saltimbanque, le chien dont linstinct, comme celui du pauv re, du bohémien et de lhistrion, est merveilleusement aiguillonné par la nécessité, cette si bonne mère, cette vraie patronne des intelligences ! Je chante les chiens calamiteux, soit ceux qui errent solitaires dans les ravines sinueuses des immenses vil les, soit ceux qui ont dit à lhomme abandonné avec des yeux clignotants et spirituels : « Prends-moi avec toi, et de nos misères nous ferons peut-être une espèce de bonheur » . Le chien a toujours été un sujet dinspiration pour les poètes et les romanciers. Il est très difficile de définir Nuit de chiens. Est-ce vraiment un livre de contes comme le suggère lauteur ? C est plus sûrement un recueil qui parle des chiens et de leurs rapports avec les hommes. Le terme fable conviendrait davantage. Car chaque texte en est une. Victimes du bon vouloir et de la méchanceté de leurs maîtres, ils observent avec beaucoup de flair la réalité de la vie et sans la
 
    moindre complaisance ils jugent avec une grande perspicacité le comportement des hommes dont ils sont bien souvent les victimes. Les rares fois quils survivent cest  parce quils sattachent à de s maîtres qui comme eux sont à la dérive et ils sont alors capables de sacrifier leur vie pour eux. À toutes les pages, les chiens prodiguent à profusion des sentiments de tendresse et le livre devient alors une véritable leçon damour.  Jean-Marie Florès   
 
8
 
    
 
À
No
é.
 
À
Ivá
n