//img.uscri.be/pth/f2393021fc2f60f1b6ca54a958f8afc6e267efc1
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Péril en la demeure

De
234 pages
"Comment une femme peut-elle partager son unique homme à deux, et, de surcroît, avec un autre homme ?" L'histoire de Liz, ici déroulée, est un malheureux dièse. Une fausse note sur la gamme harmonieuse d'une feinte impavide. Et cette "gamme harmonieuse", c'est la Famille, plus vieille institution humaine, fondement des Nations, aujourd'hui en péril. Et ce péril, rouge en plus, c'est l'hypocrisie, le parjure, la duplicité, la déloyauté, l'infidélité ambiante... dus à l'immortalité...sexuelle au nom d'une certaine "liberté". Dans ces conditions, jusqu'où la famille, ainsi menacée, garantira-t-elle encore sécurité, soins et protection à ses membres ? Jusqu'où fondera-t-elle encre les Nations ?
Voir plus Voir moins
Prosper GubarikaWaMudi-WambaVanella
Péril en la demeure
Roman
Péril en la demeure
Ecrire l’Afrique Ecrire l’Afrique
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-10111-8 EAN : 9782343101118
2
Péril en la demeure
Écrire l’Afrique Collection dirigée par Denis Pryen Romans, récits, témoignages littéraires et sociologiques, cette collection reflète les multiples aspects du quotidien des Africains.Dernières parutions Michel Dieudonné VOHITO,Polokamba. Hippopotame et esprit sur l’Oubangui, 2016. Alfred Diban KI,L’œil ouvert. Nouvelles, 2016.Aichetou CAMARA,Au-delà des frontières, 2016.Adrien POUSSOU,Black bizarre, 2016.Jeanne de Chantal WODOBODÉ, Où ? 50 ans aprèsest le pont l’indépendance, 2016.Alphonse ONGAGOU-DATCHOU,L’oraison silencieuse, 2016.Stéphane SCRIVE,Quand le Niger marchait au pas…, 2016. Judicaël-Ulrich BOUKANGA SERPENDE,Dunia, 2016. Marilaure GARCIA-MAHE,Dignes, libres et puissantes, 2016. Jean-Yves EPAILLY, Bangui, Fauves, amour et chirurgie, 2016. Kouadio Koffi Richard KARA,Koléma, Itinéraire d’une femme de l’Afrique à L’Europe, 2016 Adama FANKÉLÉ TRAORÉ,Kady, une indigente chaste, 2016 Lucien BALOSSA,À Magniongui, un enfant est né,2016. Michèle MALDONADO,La bonne parole, Une coopérante en Afrique anglophone,2016. Abderahim AHMAT,Un parcours difficile,2016. Joachim OLINGA,Les métis de ma mondialisation,2016. Henri MOUTOUBE,Les Scieurs de Branches, Un manager dans l’engrenage infernal du monde professionnel,2016. Emmanuel GOUJON, Clotilde RAVEL, Héloïse VOISIN (dir.), Eclats d’Afriques, Nouvelles,2016. Lulla Alain ILUNGA,Quand le maïs devient chaud,2016. Maximin Beugré GNADJRO,La Dérive du Nénuphar,2016. Gilbert GBESSAYA,A deux dans la cabane, 2016.
4
Prosper GUBARIKA WA MUDI-WAMBA VANELLA Péril en la demeure Roman
A TOI, Sans qui Ce récit aurait eu une autre saveur, Aux Roses de ma vie, A tous ceux qui aiment laLittérature et la dégustent Comme un plat de Liberté et d’Amour, Farci d’énonciation et de dénonciation, Une tribune où esthétique et éthique doivent se donner une main viGoureuse Afin que vive l’Homme Et ne sombre point dans l’ensauvagement.
Prologue
La vie est ainsi faite, ici-bas qui, pour commencer, se déploie en une grosse parenthèse concave, en l’apparence, inaugurant un vaste champ d’expériences. Roseraie parfumée de joies. Plates-bandes de peines et malheurs, pour continuer. Un cocktail détonnant, dans un interlude tantôt ensoleillé, tantôt nuageux, pour édifier l’homme, dans un laps de temps indéterminé, en réalité… Elle est une école de Sagesse. L’ensemble est un puzzle dont le vivant se doit de reconstituer les éléments, pour parvenir à la conscience aiguë de sa propre perfection. Dans la mesure du possible. Une exigence à l’effort impénitent de vivre dans l’Amour et la Paix, la Dignité et l’Honneur… Le temps de l’activité pleine et consciente, destinée à faire mener la vie telle qu’elle enchante ou menace, qu’importe ! La vie est ainsi fête… ou diète. Ainsi que le beau temps succède à la pluie sans lui imposer jamais son diktat, de même la pluie tombe suivant sa cadence, quand le ciel est lourd, qu’il vente et que la voûte crève. La loi de l’alternance. Ultime harmonie des cycles. Il faut, au mortel, connaître ce fabuleux mystère qu’est la Vie, exalter au besoin cette parcelle de temps et d’espace, don de l’ineffable bonté de Dieu. Car le Vie vaut la peine d’être vécue quoiqu’il en soit et quoiqu’il en coûte. Vieilles sueurs de nos ébats d’ignorants qu’essuie lentement, grâce au temps, le rachat, tension du Bien vers le Mieux, de la Discipline à la Maîtrise !