Planète à l'agonie

De
Publié par

Bienvenue sur la planète Ogma A la suite d'un périple dans la jungle d'Amérique du Sud, Tikan Enoul, un jeune journaliste, se retrouve projeté sur la planète Ogma.Là-bas,la civilisation qui s'est développée en surface a atteint un haut degré de civilisation : les androïdes et les robots côtoient les humains de souche, la cybernétique gère aussi bien le quotidien que l'industrie ou les transports...C'est alors que commençe une aventure inoubliable dans dans un monde étrange de la galaxie où sexe, argent et violence font la loi.
Publié le : mardi 21 juin 2011
Lecture(s) : 177
EAN13 : 9782304021820
Nombre de pages : 289
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
2
Titre
Planète à l'agonie
3
Titre Louis Carrion
Planète à l'agonie Synthèse d'humanités
Roman de Science-Fiction
5 Éditions Le Manuscrit
© Éditions Le Manuscrit 2008 www.manuscrit.com ISBN : 978-2-304-02182-0 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304021820 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-02183-7 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304021837 (livre numérique)
6
.
8
Planète à l’agonie Synthèse d’humanités II
PROLOGUE:L’ÉVANGILE SELONTIKANENOUL
Assis à son bureau, Tikan Enoul tapait de-puis des jours et des jours sur son ordinateur. Il ne se rasait plus, mangeait sur le pouce et ne dormait que trois heures par nuit. Ses yeux se fermaient par moment mais il continuait malgré tout. Mais pourquoi cet acharnement ? En quoi ces lignes avaient-elles tant d’importance pour lui ? Le seul moyen de le savoir est de lire par des-sus l’épaule de ce drôle de personnage. Conscient de l’étrangeté de mes écrits, je tiens à rapporter par le menu tout ce qui m’est arrivé. Mon aventure débuta sur un quiproquo. Le journal pour lequel j’observe les forums en free lance a reçu des lettres de menace à cause de l’article paru sous ma plume. Apparemment dénoncer les carences de l’état est devenu ré-préhensible. Dans l’intention de me protéger contre une éventuelle action en justice pour diffamation, le
9
Planète à l'agonie
directeur m’a offert sur un plateau un reportage, mon objectif étant de faire la lumière sur une récente découverte que nous appellerons le temple de la lune. Il m’a donc fourni les billets d’avion pour le Mexique, un plan et la traduc-tion d’une table sur la genèse trouvée soi-disant sur ce site à la frontière de la Colombie. Le texte est bien différent des anciennes religions que nous connaissons. Comment mon Boss l’a-t-il eu, ça je ne le sais mais cela relance une hy-pothèse encore vivace qui n’a rien à voir avec l’évolution de l’espèce selon Darwin. Ces mises au point étant faites, je commen-cerai mon périple par mon arrivée sur les lieux. En fait, j’ai traversé une grande partie du Brésil, après une rapide visite de la cité de Teotihua-can. C’est à cette occasion que j’ai rencontré un journaliste travaillant pour notre quotidien. Il m’a confié les photos originales, prises à l’improviste, de la stèle rapatriée au Vatican par des archéologues sous contrat. L’écriture est une énigme, elle s’apparente au sumérien ancien avec un code assez élaboré, chose impossible sous une telle latitude. Un saut de plusieurs mil-liers de kilomètres dans un avion tout droit sorti d’un cimetière d’épaves et me voilà sur un aé-roport de fortune du Pérou où une jeep m’attendait. Le chauffeur s’appelait Larry Stei-ner, c’était un ami de longue date. Toujours à l’affût d’une découverte, cet aventurier sillonne
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.