//img.uscri.be/pth/9fc3f2b22cccc84f608945e692b2f89d1388a0a6
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

avec DRM

Pour l'honneur de la tribu

De
336 pages
Au temps des mammouths, des tigres à dents de sabre et des tribus nomades, une fabuleuse épopée en compagnie de deux héros inoubliables.
 
Cheval Sauvage, treize ans, connaît bien la nature et les animaux. Bientôt, il succédera à son père comme chef de la tribu et il devra faire la preuve de ses talents de chasseur. Lorsque Mésange Bleue, une jeune fille d’une autre tribu, est portée disparue, il relève le défi de la retrouver. Mais Mésange Bleue ne veut pas retourner auprès des siens. Cheval Sauvage décide alors de la suivre dans son périlleux voyage, par-delà les Grandes Plaines. Ils affrontent le froid, la faim, les bêtes sauvages.
 
Wendy Constance nous entraîne dans un récit palpitant et vibrant d’émotion au cœur de la préhistoire.
Voir plus Voir moins
WENDY CONSTANCE
Traduît de ’angaîs par Marîe Leymarîe
Gallimard Jeunesse
Graphîsme de couverture : Steve Wes Iustratîons de couverture : Steve Rawîngs
Tître orîgîna :Brave Édîtîon orîgînae pubîée par The Chîcken House, 204 © Wendy Constance, 204, pour e texte © Wendy Constance, 204, pour es îustratîons © Édîtîons Gaîmard Jeunesse, 205, pour a traductîon françaîse
À S. P.
1
CHEVAL SAUVAGE
C’étaît a proîe dont Cheva Sauvage rêvaît. « Père sera ier de moî », pensa-t-î. I voyaît déjà Face d’Ours brandîr es défenses devant a trîbu rassem-bée autour du feu du soîr. C’est cette îmage quî e poussa à traverser a rîvîère, aors qu’î savaît com-bîen î étaît dangereux de s’approcher, seu, d’un anîma aussî énorme. Un sîmpe coup de trompe, et î auraît es vertèbres brîsées. I n’avaît pas e temps d’enever ses jambîères nî ses mocassîns. L’eau froîde s’enroua autour de ses moets, tandîs qu’un vent gacîa uî pîquaît es narînes. Au moîns e vent souflaît-î dans e bon sens et emportaît-î son odeur oîn de sa proîe. Cheva Sauvage serraît sî fort sa sagaîe qu’î enten-daît à peîne e ruîsseement de ’eau, e soufle du
9
vent dans es roseaux, es crîs rauques des oîseaux ou sa propre respîratîon. Les yeux rîvés sur e danger qu’î aaît affronter, î grîmpa sur a berge. Le mammouth étaît presque deux foîs pus haut que uî et ses défenses, sî prîsées, faîsaîent à peu près a même ongueur que e corps du garçon. L’anîma mâchaît des broussaîes en avançant entement. Cheva Sauvage devaît s’approcher assez pour que sa sagaîe puîsse transpercer son épaîsse toîson et s’enfoncer profondément dans sa gorge. Le mam-mouth ne pourraît aer bîen oîn avec une bessure aussî grave. Cheva Sauvage e prendraît en chasse et ’achèveraît avec son nouveau couteau en pîerre taîée. I regrettaît de ne pas avoîr une deuxîème sagaîe : s’î rataît sa cîbe, î se feraît pîétîner ou seraît projeté de ’autre côté de a rîvîère. Maîs î étaît trop tard pour s’en înquîéter. Cheva Sauvage étaît tout près à présent. L’odeur d’herbe rance quî s’échappaît de a gueue de ’anîma uî soueva e cœur. Dès qu’î e vît reever a tête, î bondît et ança sa sagaîe e pus fort possîbe. D’un mouvement de sa trompe, e mammouth a dévîa de sa trajectoîre. Cheva Sauvage ne sut pus quoî faîre. Face à uî, a créature contînuaît à mâcher, aussî soîde qu’un roc. Un roc avec des yeux quî e regar-daîent ; un roc quî uî barraît e passage vers a forêt ; un roc avec de ongues défenses recourbées quî pouvaîent e projeter en ’aîr ou e mettre en
0