Quand le maïs devient chaud...

De
Publié par

Diariou a quinze ans. Brillante élève de son école à Kayes, au Mali, elle est obligée d'arrêter ses études et d'épouser un homme qui l'emmène à Paris. Pour Diariou, Paris, c'est l'Eldorado. Y vivre, c'est nager dans un bonheur permanent. Mais une fois à Paris, comment se retrouve-t-elle, à la bouche du métro, à vendre du maïs chaud ? Où sont passés ses rêves de jeune fille de devenir hôtesse de l'air et de faire un beau mariage d'amour ? Ce premier roman de l'auteur pose le problème du respect des coutumes qu'on rencontre dans toute société, et de son adaptation face à l'évolution du monde actuel.
Publié le : mercredi 2 mars 2016
Lecture(s) : 3
Tags :
EAN13 : 9782140002922
Nombre de pages : 270
Prix de location à la page : 0,0127€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Lulla AlainIlunga
Quand le maïs devient chaud…
Roman
Ecrire l’Afrique Ecrire l’Afrique
QUAND LE MAÏS DEVIENT CHAUD…
Écrire l’Afrique Collection dirigée par Denis Pryen Romans, récits, témoignages littéraires et sociologiques, cette collection reflète les multiples aspects du quotidien des Africains.Dernières parutions Maximin Beugré GNADJROLa Dérive du Nénuphar,2016 Gilbert GBESSAYA,A deux dans la cabane, 2016. Philippe MPAYIMANA,Rwanda, regard d’Afrique. Only forward looking, 2015. Adélaïde MUKANTABANA, L’innommable Agahomamun-wa, 2015 Nicole FAUCON-PELLET,Je viens du jardin des cafés, Une vie éthiopienne, 2015 El Hadji DIAGOLA,Merci, les femmes !, 2015 Paterne BOGHASIN,La ruine et la malédiction, 2015 Jean-Baptiste BOKOTO APANDA,Une histoire de violences, Je suis Charlie au Congo, 2015 Jean DUBUS,Là-bas, entre terre et ciel, 2015. Fred JULIANI,Contes et mécomptes d’Afrique et d’ailleurs, 2015. Jean-François Sylvestre SOUKA,Madame Gentil, 2015. Thierry VUNOKA,Héros anonymes, 2015. Jérémie MULIKARE,La vie des pygmées Batwa au Rwanda, 2015. Irène ASSIBA d’ALMEIDA et Sonia LEE,Essais et documentaires des Africaines francophones. Un autre regard sur l’Afrique, 2015. Jean-Pierre EYANGA EKUMELOKO,Enfin éclos d’un vase clos, 2015. Jules ERNOUX,La Précarité quotidienne en Afrique de l’Ouest. Culture et développement, 2015. Éric BOUVERESSE,Celui qui voulait être roi. L’Afrique, terre des esprits, 2015. Joseph Marie NOMO,L’envers de l’argent,2015. Françoise UGOCHUKWU,Bribes d’une vie nigériane. Mémoires d’une transformation identitaire, 2015.
LULLA ALAIN ILUNGA
QUAND LE MAÏS DEVIENT CHAUD… Roman
Du même auteur aux Éditions L’Harmattan : Confidences à l’ombre ou Le Procès Diallo(théâtre), 2009 Le Docteur Tanza(théâtre), 2010 La Gestion du Pouvoir(nouvelles), 2011 Afrique centrale, une région en crise, 2003 © L'HARMATTAN, 2016 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07915-8 EAN : 9782343079158
Cette œuvre est le fruit de l’imagination de son auteur. Toute ressemblance des faits comme des personnages avec une réalité passée ou actuelle est purement fortuite.
1
Tu viens de te réveiller. Tu ouvres les yeux, tu les tournes à gauche puis à droite dans cette chambre non familière où tu te trouves et tu te demandes où tu es. Tu regardes ce plafond blanc, que tu vois pour la première fois au réveil, sur lequel est fixé un tube en néon. Tout cela est nouveau pour toi. D’habitude, à ton réveil, c’était un plafond fait en charpente de bois que tu contemplais, mais aujourd’hui tout a changé. Subitement, tout te revient vite à l’esprit, et tu te rappelles maintenant que tu viens de faire un voyage, celui de ta jeune vie d’adolescente. À côté de toi, la place qu’occupait l’homme avec lequel tu viens de passer la nuit est vide. Cet homme est celui qui vient de t’épouser. C’est ton mari. Il est déjà parti au travail. Tu jettes un coup d’œil au cadran lumineux à cristaux liquides du radioréveil, il est 6h33. Tu t’étires, tu bailles, tu as envie de rester encore au lit pour te reposer encore un peu plus à cause de la fatigue de ce beau et long voyage, mais tu sens un besoin naturel pressant que tu dois aller soulager au plus vite. Tu te lèves du lit, tu sors de la chambre à coucher, tu traverses le salon où le reste de la maisonnée dort encore et tu vas aux toilettes. Elles sont différentes de celles que tu as connues dans ton pays. Celles-ci sont modernes, constituées d’un évier en inox avec un poussoir qui fait sortir l’eau pour évacuer les déchets corporels par une canalisation. Les toilettes que tu utilisais avant étaient faites d’un trou dans le sol, couvert d’une planche de bois pour limiter l’émanation des odeurs nauséabondes des matières fécales. Il y a aussi un
7
lavabo en inox et un savon pour se laver les mains. Tu vois dans un coin des bouteilles en plastique remplies d’eau et tu devines que c’est pour les toilettes intimes, tu en prends une et tu l’utilises. Quand tu sors des toilettes, tes rivales sont déjà debout ainsi que les grands enfants de treize, quatorze et quinze ans. Elles t’ignorent totalement. Elles réveillent les enfants les plus petits, ceux qui ont cinq à dix ans, car ils vont partir pour l’école. Ils ont tous passé la nuit au salon. Tu te demandes ce que tu dois faire, te rendormir ou les aider à préparer les enfants. Hier, à ton arrivée, malgré ton sourire forcé, toute la maisonnée t’avait réservé un accueil glacial. Ce qui ne présageait pas un avenir radieux. Tu te rappelles ce que t’avait dit ta mère un jour après ton mariage : «Tu es mariée maintenant, ma fille, tu dois assumer correctement ton rôle de femme et d’épouse. Comme femme, tu dois t’occuper de ton ménage afin qu’aucun reproche ne te soit fait, ni par ton mari ni par ta rivale, et comme épouse, tu dois être à la disposition de ton mari et lui apporter satisfaction en toute chose». Cela voulait tout dire. Dans vos coutumes, en matière de communication entre parents et enfants, tout n’est pas dit de façon claire, tu dois déchiffrer le sens caché des certains mots, cela prouvera que tu es devenue adulte. Comme chaque mot a un sens véritable et un sens caché, seules les personnes devenues adultes spirituellement savent décrypter les sens cachés des mots. Parler clairement aux enfants des choses touchant au sexe est mal vu dans vos traditions. Exception faite des grands-mères et des jeunes tantes, qui peuvent parler ouvertement aux enfants matures, sans ambiguïté de tout sujet qui touche à la sexualité. Rares sont les parents qui parlent à leurs rejetons de ces problèmes tabous.
8
C’est ta première nuit en France, tout est encore flou dans ta tête à cause du dépaysement physique et psychique. A quinze ans et demi, te retrouver subitement mariée, à un polygame de surcroît et ajouté à cela le dépaysement ; tu ne sais quoi faire pour être agréable avec ceux que tu considères encore comme tes hôtes pour le moment. Tu souhaites t’accommoder vite. Tu salues tes rivales : - Salam alekum. - Alekum salam, répondent-elles en chœur, mais sans chaleur. Tu sens les regards curieux, interrogateurs et parfois fuyants des enfants qui t’auscultent comme des médecins. Ils doivent se demander qui est cette nouvelle personne qui vient s’ajouter à nous dans cet appartement si exigu. Ils ne sont pas encore habitués à la venue de cette nouvelle jeune maman qui est presque une grande sœur pour eux. Tu aides tes coépouses en habillant les petits enfants qu’elles ont déjà lavés. Tu fais le compte des personnes qui dorment dans le salon, trois grands garçons de douze à quinze ans : Mamadou, Batchili et Abou ; une fille de dix ans, Fatou, trois petites filles et deux petits garçons de trois à neuf ans, donc vous êtes treize à vivre dans un appartement de deux pièces. Tes deux rivales s’appellent Bintou, la plus âgée, et Coumba, la plus jeune. Ton mari, qui se nomme Gassama, quand il t’a épousée, il t’avait dit qu’il n’avait qu’une femme, mais c’est dans l’avion qu’il va te parler de la seconde épouse. Tu t’es demandé ce que tu devais faire, annuler le mariage et retourner dès ton arrivée en France au Mali ou te résigner comme la route déjà faite est longue pour faire marche arrière ? Vivre dans un mariage polygame n’a jamais été ton souhait. Tu te rappelles de la conversation que vous aviez eue à cet instant :
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.