Quand on embrasse, on ne met pas les mains

De
Publié par

Succession de scènes vues et vécues, toujours percutantes et drôles, ce recueil de chroniques revisite les idées préconçues sur les États-Unis : leur culture de masse, leur bigoterie religieuse trop proche du pouvoir politique, leur nationalisme exacerbé, leurs addictions aux crédits, ou leurs penchants pour la nourriture riche et grasse... Une fois sur place, il s'avère que ces clichés sont souvent les reflets d'une réalité quotidienne avec laquelle il faut bien s'accommoder.
Publié le : mardi 5 mai 2015
Lecture(s) : 61
EAN13 : 9782336381541
Nombre de pages : 104
Prix de location à la page : 0,0067€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

— Tu sais, Izzy, mon rêve est d’aller en vacances au Vatican, Isabelle RIGOLOensuite à Rome et après en Italie.
— C’est bien, cela ne te fera pas trop cher en déplacement.
— Tu veux dire que le Vatican, Rome et l’Italie sont des pays
proches les uns des autres, c’est ça ?
Vu de France, de cet immense continent que sont les
ÉtatsUnis, nous parviennent souvent des idées préconçues sur : Quand on embrasse,
leur culture de masse, leur bigoterie religieuse trop proche du
pouvoir politique, leur nationalisme exacerbé, leurs addictions on ne met pas aux crédits, leur absence de curiosité pour tout événement qui
n’a pas lieu dans leur pays, voire dans leur état, ou sur leurs
penchants pour la nourriture riche et grasse… les mains
Une fois sur place, il s’avère que ces clichés sont souvent
le refl et d’une réalité quotidienne avec laquelle il faut bien
s’accommoder.
Le présent ouvrage o re au lecteur une succession de Recueil de chroniques
scènes vues et vécues, toujours percutantes et drôles.
« From USA »
Née en Charente, Isabelle R vit une quinzaine d’années
à Paris. Puis elle s’installe en Pennsylvanie aux États-Unis où
elle réside depuis neuf ans. Son premier roman, L’endroit où
il y a des rapides est édité aux éditions L’Harmattan en 2011.
Illustration de couverture : © Flo.
ISBN : 978-2-343-06210-5
12 €
Rue des Écoles / Littérature
Isabelle RIGOLO
Quand on embrasse, on ne met pas les mains
Rue des Écoles / LittératureRue des Écoles
Le secteur « Rue des Écoles » est dédié à l’édition de travaux
personnels, venus de tous horizons : historique, philosophique,
politique, etc. Il accueille également des œuvres de fiction
(romans) et des textes autobiographiques.
Déjà parus
Moulènes (Bernard), Le métal du Diable, 2015.
Durand (Anne), À travers une meurtrière, 2015.
Gauthier (Marie-Véronique), Chopin, les Civils et moi, 2015.
Loozen (Jean-Luc), Campo Grande, 2015.
Alcaraz (Nadia), La rage fut mon pays d’accueil, 2015.
Berkowitz (Nadine), Les vingt vies de Mathilde, 2015.
Cerasi (Claire), Identité, identités, 2015.
Ferrier-Mayen (Andrée), La terrasse, 2015.
Télégat (Constantin), La star et les pantins, 2015.
Philippart (André), Un milieu social face à la pauvreté, 2015.
Ducrocq (François), Théorie du stock froid, 2015.
Jacques-Yahiel (Simone), Ma raison d’être (réédition), 2015.

Ces douze derniers titres de la collection sont classés par ordre
chronologique en commençant par le plus récent.
La liste complète des parutions, avec une courte présentation
du contenu des ouvrages, peut être consultée
sur le site www.harmattan.fr





QUAND ON EMBRASSE,
ON NE MET PAS LES MAINS




















© L’Harmattan, 2015
5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris
www.harmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-06210-5
EAN : 9782343062105Isabelle Rigolo
Quand on embrasse,
on ne met pas les mains
*
Recueil de chroniques
« From USA » Du même auteur
L’endroit où il y a des rapides, L’Harmattan, 2011 . à Petite Marie, Remerciements chaleureux à
Pascal Langlois, Delphine Rigollaud, Marie Berto, Josiane
Ricard, Catherine Moreau, Florence Vandermeersch,
Mathias Casartelli, Valérie Pangallo, Frantz Herman et
Mme Ginette Mouline.
9

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.