Retour sur une tragédie atemporelle

De
Publié par

Ce roman renvoie l'image d'un pays où des groupes ethniques, repliés sur eux-mêmes, sont manipulés par des politiciens, dans le cadre de conflits à relents identitaires. L'auteur fait un réquisitoire contre les dérives politiques, où se croisent irresponsabilité, inconscience, démission et dérision.
Publié le : mercredi 2 mars 2016
Lecture(s) : 4
EAN13 : 9782140003332
Nombre de pages : 242
Prix de location à la page : 0,0142€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
24,50
Ivoulè
Anderson KRA
RETOUR SUR UNE TRAGÉDIE ATEMPORELLE Roman
Préface de Macaire Etty
Retour sur une tragédie atemporelle
Anderson KRARETOUR SUR UNE TRAGEDIE ATEMPORELLERomanPréface de Macaire Etty L’Harmattan
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-07805-2 EAN : 9782343078052
DÉDICACE SPÉCIALE
À, Dieu qui est Dieu Ma mère, Diomandé épse Yao Kra Bity, chevronnée artisane de mon éducation. Mon père, feu Yao Kra Théodore, à qui je dois la force del’intégrité. Ma fille, Kra Minga Audrey Marie-Eden, espoird’undemain que je souhaite paisible. Tebly Sonia Edwige, de qui je tiens la signification réelle du mot sacrifice. Appoh Kobenan Lamine et Adjoumani Serge William Adingra trop tôt éteints.
MES SINCÈRES REMERCIEMENTS À Ossey Kobenan Guinan, Koko Dongo, Appoh Kouassi Narcisse, Adjoumani Zacharie, Adjoumani Honoré. Ma « jumelle » Bai Lydie, son époux et Kra Kouadio Fulgence, quim’ontréhabilité aux yeux de moi-même. Mes frères etsœurs. Kouame Kouassi Charles, mon discret bienfaiteur. Koffi Kablan Michel, toi qui le premier,m’apermis de goûter aux délices de la vie professionnelle. Boubacar Dieng, rigoureux continuateur de ma formation professionnelle. Koffi Koffi, Thérèse Wagner, Etty Macaire, Reine Poulin Sigui Minga et Kossi Victorine, pour avoir donné ses couleurs à cetteœuvre. Mes ami(e)s, Mohamed Madi, Bernadette Allagba, Michel Mensah, Ousmane Diarra, Ehueni Lynda, Koné Drissa, M et Mme Kassi Ludovic, KouakouN’guessanSerge, Ouattara Adja Fatouma, Malika Kamara, Kouamé Sylvie épouse Kouassi, Marie Mactar Niang et Danho Marcelle pour leur précieux soutien. Toutes ces personnes que jen’aipas pu citer et sans qui cetteœuvrene serait pas cequ’elleest.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.