Rouge vif

De
Publié par

Dans le Madagascar des années 80, une enfant raconte son quotidien. Des rues d'Antananarivo à la campagne environnante et sa terre rouge, elle décrit cette île à la fois isolée et grandiose. A cet âge où l'innocence enfantine ne peut plus ignorer les scènes de pauvreté et de violence, l'enfant n'aura ainsi d'autre choix que de prendre conscience des problèmes politiques et économiques que traverse son pays.
Publié le : mardi 8 septembre 2015
Lecture(s) : 8
EAN13 : 9782336390529
Nombre de pages : 102
Prix de location à la page : 0,0071€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Murielle Perrier
Murielle Perrier Rouge vif Roman
Rouge vif
Édi teur
Les impliqués É d i t e u r
ROUGE VIF
Les Impliqués Éditeur
Structure éditoriale récente fondée par L’Harmattan, Les Impliqués Éditeur a pour ambition de proposer au public des ouvrages de tous horizons, essentiellement dans les domaines des sciences humaines et de la création littéraire.
Déjà parus
Cassou (Jean),École : est-ce vraiment mieux ailleurs ?, essai, 2015. Desaulles (Christophe),Lahraki, récit autobiographique, 2015. Paone (Maxime),Mon Japon, récit, 2015. Barbey (Francis),De qui nous viendra le salut ?, essai, 2015.
Singou-Basseha (Apollinaire),Regards croisés sur la littérature congolaise, essai, 2015.
Devaux (Estelle),Alice et le chaman de Kolakhouré, roman, 2015. Moignoux (Pascale),Journal d’un Franc-Créole, récit, 2015.
Cartier (Jean-Michel),Monsieur Lentard, quasi-roman, 2015.
Babinet (Blandine), Bourgey (Chantal), Jomier (Roseline),Carnets de bibliothécaires à la prison de la Santé, récit, 2015.
Frank (Évelyne),L’œuvre de Hilde Domin, essai, 2015.
Ces dix derniers titres de ce secteur sont classés par ordre chronologique en commençant par le plus récent. La liste complète des parutions, avec une courte présentation du contenu des ouvrages, peut être consultée sur le site : www.lesimpliques.fr
Murielle Perrier
Rouge vif
Roman
Les impliqués Éditeur
© Les impliqués Éditeur, 2015 21 bis, rue des écoles, 75005 Paris
www.lesimpliques.fr contact@lesimpliques.fr
ISBN : 978-2-343-07077-3 EAN : 9782343070773
À mes parents
1975 Les seuls souvenirs que j’ai de cette année-là sont ceux que j’ai pu rassembler grâce aux photos que papa a prises ou grâce aux histoires que maman m’a racontées. Les photos de maman avec son ventre rond, heureuse, dans une belle piscine limpide, d’un bleu turquoise à faire rêver, sont là, toujours présentes dans mon esprit. À chaque fois que je les regarde, j’admire maman qui nage paisiblement, papa qui plonge et mémé au regard hagard mais serein, tourné vers la piscine, en compagnie de ma sœur pensant sans doute à ma naissance imminente. Sur les photos, maman est toujours entourée de mémé, de mes oncles et tantes. À Madagascar la cellule familiale tient une grande place. On se doit de l’honorer et de la respecter. Papa voyage beaucoup. Maman ressent ses premières contractions un jour où papa était tout juste parti au travail, il allait rater ma naissance. Elle part à la clinique des « sœurs » en taxi en compagnie de mémé. Je nais le 11 novembre 1975. Je pousse mes premiers cris à onze heures onze, mais la sage-femme note onze heures dix sur mon acte de naissance, seulement pour arrondir, maman me dit. Maman me réitère que le onze me porte bonheur et ça m’arrange bien de la croire. Qui aime le malheur ? Que dire de plus sur cette année banale ? Maman décide de quitter la belle villa qui se trouve dans la campagne d’Antananarivo pour déménager dans un appartement en plein centre-ville, dans une rue qui est perpendiculaire à l’avenue de l’indépendance, rue d’Indira Gandhi. Cette belle avenue est bordée d’arcades et se situe près de la gare de Tana, vestiges de l’empire colonial. Le vendredi, jour du zoma, ou jour du marché, les paysans et les marchands se rassemblaient dans les rues pour y vendre des vivres, des poules, des coqs, des fruits et légumes exotiques et des
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.