//img.uscri.be/pth/1ed809b15c1e430d5afe2b05965faa643cac6a5b
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,90 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

S'attirent

De
313 pages
Julien est Français et Anna Américaine, ce qui ne facilite en rien, leur liaison spirite. Ils s'aiment si naturellement depuis l'enfance, que la vie suivra le fil de leur idylle. Seulement la jalousie s'est immiscée... Julien assume sa vie de Satyre du mieux qu'il le peut. Contentant sans amour les femmes qui le désirent. Anna assume sa vie d'actrice, mais sais que le showbiz la détruira... Leur vie va basculer, après qu'un rêve les plonge dans une réalité où ils étaient Lutins. Un étrange monde où Daliék devait suivre une formation de Satyre et Akina, celle de princesse. Ils décident de tout lâcher et de foncer ! En même temps ! Commence une quête endiablée, entre décalage horaire, rencontres délirantes et doutes...
Voir plus Voir moins
2
S'attirent
3
Sébastien Mitchel Hoper
S'attirent Tome 2
Roman
5
© Éditions Le Manuscrit, 2007 www.manuscrit.com ISBN : 978-2-304-00326-0 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304003260 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-00327-7 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304003277 (livre numérique)
6
8
Anna attendait son vol avec un regard ab-sent. Focalisant sur le fuselage des avions de la piste. Debout dans la salle d’attente de l’aéroport JFK, pensant à Julien et à ce qu’elle c’était promise ce matin devant sa glace : « Plus de masques, plus de mensonges. Même pas le maquillage pour me cacher. Je te promets de rester naturelle. De ne pas te mentir sur celle que je suis, comme j’espère que tu ne mentiras pas sur celui que tu es vraiment. Promis, j’essayerai de ne pas mater le cul des autres mecs. Et surtout de ne pas leur sauter dessus. Même si c’est George Clooney. Même s’il est assis à notre table et même s’il me fait du charme. Y aura juste toi et moi. » Puis, elle avait empoignée les lanières de son sac à dos et s’étais mise en route. Elle gardait son appartement et son mode de vie. Sa rue se-rait toujours la même quand elle reviendrait et ses amis seront toujours là pour elle. Même si ce qu’elle allait ramener de sa quête pouvait changer sa vie à jamais. C’est pourquoi en fer-mant la porte de son appart, elle ne se fit au-cune illusion sur les toiles qui coloraient sa vie.
9
S'attirent
Un léger trouble l’envahie quand elle se re-passa la scène. Les fuselages se barbouillaient de contours flous et les bruits ambiants se feu-traient. Sauf un qui la ramena. – Les passager du vol 712 sont priés de se présenter à la porte d’embarquement, merci. Anna se ressaisit avec un mélange de trouille au ventre et de surexcitation. Elle rejoignit la foule des passagers en suivant leurs pas et es-saya de ne penser à rien. Sauf peut-être que les Humains ont tendance à se suivre à la trace, comme des moutons, et autres gallinacés… Elle traversait le sas d’embarcation avec l’étrange sensation de vivre une seconde nais-sance. Peut-être à cause de l’aspect « Boyau » de ce tunnel. Au bout, la lumière. Rassurant ou pas, elle pratiquait son « Panurgisme » avec talent et ça la confortait. Puis, à la porte de l’appareil, une hôtesse sou-riante les invita à entrer dans la machine à voya-ger. Elle s’assit dans l’allée centrale en priant pour que les deux places autour d’elle soient prises par des vieux ou des enfants. Mais comble de malchance, ce fut deux jeunes de la vingtaine au regard excités et au corps calibrés qui se présen-tèrent. Voyant qu’ils étaient ensemble, elle
10