Sarah sur un fil d'encre

De
Publié par

"J'attrape un volume et je gobe les mots."ŠSarah est le roman d'une femme, née dans l'après-guerre, dans une famille en pleine ascension sociale. Partagée entre les valeurs d'un monde rural traditionnel et celles d'une société en pleine mutation, elle cherche une voie de l'entre-deux, entre transmission et transformation. La traversée des épreuves et des ruptures la mène vers le retour aux sources, celles de l'écriture des origines.
Publié le : samedi 1 septembre 2012
Lecture(s) : 6
EAN13 : 9782296501973
Nombre de pages : 144
Prix de location à la page : 0,0082€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Annemarie Trekker
SARAH SUR UN FIL D’ENCRE
© L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-99425-6 EAN : 9782296994256
Sarah sur un fil d’encre
Annemarie Trekker
Sarah sur un fil d’encre
L’Harmattan
Du même auteur
Romans La mémoire confisquée,L’Harmattan, Paris, 2003. Récits Femmes de la terre,Bernard Gilson éditeur (épuisé), Bruxelles, 1998. Saga paysanne, entre Moselle et Semois, en collaboration avec Claude Berg, Labor (épuisé), Bruxelles, 2000. Nouvelles La table d’écriture, contes et nouvelles, Memor (épuisé), Bruxelles, 2001. Essais Les mots pour s’écrire, tissage de sens et de lien, L’Harmattan, Paris, 2006. Ecrire pour (re)tracer son histoire de viedans« Intervenirpar le Récit de vie»,sous la direction de Michel Legrand et Vincent de Gaulejac, érès, Toulouse, 2008. Des femmes «s »’écrivent,enjeux d’une identité narrative, L’Harmattan, Paris, 2010. Ecritures de l’intime. Le récit de soi face au regard de l’autre,ouvrage collectif sous la direction de Annemarie Trekker et Réjane Peigny, Editions Traces de vie, Tellin, 2011. George Sand, une femme qui s’invente,Tellin, Editions Traces de vie, 2004, réédition 2011.
« – Et un jour on mourra. Oui. L'amour sera dans le cercueil avec les corps. – Oui. Il y aura les livres au-dehors du cercueil. – Peut-être. On ne peut pas encore savoir. Le Chinois dit : – Si, on sait. Qu'il y aura des livres, on sait. Ce n'est pas possible autrement. » Marguerite Duras L’Amant de la Chine du Nord
A Jean-Pierre, A Mathieu, Nicolas et Julie
Emergences
« Je cherche seulement à signifier les trésors ineffables et les traces que ces scènes entreposaient en moi, accumulaient à travers les sens en un lieu inaccessible que l’on nomme tantôt l’âme, tantôt la vie intime, la confluence imprécise de la mémoire et de l’imaginaire. » Jean-Pierre Otte L’amour en forêt
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.