TOUT LE PLAISIR EST POUR MOI !

Publié par

Ce livres est le résultat de la rencontre d’animateurs de Vivre et l’Ecrire avec des jeunes de la Maison Familiale Rurale de Vercel, dans le Doubs qui ont pu apprécier différents jeux d’écriture qui leur étaient proposés. Oui, c’est bien leur cœur, leur profondeur, qu’ils nous donnent à lire, à goûter. Partagez avec nous le plaisir de les découvrir, partagez avec eux les coups de gueule et les coups de cœur.
Publié le : mardi 1 janvier 2002
Lecture(s) : 202
EAN13 : 9782296754546
Nombre de pages : 102
Prix de location à la page : 0,0053€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

TOUT LE PLAISIR EST POUR MOI !
Livre collectif écrit par les jeunes de la MFR de Vercel

TOUT LE PLAISIR EST POUR MOI !
Livre collectif écrit par les jeunes de la MFR de Vercel

Collection Vivre et l’Ecrire - Déjà parus :
Ecrits de jeunes :
100 lettres d’adolescents Reste encore un peu, j’ai pas fini de grandir Le stylo sauvage J’en ai marre de me retenir J’aimerais bien aider le monde à se lever Le livre de mes pensées secrètes Ici j’ai tout : la maison, le travail et l’école Les visages infinis Réponds-moi vite Grand-Mère, je t’aime Poèmes L’imparfait ne me décrit pas Les ados du garage Mais qui donc pense à moi

Ecrits d’adultes et de retraités:
Saisons adultes Merci pour le timbre L’encrier des espérances Sous les pierres mon cœur Donnez-moi donc de vos nouvelles Vivre et l’Ecrire J’en ai croisé bien des chemins Sans elle ? Sans ailes Mon frère des limbes Par monts et par mots Malgré tout – Du Valdahon à Figuig Nous allons sauter les barrières Ecrire pour ne pas perdre la main Grattez l’écorce Des Bas Buissons aux Eaux Vives Moi, Maxime, 97 ans Territoires Larko Parcelles d’infini La petite fille attendait Écris-moi, un siècle de vies

Vivre et l’Ecrire Limours :
Que reste-t-il quand il ne reste rien ? Eh ! Ça va pas ? Le petit carnet Limours en Hurepoix, une trace des associations pour le XXI° siècle

Vagues d’Ecrits (Vivre et l’Ecrire en Bretagne)
Ça bouillonne dans ma tête

Vivre et l’Ecrire Orléans :
Eux, nous, émoi Rêves de vacances, vacances de rêve

Attention à toi qui lis ce livre ; car tu vas enfin découvrir
l’immense univers de la pensée d’un jeune de la maison familiale rurale de Vercel. Ça galope là-dedans !!!

Tu pourras comprendre et juger à leur juste valeur les jeunes. Alors bonne lecture.

Je m’appelle ...
P I P E L E T T E A C R O B A T E T R A I T E U R R I R E I G L O O C U I S I N I E R K A Y A K

Je m’appelle Patrick,
je suis une pipelette, j’aime rire, j’adore faire des

acrobaties et du kayak. Plus tard je voudrais être cuisinier ou traiteur et vivre dans un igloo ou dans une île. J’aime les fruits rouges.

P A R D O N N E R

A M O U R

S A U V E U R

C O N N E R I E

A L P H A B E T

L O G I Q U E

Je m’appelle Pascal.
Je suis logique, je dis plein de conneries, je suis un grand sauveur, connaissant son alphabet. Et je suis quelqu’un qui n’aime pas pardonner mais qui aime les histoires d’amour.

Fou Arriver Bon Intelligent Encore Neige

8

Société Yahoo Livre Vacance Applaudir Investir Naturaliste

É L I E N T I V N A U B R E N D E O R A I R G V A T N É N É E T Un étudiant, libre, râleur et ivrogne ; les nanas ont envie de cet animal.

A N I M A L

U

R A L E U R

Z I N Z I N

O B E S E

U S U E L L E

E L E V E

L A P I N

L O I S I R

A L C O O L O

Je m’appelle Zouella.
Je ne voudrais pas être obèse. Je suis très usuelle à ce que je fais. En classe, je suis une élève qui a du mal à comprendre. J’aime bien les lapins. Mon loisir est la musique. Le week-end, je suis une alcoolo.
9

L U N A T I Q U E

U T I L E

D Y N A M I Q U E

O N I R I Q U E

V I V A N T

I N V O L O N T A I R E

C O N S C I E N C E

Je m’appelle Ludovic.
Je suis dynamique pour ma passion, utile pour aider des personnes en cas de besoin. Je suis aussi vivant car je profite de la vie. Je suis aussi onirique. Je m’inspire beaucoup des rêves pour toutes choses, involontairement, car je fais des bêtises qui sont stupides mais je suis conscient que parfois le monde souffre pour des conneries créées par l’homme. La première fois que j’ai porté le costume d’attaque, cela m’a fait de l’effet car un chien grognant m’a sauté dessus. C’est impressionnant car si je pense à ce que j’aurais pu risquer sans avoir porté le costume, j’aurais pu avoir la jambe broyée. Mais c’était une expérience extra. Je voudrais que le monde arrête de se faire la guerre, car beaucoup de familles sont séparées de leurs enfants, ou les parents sont tués pour laisser leurs enfants vivre en paix ; ils ne seront réunis que là-haut.

10

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.