Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Un château en Forêt-Noire

De
174 pages
Un flic de Hambourg, passablement déglingué par la vie, muté pour faute professionnelle dans un coin perdu du pays de Bade. L'ennui de la province, ses mesquineries, les enquêtes minables. Un superbe château du XVIIIe dans la Forêt-Noire enneigée et inquiétante. Un cadavre, puis un autre... et l'ombre énorme de Goering. Une aventure étonnante qui se déroule à quelques kilomètres de l'Alsace, outre-Rhin. "Cerise sur la Schwarzwälder Kirschtorte", le lecteur peut visiter les lieux des crimes au château de Bürgeln.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

8Q ÁLF GH +DPERXUJ SDVVDEOHPHQW GpJOLQJXp SDU
OD YLH PXWp SRXU IDXWH SURIHVVLRQQHOOH GDQV XQ
FRLQ SHUGX GX 3D\V GH %DGH /·HQQXL GH OD SURYLQFH
SURIRQGH HW GH VHV PHVTXLQHULHV GHV HQTXrWHV
PLQDEOHV 8Q VXSHUEH FKkWHDX GXVLqFOH
pULJp SDU OH SULQFH DEEp GH 6DLQW%ODLVH O·DEED\H
EpQpGLFWLQH OD )RUrW1RLUH HQQHLJpH SURIRQGH
LQTXLpWDQWH 8Q FDGDYUH 8Q VHFRQG FDGDYUH«
/·RPEUH pQRUPH HW JURWHVTXH GH *RHULQJ

'DQV FH URPDQ TXL VH GpURXOH FRPPH OD YLH
OH OHFWHXU VHUD FRQIURQWp j XQH DYHQWXUH pWRQQDQWH
RXWUH 5KLQ j TXHOTXHV NLORPqWUHV GH O·$OVDFH

(W © FHULVH VXU OD 6FKZDU]ZlOGHU .LUVFKWRUWH ª
O·DXWHXU LQYLWH VHV OHFWHXUV j YHQLU YLVLWHU OHV OLHX[
GHV FULPHV DX FKkWHDX GH %UJHOQ

,6%1
½

Fanch Babel

Un château
en Forêt-Noire

Roman

Un château en Forêt-Noire









Un château en Forêt-Noire


Écritures
Collection fondée par Maguy Albet


Labbé (Michelle),Sam, 2015.
Winling (François),La Clef des portes closes, 2015.
Delange (Joëlle),Meurtres à Naples, 2014.
Calvetti (Marc),L’aube des abattoirs, 2013.
Aichetou,En attendant la lapidation, 2013.
Van Ackere (Paul),Cher Papa, Chère Maman, 2013.
Labbé (François),L’Imbécile heureux, 2012.
Le Forestier (Louis),La Vie, la Mort, l’Amour, 2012.
Dini(Yasmina), Soroma (Joseph),L’Amante religieuse, 2012.
Mandon (Bernard),L’Exil à Saigon, 2012.
Mouton de Ponthieu (Caroline),Le Cœur des filles, 2012.
Evers ( Angela) ,L’Apnée, 2012.
Milo ( Chiara) ,Passion 68, 2012.
Bilas (Charles),La Boîte en fer, 2012.
Josserand (Sylvain),Courts métrages, 2012.


*
**

Ces quinze derniers titres de la collection sont classés par ordre
chronologique en commençant par le plus récent.
La liste complète des parutions, avec une courte présentation
du contenu des ouvrages, peut être consultée

sur le site www.harmattan.fr

Fanch Babel












Un château en Forêt-Noire

Roman







































































































































































































































































© L’Harmattan, 2015
5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris

http://www.harmattan.fr
diffusion.harmattan@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-343-06596-0
EAN : 9782343065960

ÀȱJeffȱLabbéȱ

Ceȱrécitȱestȱpurementȱimaginaireȱetȱtouteȱressemblanceȱ
desȱpersonnagesȱavecȱdesȱpersonnesȱréellesȱneȱseraitȱqueȱ
fortuite.ȱCependant,ȱleȱchâteauȱdeȱBürgeln,ȱconstruitȱentreȱ
1762ȱetȱ1764ȱparȱleȱprinceȱabbéȱdeȱSaintȬBlaiseȱMeinradȱ
e
Trogerȱsurȱlesȱruinesȱdeȱl’ancienȱprieuréȱdatantȱduȱXIIȱ
siècleȱpeutȱtoujoursȱêtreȱvisité.ȱIlȱestȱsituéȱenȱunȱlieuȱenȬ
chanteurȱàȱuneȱquinzaineȱdeȱkilomètresȱdeȱBâle.ȱL’auteurȱ
deȱceȱlivre,ȱquiȱestȱguideȱdansȱcetteȱmagnifiqueȱdemeure,ȱ
vousȱenȱferaȱdécouvrirȱlesȱcharmes,ȱsiȱd’aventureȱvousȱ
décidezȱdeȱfrapperȱàȱsaȱporte.ȱIlȱvousȱdédicaceraȱaussiȱceȱ
romanȱetȱvousȱpourrezȱexplorerȱleȱcadreȱduȱrécitȱ!ȱSurȱ
ȱ
e
l’histoireȱdeȱBürgelnȱsousȱleȱIII Reichȱ–ȱlaȱréalitéȱsurpasseȱ
laȱfictionȱ–,ȱonȱseȱreporteraȱàȱl’excellenteȱétudeȱd’Antonȱ
JosephȱMartin,ȱZ’BürgelnȱufȱderȱHöhȱ–ȱRichardȱSichlerȱaufȱ
SchlossȱBürgeln,ȱ2009,ȱqueȱl’onȱtrouveȱégalementȱauȱ
château.ȱȱ

Chapitreȱ1ȱȱ

Àȱtraversȱlesȱbrumesȱseȱlevantȱsurȱlesȱlandesȱdeȱ
Lunebourg,ȱleȱtrainȱfilaitȱavecȱunȱlégerȱroulisȱquiȱinvitaitȱ
auȱsommeilȱouȱàȱlaȱrêvasserie.ȱȱ
FranzȱLehmannȱrêvassait,ȱleȱregardȱperduȱdansȱlesȱ
immensitésȱroussesȱetȱmouilléesȱquiȱdéfilaientȱàȱlȇhorizon.ȱ
Leȱcompartimentȱétaitȱpresqueȱvide.ȱLaȱvitreȱdeȱlaȱfenêtreȱ
rayéeȱdeȱpluieȱdéformaitȱsaȱvisionȱetȱdonnaitȱdeȱlaȱcamȬ
pagneȱuneȱimageȱquasimentȱexpressionniste.ȱDeȱlourdsȱ
nuagesȱdeȱplombȱbosselésȱpesaientȱsurȱuneȱcampagneȱ
mauveȱetȱjauneȱmarquéeȱçàȱetȱlàȱdeȱlaȱtacheȱverteȱpresqueȱ
noireȱdȇunȱboisȱdeȱpinsȱouȱdeȱsapins.ȱCetteȱlandeȱdeȱ
Lunebourg,ȱcetteȱLüneburgerȱHeide,ȱsiȱplate,ȱsiȱvide,ȱavaitȱ
étéȱjadis,ȱseȱsouvenaitȬilȱconfusément,ȱuneȱimmenseȱforêtȱ
deȱrésineuxȱjusquȇàȱceȱqueȱlesȱchantiersȱnavalsȱdesȱportsȱ
deȱlaȱHanseȱlȇaientȱréduiteȱàȱrien.ȱIlȱnȇavaitȱpasȱfalluȱlongȬ
tempsȱ:ȱunȱsiècleȱouȱdeux.ȱUneȱcatastropheȱécologique,ȱ
déjàȱ!ȱCauséeȱparȱlȇimprévoyanceȱhumaine.ȱLȇimpréȬ
voyanceȱouȱlȇaviditéȱ?ȱLesȱdeuxȱsansȱdoute,ȱlȇappâtȱduȱ
gainȱrendȱaveugle,ȱvéritéȱpremièreȱetȱéternelleȱ!ȱLesȱforêtsȱ
disparuesȱavaientȱlaisséȱplaceȱàȱceȱsplendideȱetȱsauvageȱ
paysage,ȱunȱparadisȱpourȱlesȱrandonneursȱetȱlesȱbotaȬ
nistesȱenȱquêteȱdeȱplantesȱetȱdeȱfleursȱrares.ȱCommeȱquoi,ȱ

11ȱ

lesȱcatastrophesȱécologiques…ȱMais,ȱaprèsȱtout,ȱétaitȬceȱ
bienȱsûrȱ?ȱLaȱLüneburgerȱHeideȱaȱpuȱêtreȱtoutȱbonnementȱ
rabotéeȱparȱlesȱglaciersȱquiȱsontȱdescendusȱtrèsȱauȱsud,ȱetȱ
elleȱneȱsȇenȱestȱjamaisȱremiseȱ!ȱȱ
AvecȱMichèle,ȱilȱenȱavaitȱfaitȱdesȱbaladesȱentreȱlȇElbeȱetȱ
lȇAller,ȱduȱcôtéȱdeȱSchneverdingenȱdansȱlesȱmaraisȱdeȱlaȱ
Pietz,ȱsurȱlesȱcheminsȱsableuxȱdeȱlaȱWilsederȱBergȱouȱailȬ
leurs,ȱentreȱlesȱbosquetsȱdeȱgenévriersȱavecȱenȱperspectiveȱ
leȱtapisȱrougeȱetȱvioletȱdesȱbruyèresȱseȱdéroulantȱàȱperteȱ
deȱvue.ȱOnȱprenaitȱleȱtrainȱtôtȱleȱmatinȱàȱlaȱgareȱcentraleȱ
deȱHambourgȱjusquȇàȱLüneburgȱouȱUelzen,ȱpuis,ȱsacȱauȱ
dos,ȱdesȱkilomètresȱetȱdesȱkilomètresȱàȱtraversȱlaȱlandeȱ
enchanteresseȱetȱleȱsoirȱauȱgîte,ȱleȱdîner,ȱlaȱmusique,ȱleȱvinȱ
ouȱlaȱbière,ȱlesȱdiscussionsȱàȱproposȱdeȱrien,ȱlesȱchantsȱ
avecȱdȇautresȱpromeneursȱautourȱdȇunȱfeuȱdansȱlaȱfraîȬ
cheurȱdeȱlaȱnuitȱéclairéeȱparȱlesȱfollesȱétincellesȱduȱfoyer,ȱ
quiȱmontaientȱenȱvirevoltantȱdansȱl’obscurité…ȱȱ
Ilȱsoupira.ȱCommeȱtoutȱcelaȱétaitȱloinȱ!ȱCommeȱtoutȱ
celaȱseraȱdemainȱencoreȱplusȱloinȱ!ȱAuxȱconfinsȱdeȱ
lȇAllemagne,ȱquasimentȱ!ȱFiniȱleȱpetitȱbureauȱduȱCommisȬ
sariatȱ14ȱdeȱHambourg,ȱlesȱrepasȱleȱmidiȱavecȱRudiȱetȱ
PeterȱchezȱleȱGrecȱduȱGänseȱMarkt,ȱleȱcaféȱdeȱtroisȱheuresȱ
chezȱlȇItalienȱdeȱlaȱSpeckstrasse.ȱFiniesȱlesȱpromenadesȱ
autourȱdeȱlȇAlsterȱseȱterminantȱàȱlaȱterrasseȱduȱBarca,ȱlesȱ
bistrotsȱdeȱlaȱRothestrasseȱetȱceuxȱduȱMarchéȱauxȱpoisȬ
sonsȱdȇAltona.ȱNȬIȱNI,ȱFini.ȱPrèsȱdeȱcinquanteȱansȱdeȱvieȱ
hambourgeoise…ȱUnȱdemiȬsiècleȱ!ȱEtȱmaintenant…ȱIlȱpritȱ
leȱSpiegel,ȱqu’ilȱavaitȱposéȱàȱcôtéȱdeȱlui,ȱleȱfeuilletaȱetȱleȱ
reposaȱavecȱunȱsoupir,ȱpréférantȱseȱperdreȱdansȱsesȱsouȬ
venirsȱetȱcetteȱcampagneȱquiȱdéfilaitȱsousȱsesȱyeux.ȱȱ
LeȱtrainȱvenaitȱdeȱtraverserȱauȱralentiȱUelzenȱenȱraisonȱ
deȱtravaux.ȱTiensȱ!ȱLeȱbuffetȱdeȱlaȱgareȱallaitȱêtreȱrefait.ȱ

12ȱ

Desȱouvriersȱretiraientȱlesȱderniersȱéchafaudages.ȱAvecȱ
Michèle,ȱonȱyȱavaitȱsouventȱbuȱunȱexpressȱouȱunȱthéȱenȱ
attendantȱleȱtrainȱduȱretour.ȱIlȱseȱlevaȱpourȱseȱrendreȱauȱ
wagonȱcafétériaȱafinȱdȇyȱprendreȱunȱcaféȱquiȱleȱsortirait,ȱ
pensaȬtȬil,ȱduȱdemiȬsommeilȱdansȱlequelȱilȱsȇenfonçait.ȱ
Toutȱàȱlȇheure,ȱonȱarriveraitȱàȱHanovre.ȱOnȱavaitȱdéjàȱparȬ
couruȱtouteȱlaȱplaineȱduȱNord.ȱPlusȱqueȱ4ȱheuresȱavantȱ
dȇatteindreȱFribourg.ȱIlȱs’étira.ȱȱ
Leȱnescaféȱquȇonȱvenaitȱdeȱluiȱservirȱétaitȱimbuvableȱ:ȱ
bouillantȱetȱavecȱunȱgoûtȱdeȱcartonȱenȱguiseȱdȇarôme.ȱIlȱ
pouvaitȱauȱmieuxȱservirȱdeȱchauffeȬdoigts,ȱceȱquiȱnȇétaitȱ
pasȱunȱluxeȱcar,ȱapparemment,ȱlaȱclimatisationȱneȱfoncȬ
tionnaitȱpasȱvraimentȱdansȱceȱwagonȱetȱlaȱtempératureȱ
nȇinvitaitȱpasȱàȱyȱséjournerȱlongtemps.ȱLaȱBundesbahnȱ
n’étaitȱplusȱceȱqu’elleȱavaitȱétéȱ!ȱLaȱpluieȱredoublaitȱdȇailȬ
leursȱetȱonȱavaitȱlȇimpressionȱquȇuneȱhumiditéȱglacialeȱ
traversaitȱlesȱvitres.ȱIlȱquittaȱlaȱtableȱàȱlaquelleȱilȱs’étaitȱ
accoudéȱetȱreportaȱleȱgobeletȱàȱpeineȱentaméȱàȱlȇhôtesse.ȱȱ
—ȱMaisȱmonsieur,ȱvousȱnȇyȱavezȱpasȱtouchéȱ!ȱCeȱcaféȱ
nȇétaitȱpasȱàȱvotreȱgoûtȱ?ȱSiȱvousȱvoulez,ȱjeȱvousȱenȱrefaisȱ
unȱautre.ȱȱ
—ȱNon,ȱréponditȬilȱavecȱunȱsourireȱcontraint,ȱjeȱvousȱ
remercie.ȱVousȱnȇavezȱpasȱfroidȱiciȱ?ȱȱ
—ȱÇaȱva.ȱJȇaiȱunȱpetitȱradiateurȱsousȱleȱbarȱ!ȱȱ
—ȱSiȱjȇétaisȱvous,ȱjeȱmeȱplaindrais,ȱajoutaȬtȬilȱenȱlevantȱ
lȇindex,ȱtrèsȱpaternel.ȱȱ
Elleȱsourit.ȱȱ
—ȱBonȱvoyageȱetȱbonnesȱaffairesȱtoutȱdeȱmême,ȱmaisȱ
unȱconseilȱ:ȱchangezȱvotreȱmarqueȱdeȱcaféȱouȱvosȱ
gobelets.ȱPeutȬêtreȱlesȱdeuxȱ!ȱOnȱaȱlȇimpressionȱ
dȇingurgiterȱduȱcartonȱ!ȱLaȱjeuneȱfemmeȱperditȱsonȱ
sourire.ȱȱ

13ȱ

—ȱJeȱpeuxȱvousȱenȱresservirȱun,ȱdansȱuneȱvraieȱtasse,ȱ
ditȬelleȱavecȱunȱpetitȱairȱdésespéré.ȱȱ
—ȱVousȱêtesȱbienȱgentille,ȱmaisȱjeȱpréfèreȱretournerȱunȱ
peuȱplusȱauȱchaud,ȱdansȱmonȱcompartiment.ȱȱ
ȱ
Ilȱrepritȱplaceȱdansȱsonȱfauteuil,ȱallongeaȱlesȱjambes,ȱseȱ
couvritȱleȱcorpsȱavecȱsonȱmanteauȱetȱdécidaȱdeȱseȱlaisserȱ
allerȱauȱsommeil.ȱLeȱtempsȱpasseraitȱplusȱvite.ȱPourtant,ȱ
impossibleȱdeȱvraimentȱdormir,ȱilȱyȱavaitȱtantȱdeȱchosesȱ
quiȱtournaientȱdansȱsaȱtête.ȱȱ
Magdaȱ!ȱLaȱpauvreȱMagdaȱ!ȱȱ
CeȱsoirȬlà,ȱilȱétaitȱdeȱserviceȱetȱsuivaitȱleȱmatchȱàȱlaȱtéȬ
léȱ:ȱleȱBayernȱcontreȱGelsenkirchen.ȱLesȱBavaroisȱsemȬ
blaientȱdécidésȱàȱneȱfaireȱquȇuneȱbouchéeȱdeȱleursȱadverȬ
saires.ȱEnȱ40ȱminutes,ȱilsȱavaientȱdéjàȱlogéȱquatreȱfoisȱleȱ
ballonȱauȱfondȱdesȱfilets.ȱMatthäusȱavaitȱlaȱgrandeȱforme.ȱ
Ilȱfaisaitȱtournerȱenȱbourriqueȱlaȱdéfenseȱetȱavaitȱmarquéȱàȱ
deuxȱreprises.ȱIlȱvenaitȱdeȱpermettreȱauȱpetitȱFrançais,ȱàȱ
Papin,ȱdeȱconclureȱsansȱcoupȱférirȱetȱàȱKlinsmannȱ
dȇassommerȱlesȱgarsȱdeȱlaȱRuhrȱavecȱunȱquatrièmeȱbutȱ
imparable.ȱOliverȱKahn,ȱavecȱsaȱbonneȱgueuleȱdeȱbarouȬ
deur,ȱnȇavaitȱpasȱencoreȱeuȱàȱeffectuerȱunȱseulȱarrêtȱ!ȱLeȱ
téléphoneȱavaitȱsonnéȱjusteȱàȱlaȱmiȬtempsȱ:ȱunȱtypeȱappeȬ
laitȱdeȱlaȱgare.ȱIlȱyȱavaitȱuneȱnanaȱdansȱlesȱpommesȱsurȱleȱ
trottoirȱdansȱuneȱpetiteȱrueȱprèsȱduȱport,ȱduȱcôtéȱdeȱlaȱ
Paulinenstrasse.ȱIlȱavaitȱéteintȱlaȱtélé,ȱappeléȱJörgȱStefenȱ
sonȱéquipierȱquiȱétaitȱalléȱsȇallongerȱquelquesȱinstantsȱ
auparavantȱetȱilsȱsȇétaientȱrendusȱàȱpiedȱsurȱlesȱlieux.ȱÀȱ
peineȱdixȱminutesȱdeȱmarcheȱàȱtraversȱlesȱruesȱchaudesȱ
duȱquartierȱetȱleursȱodeurs.ȱLesȱvoyantȱarriver,ȱlesȱdealersȱ
quittaientȱsansȱtropȱseȱpresserȱlesȱentréesȱdeȱportesȱoùȱilsȱ
proposaientȱleursȱsaloperies.ȱIlsȱreviendraientȱl’alerteȱ

14ȱ

passée.ȱOnȱjouaitȱauȱchatȱetȱàȱlaȱsouris.ȱRienȱàȱfaireȱdeȱ
plus,ȱlesȱeffectifsȱétaientȱinsuffisantsȱetȱilȱétaitȱinutileȱdeȱ
perdreȱduȱtempsȱavecȱcesȱpetitesȱfrappesȱarrêtéesȱleȱmatinȱ
etȱrelâchéesȱleȱsoirȱouȱleȱlendemainȱsurȱdécisionȱd’unȱproȬ
cureurȱdébordé.ȱȱ
Unȱmédecinȱurgentisteȱétaitȱdéjàȱsurȱplace.ȱȱ
Overdose,ȱavaitȬilȱditȱsansȱlesȱregarder.ȱCinqȱminutesȱ
deȱplusȱetȱelleȱyȱpassait.ȱȱ
IlȱexaminaȱleȱvisageȱexsangueȱdeȱlaȱfilleȱqueȱdeuxȱcosȬ
taudsȱchargeaientȱsurȱunȱbrancardȱdansȱlȇambulanceȱquiȱ
venaitȱdȇarriverȱtousȱfeuxȱallumés.ȱJamaisȱvue,ȱcetteȱfille.ȱ
VingtȬcinqȱouȱtrenteȱans.ȱÀȱpeuȱprèsȱlȇâgeȱquȇauraitȱeuȱ
Marie,ȱseȱditȬil.ȱȱ
—ȱVousȱlȇemmenezȱauxȱurgencesȱ?ȱȱ
—ȱIlȱnȇyȱaȱpasȱdȇautreȱsolution.ȱElleȱdevraȱresterȱunȱ
tempsȱenȱobservation.ȱȱ
—ȱEtȱaprèsȱ?ȱȱ
—ȱAprès…,ȱditȱleȱjeuneȱmédecinȱenȱhaussantȱlesȱ
épaulesȱetȱenȱleȱregardantȱdȇunȱairȱnavré.ȱChaqueȱjour,ȱ
jȇenȱaiȱdeuxȱouȱtroisȱcommeȱelle…ȱȱ
—ȱElleȱavaitȱunȱsacȱàȱmainȱ?ȱȱ
—ȱOui.ȱIlȱestȱdansȱlȇambulance.ȱȱ
—ȱVousȱavezȱsonȱidentitéȱ?ȱLeȱmédecinȱeutȱunȱsourireȱ
énervé.ȱȱ
—ȱVousȱpensezȱbienȱqueȱjȇavaisȱautreȱchoseȱàȱfaireȱqueȱ
deȱchercherȱàȱsavoirȱsonȱnom,ȱsonȱâgeȱetȱsonȱadresse,ȱlaȱ
marqueȱdeȱsesȱdessousȱ!ȱÀȱchacunȱsonȱjob,ȱconclutȬilȱenȱ
refermantȱsaȱmalletteȱetȱenȱleȱregardantȱdroitȱdansȱlesȱ
yeuxȱ!ȱ
—ȱBon.ȱJȇiraiȱenȱfinȱdeȱmatinéeȱàȱlȇhôpitalȱpourȱlȇenȬ
quêteȱdeȱroutine.ȱAuȱrevoirȱDocteur,ȱetȱmerciȱpourȱelle,ȱ
ditȬilȱenȱsȇéloignantȱavecȱJörg.ȱȱ

15ȱ

ȱ
Ilȱsȇétaitȱdoncȱrenduȱàȱlȇhôpital,ȱavaitȱrelevéȱlȇidentitéȱ
deȱMagdaȱRowan,ȱvingtȬseptȱans,ȱprostituée.ȱIlȱavaitȱesȬ
sayéȱdeȱluiȱparlerȱavec,ȱentreȱluiȱetȱelle,ȱlȇimageȱdeȱsaȱfille,ȱ
leȱvisageȱdeȱMarie.ȱElleȱétaitȱdansȱlesȱvapsȱetȱneȱcompreȬ
naitȱcertainementȱpasȱceȱquȇilȱdisait.ȱPauvreȱgosse.ȱLeȱ
schémaȱhabituel.ȱDesȱcopains,ȱlȇattraitȱdeȱlaȱgrandeȱvilleȱetȱ
deȱlaȱliberté,ȱleȱchômage,ȱlaȱdrogueȱetȱleȱtapinȱpourȱfinanȬ
cerȱlesȱshoots.ȱIlȱavaitȱnotéȱsonȱnomȱetȱleȱnuméroȱdeȱlaȱ
carteȱdȇidentitéȱquȇelleȱavaitȱdansȱsonȱsac.ȱȱ
Ilȱétaitȱretournéȱleȱlendemainȱlaȱvoir.ȱLȇinfirmièreȱenȱ
chefȱluiȱavaitȱditȱquȇelleȱquitteraitȱlȇhôpitalȱleȱsoirȱmême.ȱ
Elleȱallaitȱmieuxȱetȱpouvaitȱrépondreȱàȱsesȱquestions.ȱ
Pauvreȱgosse,ȱsȇétaitȬilȱrépété.ȱQueȱvaȬtȬelleȱfaireȱ?ȱElleȱluiȱ
avaitȱconfiéȱquȇelleȱlogeaitȱchezȱuneȱ«ȱcollègueȱ»,ȱmaisȱqueȱ
celleȬciȱavaitȱunȱamiȱdeȱcœurȱquiȱvenaitȱdeȱdébarquerȱetȱ
quȇelleȱdevraitȱseȱdébrouillerȱtouteȱseuleȱdésormais.ȱ
CȇétaitȱdȇailleursȱcetteȱnouvelleȱquiȱlȇavaitȱpousséeȱàȱexaȬ
gérerȱavecȱlaȱseringue.ȱȱ
—ȱMourirȱdȇoverdose,ȱcȇestȱpasȱterrible,ȱjȇenȱaiȱvuȱ
quelquesȬunsȱ:ȱtuȱtȇenfoncesȱdansȱtonȱtripȱetȱtuȱnȇenȱreȬ
viensȱtoutȱsimplementȱpas.ȱUnȱtripȱéternel.ȱLeȱrêve.ȱTuȱ
clamsesȱdansȱlȇorgasme,ȱluiȱavaitȬelleȱdit,ȱenȱriant,ȱdeȱsaȱ
voixȱfêlée,ȱsansȱdouteȱpourȱleȱprovoquer.ȱAuȱcommissaȬ
riat,ȱilȱavaitȱclosȱleȱdossierȱouvertȱlaȱveille,ȱmaisȱleȱsoir,ȱilȱ
nȇavaitȱpasȱpuȱseȱretenir.ȱIlȱétaitȱvenuȱlȇattendreȱàȱlaȱsortieȱ
deȱlȇhôpital.ȱElleȱnȇavaitȱpasȱétéȱsurpriseȱdeȱleȱvoirȱlà,ȱunȱ
peuȱemprunté,ȱlesȱmainsȱauȱfondȱdesȱpoches.ȱȱ
—ȱJȇaiȱpenséȱque,ȱsiȱtuȱneȱsaisȱpasȱoùȱaller,ȱjeȱpeuxȱteȱ
proposerȱdeȱpasserȱquelqueȱtempsȱchezȱmoi.ȱLaȱchambreȱ
deȱmaȱfilleȱestȱvide.ȱJeȱvisȱseul.ȱMagdaȱlȇavaitȱregardéȱsansȱ

16ȱ