Un prénom pour exister

De
Publié par

Ce roman relate le parcours tourmenté d'un enfant né dans une famille au sud de la Tunisie alors que les combats de la Deuxième Guerre mondiale y faisaient rage. Échappant de justesse à la mort, cet enfant vivra les dures épreuves de son père dans le combat de la Résistance pour délivrer la Tunisie de l'emprise colonialiste. À l'indépendance, l'enfant devenu adulte s'apprêtait à un avenir radieux lorsqu'un événement dramatique le poussa au coeur d'un périple à travers la Tunisie, la France et la Belgique...
Publié le : samedi 2 avril 2016
Lecture(s) : 8
EAN13 : 9782140005442
Nombre de pages : 400
Prix de location à la page : 0,0150€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Chadli LA ROU S SI
UN PRÉNOM POUR EXISTERRoman
Préface de Moncef Laroussi
Hommage au peuple lauréat du prix Nobel de la paix 2015
Un prénom pour exister
Chadli LAROUSSIUn prénom pour exister Roman
Préface de Moncef Laroussi
© L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08631-6 EAN : 9782343086316
 À toutes celles et à tous ceux dont le présage du prénom n'a pas démenti la destinée. Au Quartet, représentant de la société civile tunisienne, lauréat du Prix Nobel de la paix 2015 : -l'UGTT,Union générale tunisienne du travail -l'UTICA, Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat, -l'ONAT, Ordre National des Avocats de Tunisie et -la LDTH, Ligue tunisienne des droits de l'Homme.
« Être, ou nepas être, c’est là laquestion. Y a-t-il plus de noblesse d’âme à subir la fronde et lesflèches de la fortune outrageante, ou bien à s’armer contre une mer de douleurs et à l’arrêterpar une révolte ? » William Shakespeare « Lorsque le peuple un jour décide d’être, Force est pour le destin de se soumettre, Force est pour la nuit de se dissiper, Force est pour les chaînes de se briser ! » Abou el Kacem Chebbi« La vie n'est pas celle que l'on a vécue,mais celle dont on se souvient et comment on s'en souvient pour la raconter.» Gabriel Garcia Marquez Prix Nobel de littérature (Vivre pour la raconter, Paris, Grasset, 2003)
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.