Vagabondages initiatiques

De
Publié par

Il suffit parfois d'un rien pour initier cette envie de changement. Ces « Vagabondages initiatiques » contenus dans cet ouvrage sont de cet ordre.
De Sandra qui gravit la Montagne de la Vérité, à Kassem, Chevalier méditatif isolé dans le désert, ces histoires nous parlent de la quête de soi. Entre symboliques d'ici et d'ailleurs, ces héros nous ressemblent.
Ils avancent, questionnent, à l'image d'enfants à la recherche de sens.
Dans cet ouvrage, chaque histoire est une ouverture au monde.

Publié le : samedi 5 mars 2016
Lecture(s) : 2
EAN13 : 9782140004889
Nombre de pages : 220
Prix de location à la page : 0,0112€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Alexandre Rosada AlexandreROSADA
, , , , initIaTi ues q
L' Hrmattan
VAGABONDAGES INITIATIQUES
« Portes océanes » Collection dirigée par Frédéric Angleviel, Professeur des universités en histoire ette collection est dédiée en premier lieu à une meilleure connaissance de C l’Océanie et des espaces insulaires à partir de l’édition cohérente des articles épars de chercheurs reconnus ou de la mise en perspective d’une thématique à travers les contributions les plus notables. La collection « Portes océanes » a donc pour objectif de créer des ponts entre les différents acteurs de la recherche et de mettre à la disposition de tous des bouquets d’articles et de contributions, publications éparses méconnues et souvent épuisées. En effet, la recherche disposant désormais de très nombreuses possibilités d’édition, on constate souvent une fragmentation et une dissémination de la connaissance. Ces rééditions en cohérence se veulent donc un outil au service des sciences humaines et sociales appliquées aux milieux insulaires et plus particulièrement à ceux de l’aire Pacifique. En second lieu, la collection « Portes océanes » a pour ambition de permettre la diffusion auprès du public francophone des principaux résultats de la recherche internationale, grâce à une politique concertée et progressive de traduction. Tout naturellement, elle permettra aussi la publication de colloques ou de séminaires sans s’interdire la publication d’ouvrages mettant à la disposition du public les derniers travaux universitaires ou des recherches originales portant sur les milieux insulaires, les outre-mers francophones et la région Pacifique.
Collection « Portes océanes » Angleviel Frédéric :Histoire de la Nouvelle-Calédonie. Nouvelles approches, nouveaux objets, 2005. Faessel Sonia :Vision des îles : Tahiti et l’imaginaire européen. Du mythe à son exploitation littéraire (XVIIIe-XXesiècles), 2006. Moyrand Alain :Droit institutionnel de la Polynésie française, 2007. Chatti Mounira, Clinchamps Nicolas et Vigier Stéphanie (dir.) :Pouvoir(s) et politique(s) en Océanie – Actes du XIXecolloque CORAIL,2007. Al Wardi Sémir :Tahiti Nui ou les dérives de l’autonomie,2008. Angleviel Frédéric (dir.) :Chants pour l’au-delà des mers. Mélanges en l’honneur du professeur Jean Martin, 2008. Carteron Benoît :Identités culturelles et sentiment d’appartenance en Nouvelle-Calédonie, 2008. Angleviel Frédéric et Lebigre Jean-Michel (dir.) :De la Nouvelle-Calédonie au Pacifique, 2009. Dumas Pascal et Lebigre Jean-Michel (dir.) :La Brousse, représentations et enjeux, 2010. Debene Marc et Pastorel Jean-Paul(dir.):La « loi du pays » en Polynésie française,2011. Pechberty Dominique :Vie quotidienne aux îles Marquises, 2011.
Alexandre ROSADA
VAGABONDAGES INITIATIQUES
Du même auteur : Edmond Chartier, Déporté et Résistant.Éditions Amalthée.Mémoires d’Algérie. Des Calédoniens racontent…L’Harmattan. © L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-08439-8 EAN : 9782343084398
- Attaché ? dit le Loup. Vous ne courez donc pas Où vous voulez ? - Pas toujours, mais qu'importe ? dit le Chien. - Il importe si bien, que de tous vos repas Je ne veux en aucune sorte !
« Le Loup et le Chien »
Jean de la Fontaine.
HISTOIRE1SORTIRDUDÉSERT
Vivre pour aimer et donner. Faire le bien. Avoir soif de justice. Savoir accomplir le sacrifice de soi. Résister aux bassesses humaines. Le chantier est immense. Il dure le temps d’une vie pour certains. Pour d’autres, il ne commence jamais. Cette existence de partage et d’altruisme, c’est celle des humains de bonne volonté, femmes ou hommes. Au commencement il y a un appel, puis le feu devient brasier. Une ardeur passionnée prend le pas sur la démarche, et l’être bon et vrai, devient tout simplement un être de bienfaisance. C’est ainsi que Kassem, jeune chevalier, a décidé de vivre. Car vivre pour lui c’est exister, et exister c’est être dans l’action, dans l’engagement, tout en dépassant son égo, afin d’être utile et de servir l’autre. Dans son combat Kassem a décidé d’aimer son ennemi en quelque sorte, et de faire entrer au cœur des ténèbres, beaucoup de lumière. C’est cela pour lui, être libre. Être libre des corruptions de la pensée et des lâchetés quotidiennes. Exister dignement en résistant aux défaites annoncées des facilités de l’âme humaine. Et puis, être, pour lui, c’est aussi ne pas avoir peur d’agir, et de dire la vérité, même si cela peut lui coûter la vie. Car il sait que dénoncer ce qui n’est pas juste, est une tâche difficile, mais n’est-elle pas la seule trace à laisser une fois mort pour avoir accomplit une vie de dignité ? Kassem a réfléchi à cela. Il sait que vivre pour soi uniquement, est vivre à sens unique. Or il ne veut pas vivre dans le non-sens. Au contraire. Il veut donner du sens à sa vie. En fait, il se forme pour l’immortalité. Il fait des actions qui le dépassent, ou plutôt, qui ne sont pas accomplies uniquement pour la vie présente, mais aussi pour la vie future. Ainsi au fur et mesure qu’il avance dans le temps et de manière permanente, Kassem entre en conversation et en échange d’expériences sur les valeurs, avec autrui. Autant de voyages, rêvés et vécus, dans des mondes réels, présents, passés ou parallèles. Comme des déplacements fascinants faits de rencontres, pour que change sa destinée, afin de sortir du désert de la vacuité.
8
CHAPITRE1 D
SÉSERTORTIR DU .
Chevalier Kassem, allongé à l’ombre d’un palmier dattier, se reposait sur le sable chaud de l’oasis désertique de Zafar. Autour de lui, rien ou presque. Une immense plaine posée dans un paysage lunaire désolé. Des dunes de sable à perte de vue, balayées par le vent, et au-dessus, le soleil à son zénith, appuyait de ses rayons sur ses paupières chargées de fatigue. Kassem recevait cette pure lumière avec quiétude. Je ne crains rien, pensa-t-il. En moi, il y a autant de feu pour résister à la matière brûlante de cet astre de vie. Serein, il se remémorait son échappée dans le désert d’Égypte. Épris d’absolu, après les combats, il avait quitté sans regrets ses compagnons alter ego, chevaliers chrétiens comme lui, mais qui, pensait-il, avaient sombré dans un orgueil aristocratique spéculatif, dont il avait vite compris les leurres. Kassem, se sentait homme en perfections et en actions. C’est ce qu’il désirait tellement, comme au premier jour se souvenait-il, et encore maintenant, après avoir lavé et blanchi son armure dans le sang de l’agneau Son triomphe sur les attractions ténébreuses avait donné essor à la plénitude de sa vocation d’homme et de chevalier. Il avait scellé ce pacte avec les forces du bien. En répondant à cet appel immanent, son salut était en marche à jamais. Ici, dans cette mer de silice, il avait trouvé refuge pour un temps. En ce désert extérieur, tout signifiait son propre désert intérieur, son abandon, et sa solitude. Ce sable nu et sec, jadis montagne érodée par le temps, il le voyait se transformer en éden, en
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.