Voyages dans les étoiles avec des extra-terrestres

De
Publié par

Connaissez-vous l’intégralité des 187 875 planètes de notre galaxie ? En compagnie d’extraterrestres et de robots, un jeune terrien part explorer l’espace intersidéral. De la planète Grammargrogr à celle d’Hypogrifargr, il découvre d’étranges concitoyens bien plus humains qu’il n’y paraît. Renouvelant avec humour et malice l’histoire du Petit Prince, Pierre Truffy nous livre ici un second roman ludique à la portée des plus jeunes.
Publié le : vendredi 5 novembre 2010
Lecture(s) : 183
EAN13 : 9782304032369
Nombre de pages : 139
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Pierre Truffy
1
Voyage dans les étoiles avec des extrx-terrestres
2
Pierre Truffy
Voyage dans les étoiles avec des extra-terrestres
3
Voyage dans les étoiles avec des extrx-terrestres
4
Pierre Truffy
Pierre Truffy Voyage dans les étoiles avec des extra-terrestresScience-fiction
Éditions Le Manuscrit Paris
5
Voyage dans les étoiles avec des extrx-terrestres
© Éditions Le Manuscrit -www.manuscrit.com-2010 ISBN : 978-2-304-03236-9 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304032369 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-03237-6 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304032376 (livre numérique)
6
Pierre Truffy
GRAMMARGRORGR
A la limite de l’univers, aux confins de l’espace, en dehors de toutes les cosmogonies connues et inconnues, il existe une mystérieuse planète du nom de Grammargrorgr. Le climat, les saisons et l’atmosphère, assez peu dissemblables des nôtres, en font une terre vivable et les habitants de ce monde lointain sont d’une morphologie généralement similaire à celle des humains d’ici bas. J’ai souvent voyagé jusqu’aux rivages qui en bordent les océans et sur les rivières qui serpentent dans les vallons de Grammargrorgr. Cà et là, des plaines verdoyantes voisinent avec des cultures maraîchères et l’on voit y paître maintes races de troupeaux, tandis que sur les collines et les monts, des forêts d’arbres millénaires dominent les vallées ou poussent de jeunes plantations fruitières dont l’abondance et la diversité étonnent et préconisent la richesse et la prospérité. Par delà les mers, sur d’autre continents, d’immenses étendues de sable fin sont
7
Voyage dans les étoiles avec des extrx-terrestres
parsemées de luxuriants oasis et Kurklumm (le grand soleil) y brille intensément. Plus loin encore, dans l’hémisphère sud, de nombreuses sources jaillissant au flanc des collines, des torrents s’écoulent des montagnes et leurs eaux tumultueuses alimentent des fleuves qui se déversent dans des lacs ou se jettent dans des océans. Au nord comme au sud, au centre de vastes étendues d’icebergs et de mers glaciales, les pôles sont recouverts d’une calotte de neige immaculée que les siècles ont endurcie sur la glace où elle repose. Il arrive donc, lorsque « Frumbrumm »(le vent polaire) souffle vers les zones tempérées, que de violentes tempêtes s’élèvent sur les proches océans, au contact des anticyclones venus de l’équateur. Or, par un beau matin du mois de Solorec (mois de juillet) de l‘année 387 269, alors que je me trouvais dans l‘hémisphère nord de Grammargrorgr à l‘ouest d‘un petit continent nommé Eporu dans une partie hexagonale surnommée Ecnarf, je vis soudain un objet volant s‘arrêter devant moi et j‘en vis sortir plusieurs Grammargrorgriens. qui m’exhortèrent à les suivre avec tant d’amabilité, de chaleur humaine et de conviction que je ne fis guère de difficulté pour accéder à leur désir.
8
Pierre Truffy
On me conduisit dans la ville capitale dénommée Sirap et là, je fus introduit au Kaustoujours (le parlement) où siégeaient les élus du petit peuple d’Ecnarf. Une étrange atmosphère semblait régner sur l’assemblée et j’appris que le chef de l’Etat avec tous les membres du gouvernement avaient disparu au cours d’un grand repas en mangeant des nouilles. Ils avaient été absorbés par le plat puis avaient mué eux-mêmes en nouilles, ce dont personne n’avait été surpris. Je fus également informé, que par une sage précaution, les dites nouilles avaient été distribuées à des piorks (chiens errants) qui avaient tout dévoré. Je ne me doutais pas que c’était l’unique raison de ma présence en ces lieux. En effet, après s’être assis par terre et avoir chanté le « Roumboumboum » qui est leur hymne national, les notables de Sirap me demandèrent si je voulais bien remplacer leur chef d’état disparu, car cette fonction étant à titre gratuit, absolument personne n’en voulait. Certes il ne m’aurait pas déplu de leur rendre ce menu service, mais il me disconvenait d’être longtemps absent de ma planète terre, aussi fut-il convenu que ce serait provisoire et qu’avant de partir je m’efforcerais de me trouver un remplaçant.
9
Voyage dans les étoiles avec des extrx-terrestres
Puis, pour se décharger de tout souci, ils décidèrent de m’octroyer les pleins pouvoirs afin dirent-ils que je puisses travailler dans le calme et remplir ma tâche sans contrariété, mais en fait ça me responsabilisait entièrement. Réflexion faite, pour m’occuper utilement, j’en acceptais l’augure. Une fois installé dans le palais présidentiel, le gourbi le plus crado de toute la ville de Sirap, je décidais de déménager et de camper dans une caravane au milieu du parc central, puis par pure forme, de constituer un gouvernement. En réalité, je n’en avais nul besoin, car pour bien réussir la mission qui m’était confiée je ne voulais pas être entouré de guignols comme mon prédécesseur. Il me suffisait d’avoir la collaboration d’hommes surs, disciplinés, prêts à tout, toujours prêts et dépourvus de tout appât lucratif. Autrement dit, je devais trouver des oiseaux rares. Afin de maintenir l’ordre, je fis appel aux puissances occultes, je supprimais le Ministère de l’Intérieur de Grammargrorgr et je procurais un gagne pain enfin utile à tout le personnel que j’envoyais casser des cailloux dans le désert d’Arahar, puis à la place, je créais un Ministère d l’Hypnose, dirigé par le plus grand Hypnotiseur de la planète qui eut pour mission de mettre en
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.