Zardek

De
Publié par

Publié le : vendredi 1 janvier 1993
Lecture(s) : 46
Tags :
EAN13 : 9782296283312
Nombre de pages : 160
Prix de location à la page : 0,0073€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

ZARDEK

Du même auteur:
Poésie: publication en kurde Pluie, Éditions Poésie vivante, Genève 1983. Zardek, Éditions Agri, Genève, 1988.

Ahmad MALA

ZARDEK
Poèmes traduits du kurde par Ismael Darwish

Éditions L'Harmattan 5-7, rue de l'École-polytechnique 75005 Paris

En couverture: Tableau de Himat Ali
@ Ahmad MALA, 1988, pour la version kurde @ L'HARMATTAN, 1993 ISBN: 2-7384-2191-1

Je tiens à remercier Ahmad Mala qui m'a aidé à mieux comprendre ses poèmes. Je remercie également Farhad Pirbal pour le soutien qu'il m'a apporté. J.D.

Les titres du texte kurde ont été calligraphiés par Kamaran Kourchid.

Zardek
Village kurde qui se trouvait au Nord de la ville de Kirkuk au Kurdistan Irakien, détruit aujourd'hui, où le poète a passé une partie de son enfance.

..~ÛJI~~) . ..

Naissance

.y....... ~~

~

\SJluJ..fÙ '-'Gj ..~..)Wl;.:;;

a

u-i~ ~J

4h 4ïJ.j

'

~J.J.j~J~~
~I~

,~;5.~ oJ
üû

'~J.J'l

~..( ~ \SlpJJ\j\S~\j JG.
JlW JJ..ül.. ,~

.J,jl5.J.JJ~

\SJlJJ.S'\SYJ~

\S.lJ4.t.! .:;..:,~~ 1..wl5.~ J

~
.:;; AJ

,~

~~l..

~

~ ,~

u!~~4~ ~ jJ4.i.J,4.S'l:..u..;.
~l..j

~

\S'JJ jJ '~.J'l d,..;$ AJ;!

. ~.;5u ~l5"-J';Y";

JI- j~

.~r.UJ~
~~

'~J.J'l

utlJJ"-JJ\j

.}.I..)l;45 'Jl;4.S'~l5uJ.JJ .~J ~~ ~ ~'J~ ,.~,~,.,;. 'J~..w '';'.J~ ~.J J l:..J~ ~ 10

Seul le cœur ne voile ta grandeur. Svelte depuis le fleuve de cette époque tu t'es apprivoisée à cette terre noire. Tu nageais, tes bras étaient des fleurs des champs, tes cheveux feuilles mortes du bord des routes éloignées. Tu naquis, gracile, épuisée. Tu griffais depuis le ventre de gros poissons la hauteur des yeux. Aujourd'hui est une journée mélancolique, le sommeil envahit ta chair. Dansant, tu parlais d'eau et de verdure des océans. Ta bouche a découvert la parole et rien ne te ressemblait plus. Tu fus déchiffrée, tu fus mise à la portée des cailloux et des galets des rives qui, se réveillant, t'ont prise dans leurs bras. 11

~u~
1oS~
4J.J"

..J.~

4.t ~

'~..J~

r.YJ

iJW

~4.tJj.J:-5

.~~
...J4.èlS'~~

.JJ..J..'1.5'..J.J.:j~ ~l54.i.,;S ~ .1J1'1u,.JI:;u, ~
J.t ..JAJ~

~,P.J.j

.JJ..J..~~'J J,;~

~..J\j
.,5..J

.,.\.i~ ~,~.,;.;
j.J4.Î..J

..J ..JtJ,;~.J";
IJ!h4.t.J

rJ.J4J..;

-

.~

-;.J ..J.J~~

'~.J!,>4.:J*I"

.iJ.JJ'lr.;W uJ~..;

~..JJÜ ~U"...JJ-..e ..,lS:;u

'..J..,J<lt"}~"";'.{'.

.~

~4J..J.,J:J.J oS1:;.~ 1 J~

12

ANKIDOU-fillette, tu étais fragile. Depuis les pochettes de mes doigts, j'ai lu, murmurant, quelques pages jaunes des vieux livres. J'ai froissé une feuille verte et l'ai semée à ton front. La Rosée de l'aurore, la poésie rude et pierreuse se sont inclinées. Tels les papillons, le sommeil s'est éparpillé de ton corps vers le monde. Tes pas violets étaient nuage chaud et brun. Aujourd'hui est le commencement de ta naissance.

13

.~I,)~ .~J,)a,)';- uS'~~.J,).J. ~~.I ~~ ~ .:,L.j 4.t.J ~~

:':'~.J.J :':'~.J.J

..:,L.j ~l.
.~aj ~yJa.J ",","L..J ~ a.J.s I.J6J .J ~lS'a},r .r. ~:.s.J

.aye.,,.yJu a~.JlS' Jf '~~.J,) ~a)jü aJJ.J ~I.J.J
.J~ .r. û.Jaj

$.;a-l

~

û.J\5.:;~

.J ,)~u

.:,~~

"1.tJ1~ 4.t bu ':'\v.Jl..,
~~.J~.J.:,Jfj~ ..J.J'I ~a.JU

~
~

a.J~a,) 1.tJ1~ ~.y,J.J'I

. 1..\S:,j..f. .J

..J.Jo! ~

~aj

.J" :J.r loi ..f~

J (.)lJ)

.sJiJ ,'JJ1'.OIUU

JIf4j lJL.

JJ'

4j

:J".J..f~

.

.;4;,}ù

4j

J1;. IS4jIJ'~~.

14

Ils dirent: tu es Dieu Ils dirent: tu es poésie, tu parles de Khakoukhol1, tu parles d'un autre monde Tu as appris à parler " Nuit et poisson - violet des temps" Depuis Zardek tes oreilles pleines de boucles vibraient pour l'aurore Zardek, pauvre village du monde, terre remplie d'orge Des paysans aux couleurs de blé faisaient la révolution et donnaient une poignée de sawar à Ratba2

Ratba - devenaitlecture et Djusama 3_ chanson d'un rossignol
du contretemps Soudain La terre se fissura

1- Lieu natal du poète kurde Naly. Ce mot signifie aussi terre et poussière. 2- Repas que l'on donne aux élèves de l'école Coranique. 3- Fascicule du Coran.

15

û~
'~J~6:J:/

JJJ.J't Jl;aJ"""l.e

'J4.u,).J~lS'

~.~~

l.eJ"- ~I~

~

.4.Ji.'J li ~~ .. ..J.P
.~L-U uJliu .~IJI.;.~ j1 ~
J

~~ Jl;a

~

JJ~.j

~GI..';; ûl~

y....wJ..p5 ~I)... y....wJ

.. .~L-U

'4.!JJ~~J ~~ ..5J~~ ...J4JIj"S' lS'.5j)j ~

~.Jl;

~.Jr.,U 4.f>~ .~IJJf
..::.... u

~l!.1.t~J.JJ J...o~U

...Jt.;ru~

~.J4.f> ûl..:J-J~I~

...J4.!~';'u~~l!.j.J~ .~
. ~~u JU JJ ~L-J."Jjj~

~l!~-JJ.~

~4.f>;,}JJ J'-': ~¥ J û~ ûJ.J.~

~J.J't.~.;:5 4.! .&:J.j4!u J.J~ 16

~

Û),,...
J~l;

~lu~

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.