Sur le motif

De
Publié par

«Dans Paris, la substance rurale nous touche d’autant plus aujourd’hui que le démantèlement de l’ancien, ou sa rénovation éblouissante, et le dénuement humain plaqué sur les trottoirs attaquent la profondeur historique de nos villes. Nés de la rue, des éléments romanesques impriment dans notre existence quotidienne une trame policière et de science-fiction. L’énigme se transforme à la façon des murs, des mœurs et des produits, déplaçant une folle énergie qu’il faut capter. J’ai traversé les mille feuillets de mes notes, dont certaines datent du temps où l’Opéra-Bastille était un trou, pour détecter les signes, pris dans la masse, du changement ; quel? Une phrase sans verbe et sans temps vient parfois toucher l’espace familier : La victoire secrète du nazisme.»
Publié le : mardi 26 janvier 2010
Lecture(s) : 27
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782846826792
Nombre de pages : 164
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Surlemotif
DUMÊMEAUTEUR
Information,suivideEt,FragmentI,1969. BrammoiHass,AgnèsGeiéditions,1969. Opérapourungraphe,musiquedeMarcelGoldmann,France-Culture,1972.
Overdose,roman,OrangeExportLtd,1976. Mê,OrangeExportLtd,1979. LeDitdeslacs,OrangeExportLtd,1980. Autobiogred'A.M.75,Hachette/P.O.L,1980. PhanéeslesNuées,Hachette/P.O.L,1981.
Langst,P.O.L,1984. Mélangst,cassette,Artalect,1985.
Travaildutemps,Carteblanche,1986. et Bramlenéant,LaSétérée,1987. Simulation,Imprimerienationale,1990. LeGrandGraphe(1970-1971),versionoriginalede12m2,accom-pagnéeduGrapheparlui-même,versionlinéaire,Tristram,1990. LeGatonoir,Tristram,1990.
Dépositions,Colorature,1990. L'Affiche8,Versle livred'artiste,Bordeaux-Aquitaine,1993. jacRegrouper(1966-1968),Carteblanche,1993. BramouSeulelapeinture,Maeghtéd.,1994. LAfftche11,Verslelivred'artiste,Bordeaux-Aquitaine,1994.
HubertLucot
Surlemotif
PO.L 8,villad'Alésia,Paris14e
©P.O.LÉditeur,1995 ISBN2-86744-457-8
ACTION
fin1985-printemps1987
D'untraitaccomplirlaFigurequiTient,untronçon auborddelaGrand-Place,Bastilles'échappanten Roquette,ouvreunebrèveperspectiveexcentréequela Rotondefermed'ouverturesinternes,ladensitéserait celledelapeurplaisir,nouséprouvonssansangoissela forcedel'angoisse.
Affecterd'unsonunefigure,d'uneligneunBLOCde QUANTITÉS,joindreunsensàunaccent,uneportéeau planlimitéEdelweiss(brasserieàmêmelarueSaint-Antoine)unefigureétroitementjumelle,faceetprofilen unregardunique,elleignorequebeaucoupregardentla figuredesesjambesparfaitesmêléesàlachaise,blondes.
Vieuxprésent,procheavenirtoutaussiarchaïque,le passagedel'unàl'autreparunelégèreoscillationdonne
levertigedansunmondehistoriqueencoredresséjusqu'au faîted'uneCathédraleetd'unGrandMagasin1900 (PrintempsdePlâtre).
Unelongueruepeupassante,venelleduMarais, encombréeimmobileparcequ'uncamiondelivraison stationneensilence,moteurfrissonnant,souslapluie tièded'unenuithivernaleparquoicommencelejour. D'uneautomobileinerte ungarçonnetouvrelaportière opposéeausiègeduconducteurfurtivementembrassé, traversecontrelepare-chocslaruelle,s'incorporesurle trottoirétroitàlafiled'écoliersqui,soudaintournantà angledroit,rentredansl'épaisseurdumurunlongcor-ridornuleurproposeunmurtoutaufond,que minimiselaperspectiveetserésolvantenuneouverture rectangulairesansportequimontreundeuxièmemur, surexposéparlajaunelueurduNéant.Noirslesjeunes gensaucartable,qu'attire(attise)dansleNoirl'éblouis-santeouvertureilsdisparaîtront,livrentleurêtreà uneinstitutionreligieuse,tandisquelarue,lejour bientôtsedégage,emportelesvéhiculeset,sicen'estles passions,lesvivantsdelaVille.
Midi.Quasiinvisible,confortablementassisau-des-susdupavage,l'Hommeparfumédefraîcheurpassesous unporchemonumentalduboulevardSaint-Michel,en routeverslapetitecourintérieureréservéeaugardien (balais)etauxlimousinesdeLaDirection.L'Homme, apodeensonenceinte,semeutsurlatrajectoirelinéaire
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Nouveau livre

de editions-baudelaire

suivant